Prost : Le passif relationnel d'Alonso était "mon plus gros problème"

Alain Prost reconnaît s'être posé la question du relationnel avec Fernando Alonso avant le recrutement du double Champion du monde par Renault.

Prost : Le passif relationnel d'Alonso était "mon plus gros problème"

La semaine dernière, Renault a officialisé le recrutement de Fernando Alonso pour les deux prochaines saisons. Le double Champion du monde effectuera ainsi son troisième passage sous les couleurs du constructeur avec lequel il a décroché ses deux couronnes, en 2005 et 2006. Ce choix n'a pas manqué de faire réagir, alors que le pilote espagnol fêtera l'an prochain ses 40 ans, mais il a été justifié à plusieurs reprises par Cyril Abiteboul, directeur de l'écurie. Celui-ci a notamment mis en avant la forte motivation affichée par Alonso. 

Lire aussi :

Directeur non exécutif de l'équipe tricolore, Alain Prost confirme que le Losange a étudié trois profils, confirmant que la motivation d'Alonso avait assez facilement fait pencher la balance en sa faveur. 

"Fernando était l'un des trois pilotes avec lesquels nous discutions, avec Sebastian [Vettel] et Valtteri [Bottas]", explique-t-il à Reuters. "Mais Valtteri pilote une Mercedes, c'est difficile pour lui de quitter Mercedes actuellement. Nous ne savions pas exactement quelle était la motivation de Sebastian... mais Fernando a toujours montré sa motivation pour revenir dans l'équipe. Même l'année dernière, à Abu Dhabi, nous avons eu une longue discussion avec lui."

En toute franchise, Prost reconnaît également que la question du relationnel avec Alonso avait été étudiée. Et le quadruple Champion du monde ne nie pas avoir eu des doutes, en raison du passé de l'intéressé notamment chez Ferrari ou McLaren, avant d'être rassuré par les nombreuses discussions tenues.

"Ce qui s'est passé avec Fernando et différentes équipes était mon plus gros problème et point d'interrogation", concède-t-il. "J'en ai parlé à Fernando à de nombreuses reprises. Je lui fais vraiment confiance pour qu'il ait une autre philosophie. À mon avis, les deux années passées en dehors de la Formule 1 n'étaient peut-être pas une mauvaise chose pour lui afin d'avoir un ressenti différent, une vision différente. Il sait ce qu'il va avoir au niveau des performances de la voiture, il sait que 2021 sera aussi un peu difficile. Il y est préparé... Je crois vraiment qu'il sera très différent de ce que les gens imaginent."

partages
commentaires
Hamilton veut que la F1 soit "créative" avec les courses jumelles

Article précédent

Hamilton veut que la F1 soit "créative" avec les courses jumelles

Article suivant

Les limites de piste sous surveillance en Hongrie

Les limites de piste sous surveillance en Hongrie
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021