Qualifs - Hamilton et Mercedes trop forts !

La première pole position de la saison 2019 de F1 a été signée par Lewis Hamilton devant son équipier Valtteri Bottas. Les Ferrari et Max Verstappen n'ont rien pu faire.

Qualifs - Hamilton et Mercedes trop forts !

Après des essais libres charriant leur lot de questions sur la hiérarchie, la première séance compétitive de la saison 2019 de Formule 1 s'est ouverte, comme depuis le début du week-end, dans des conditions météo parfaites, avec un ciel bleu au-dessus de l'Albert Park et des températures de 23°C dans l'air et 40°C sur la piste.

Lire aussi :

Q1 - Gasly piégé d'entrée

Norris est le premier pilote en piste, avec un chrono inaugural de 1'24"6 en tendres (rouges). Les Ferrari démarrent de leur côté la séance en pneus mediums (jaunes), avec la volonté de préserver des trains du composé le plus rapide. Vettel se hisse en tête en 1'23"8 mais est bien vite devancé par plusieurs monoplaces, dont celles de Räikkönen, Leclerc puis Kvyat, tous trois en 1'23"3. Les Mercedes chaussent directement les tendres, avec les deux pilotes en 1'22"6 sur leur première tentative. Vettel, sur un second tour avec les enveloppes à flancs jaunes, se rapproche à deux dixièmes de Bottas. Mais le Finlandais améliore à nouveau avec 1'22"3.

Lire aussi :

Derrière ce trio, Pérez et Grosjean complètent le top 5 provisoire à cinq minutes du termes de la Q1. Très provisoire car Verstappen progresse nettement et prend la troisième place en 1'22"8, alors que Hamilton abaisse la référence en 1'22"0. Sur une piste qui s'améliore vite, selon les mots de Bottas, un certain nombre de pilotes sont sous la menace, dont Leclerc qui est contraint de chausser les pneus tendres pour se sortir de la panade. Il le fait bien en prenant la tête avec un 1'22"0.

En revanche, les choses ne se passent pas aussi bien pour son ami Gasly qui échoue au 17e rang dans un classement très serré et après n'avoir fait qu'un seul run. Quant à Kubica, en plus de figurer au dernier rang, il a abîmé sa Williams en touchant le mur de trop près à l'approche du virage 11, ce qui l'a fait déjanter à l'arrière droit. Räikkönen est le dernier pilote qualifié en Q2, pour 0"051.

Éliminés en Q1 : Stroll, Gasly, Sainz, Russell et Kubica.

Q2 - Renault prend la porte

Hamilton signe le premier temps en 1'21"8, malgré une gêne dans les derniers virages. Vettel ne fait pas mieux mais Leclerc (1'21"7) et surtout Bottas (1'21"2) passent devant. Quelques instants plus tard, Verstappen signe aussi un 1'21"7 pour se classer second provisoirement. Derrière le top 5, suite à cette première salve de chronos, on retrouve Räikkönen sixième, premier pilote à plus d'une seconde, puis Magnussen, les Renault et Pérez. Grosjean a freiné légèrement dans l'herbe à l'approche de l'avant-dernier virage dans son tour et connu une glissade préjudiciable qui le place provisoirement dans la zone rouge, alors que Giovinazzi a lui été trop large à la sortie du virage 12.

Lire aussi:

La plupart des pilotes ressortent, dont Hamilton qui signe alors le meilleur temps absolu sur le tracé de Melbourne, en 1'21"014, devant Bottas qui progresse également en 1'21"1. De son côté, Grosjean améliore suffisamment pour s'intercaler entre les deux Ferrari et pour se mettre en sécurité. En toute fin de séance, les deux Renault se font surprendre et éliminer par des améliorations, notamment celle de Pérez. Le Mexicain est le dernier qualifié, juste derrière Norris qui est le seul débutant à s'offrir la Q3. Sur sa toute dernière tentative, Vettel est sorti de piste au virage 12 ; s'il n'a pas perdu le contrôle de sa Ferrari, il est en revanche passé à grande vitesse dans le gravier.

Éliminés en Q2 : Hülkenberg, Ricciardo, Albon, Giovinazzi et Kvyat.

Q3 - Mercedes trop fort

Hamilton se lance le premier dans la chasse à la pole avec une entrée ultra agressive dans le premier virage mais cela ne paie pas pour le Britannique qui signe 1'21"0 mais est largement devancé par un Bottas plus propre en 1'20"598. Vettel est relégué à six dixièmes du Finlandais et Leclerc à huit dixièmes, Verstappen à plus d'une seconde. Derrière ce top 5, seuls Grosjean, Magnussen et Norris ont signé un temps, se classant provisoirement dans cet ordre.

Sur la seconde tentative, Hamilton est cette fois bien plus propre et cela se traduit immédiatement au chrono : le Britannique améliore tous ses partiels et prend le meilleur temps et record absolu de la piste en 1'20"486. Bottas ne peut pas répondre et échoue à 112 millièmes de la pole. Derrière, Vettel est repoussé à sept dixièmes alors que Verstappen, dans un dernier effort, parvient à devancer Leclerc pour la quatrième place.

C'est la 84e pole de la carrière de Lewis Hamilton en F1.

Australia GP d'Australie - Qualifications

Q1

  Pilote  Équipe  Temps   Écart   Trs 
Charles Leclerc Ferrari 1'22.017   8
Lewis Hamilton Mercedes 1'22.043 0.026 6
Valtteri Bottas Mercedes 1'22.367 0.350 7
Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'22.431 0.414 8
Daniil Kvyat Toro Rosso 1'22.511 0.494 7
Kevin Magnussen Haas 1'22.519 0.502 6
Nico Hülkenberg Renault 1'22.540 0.523 6
Lando Norris McLaren 1'22.702 0.685 9
Alexander Albon Toro Rosso 1'22.757 0.740 8
10  Max Verstappen Red Bull 1'22.876 0.859 5
11  Sebastian Vettel Ferrari 1'22.885 0.868 5
12  Sergio Pérez Racing Point 1'22.908 0.891 6
13  Daniel Ricciardo Renault 1'22.921 0.904 6
14  Romain Grosjean Haas 1'22.959 0.942 5
15  Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'22.966 0.949 8
16  Lance Stroll Racing Point 1'23.017 1.000 6
17  Pierre Gasly Red Bull 1'23.020 1.003 6
18  Carlos Sainz McLaren 1'23.084 1.067 6
19  George Russell Williams 1'24.360 2.343 9
20  Robert Kubica Williams 1'26.067 4.050 8

Q2

  Pilote  Équipe   Temps   Écart   Trs 
Lewis Hamilton Mercedes 1'21.014   6
Valtteri Bottas Mercedes 1'21.193 0.179 6
Max Verstappen Red Bull 1'21.678 0.664 6
Charles Leclerc Ferrari 1'21.739 0.725 3
Romain Grosjean Haas 1'21.870 0.856 6
Sebastian Vettel Ferrari 1'21.912 0.898 5
Kevin Magnussen Haas 1'22.221 1.207 6
Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'22.349 1.335 6
Lando Norris McLaren 1'22.423 1.409 6
10  Sergio Pérez Racing Point 1'22.532 1.518 6
11  Nico Hülkenberg Renault 1'22.562 1.548 4
12  Daniel Ricciardo Renault 1'22.570 1.556 6
13  Alexander Albon Toro Rosso 1'22.636 1.622 6
14  Antonion Giovinazzi Alfa Romeo 1'22.714 1.700 6
15  Daniil Kvyat Toro Rosso 1'22.774 1.760 6

Q3

  Pilote  Équipe  Temps   Écart   Trs 
Lewis Hamilton Mercedes 1'20.486   6
Valtteri Bottas Mercedes 1'20.598 0.112 6
Sebastian Vettel Ferrari 1'21.190 0.704 6
Max Verstappen Red Bull 1'21.320 0.834 6
Charles Leclerc Ferrari 1'21.442 0.956 6
Romain Grosjean Haas 1'21.826 1.340 6
Kevin Magnussen Haas 1'22.099 1.613 6
Lando Norris McLaren 1'22.304 1.818 6
Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'22.314 1.828 3
10  Sergio Pérez Racing Point 1'22.781 2.295 3
partages
commentaires
LIVE F1 - Les qualifications du GP d'Australie en direct

Article précédent

LIVE F1 - Les qualifications du GP d'Australie en direct

Article suivant

La grille de départ du GP d'Australie

La grille de départ du GP d'Australie
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021