Le Qatar proche d'être ajouté au calendrier F1 2021

Le Qatar semble de plus en plus proche de rejoindre le calendrier F1 2021, en remplacement du Grand Prix d'Australie qui a été annulé.

Le Qatar proche d'être ajouté au calendrier F1 2021

La Formule 1 continue d'explorer de nombreuses options pour assurer le maximum de dates possibles au calendrier 2021, alors que la pandémie de COVID-19 continue de perturber les voyages et d'entraîner l'annulation d'épreuves. Récemment, c'est le Grand Prix du Japon qui a été annulé, rejoignant une liste de courses initialement prévues mais qui ont finalement choisi de jeter l'éponge (avec le Canada, Singapour et l'Australie).

Les dirigeants de la F1 cherchent depuis un certain temps un remplaçant à la manche de Melbourne, prévue le 21 novembre. Il semble désormais que le Qatar soit en très bonne position pour prendre cette place laissée libre, selon de nombreuses sources.

Le Losail International Circuit, habituellement utilisé par le MotoGP et ce depuis 2004, dispose en effet d'une licence de Grade 1 de la FIA, ce qui lui permet d'accueillir un Grand Prix de la discipline reine du sport auto. Outre le Championnat du monde de vitesse moto, Losail a accueilli le WorldSBK ou encore le WTCC, mais n'a plus été le théâtre de courses internationales de monoplaces depuis 2009, quand le GP2 (ancêtre de la F2 actuelle) s'y était rendu.

Lire aussi :

Le tracé peut organiser des courses de nuit grâce à un système d'éclairage similaire à ceux de Bahreïn ou d'Abu Dhabi. C'est d'ailleurs le cas en MotoGP depuis 2008.

L'ajout du Qatar au calendrier pourrait permettre de créer une série d'épreuves au Moyen-Orient en fin de saison, puisque l'Arabie saoudite (3-5 décembre) et Abu Dhabi (10-12 décembre) doivent clôturer le programme.

À ce stade, les points d'interrogation portent surtout sur les GP prévus dans les Amériques. Le Mexique et le Brésil sont en effet sur la liste rouge du Royaume-Uni en ce qui concerne les restrictions liées aux voyages alors que le Texas, où Austin est pressenti pour potentiellement organiser deux courses en octobre, connaît une résurgence de l'épidémie.

La "liste rouge" est une contrainte forte qui implique que toute personne retournant au Royaume-Uni après y avoir voyagé doit demeurer 10 jours complets en quarantaine dans un hôtel, qu'importe si elle est vaccinée ou non. Or, sept des 10 écuries de Formule 1 ont leur siège en Grande-Bretagne.

Ces restrictions ont déjà eu un impact sur le calendrier puisque le GP de Turquie, qui était originellement prévu en juin dernier, a été placé sur cette même liste rouge et décalé en octobre. Les dirigeants du championnat travaillent d'ailleurs sur la question du voyage à Istanbul, une décision finale sur ce dossier étant attendue dans les prochaines semaines.

Avec Luke Smith et Roberto Chinchero

partages
commentaires

Voir aussi :

Sergio Pérez toujours pas lassé par la franchise de Helmut Marko

Article précédent

Sergio Pérez toujours pas lassé par la franchise de Helmut Marko

Article suivant

Quand Mercedes offrait à Grosjean et Lotus leur dernier podium

Quand Mercedes offrait à Grosjean et Lotus leur dernier podium
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021