C'était un 21 janvier : Laffite et Ligier en fanfare !

Le 21 janvier 1979, Jacques Laffite et Ligier ouvraient la saison de Formule 1 tambour battant : sur le circuit de Buenos Aires, le tandem tricolore décrochait la victoire après avoir déjà obtenu la pole position. Une domination confirmée dès le Grand Prix suivant, ouvrant la voie à un rêve...

C'était un 21 janvier : Laffite et Ligier en fanfare !

Avant de voir les Ligier de Jacques Laffite et Patrick Depailler surclasser le reste du peloton en qualifications sur ce premier Grand Prix de la saison, en Argentine, rien ne semblait prédestiner l'écurie française à un tel résultat. Elle sortait d'une saison 1978 difficile et n'avait pas remporté la moindre course depuis 1977, tandis que les observateurs s'attendaient à voir Lotus ou Ferrari prendre à nouveau le dessus. Néanmoins, Ligier avait changé beaucoup de choses durant l'intersaison, abandonnant notamment le V12 Matra au profit du V8 Ford-Cosworth DFV. 

Lire aussi :

Conçue par Gérard Ducarouge, la JS11 était une monoplace plus courte et plus large que sa devancière, la JS9. Ce changement de philosophie avait été facilité par l'intégration d'un moteur Ford plus compact et plus léger. Le manque de rigidité du châssis avait quant à lui été corrigé.

C'est ainsi que les deux Ligier allaient frapper un grand coup en s'octroyant la première ligne en Argentine. Si Patrick Depailler terminait le lendemain au pied du podium, Jacques Laffite signait en revanche la deuxième victoire de sa carrière avant de confirmer deux semaines plus tard au Brésil.

Alors en tête du championnat, le Français pouvait nourrir d'immenses espoirs, mais la suite fut une désillusion. La Ligier rentra peu à peu dans le rang face aux Ferrari et aux Williams, à tel point que Guy Ligier décida de stopper tout investissement sur la monoplace après la mi-saison. Laffite ne remporta pas d'autre Grand Prix durant cette saison 1979, signant toutefois quatre autres podiums pour terminer à la quatrième place du championnat. 

En images : Jacques Laffite au GP d'Argentine 1979

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

1/8

Photo de: Sutton Motorsport Images

2/8

Photo de: LAT Images

3/8

Photo de: LAT Images

4/8

Photo de: LAT Images

5/8

Photo de: LAT Images

6/8

Photo de: Sutton Motorsport Images

7/8

Photo de: Sutton Motorsport Images

8/8

Photo de: Sutton Motorsport Images

partages
commentaires
Ocon était "très proche" du baquet Mercedes pour 2020

Article précédent

Ocon était "très proche" du baquet Mercedes pour 2020

Article suivant

L'Azerbaïdjan estime à 450M€ le boost lié à l'accueil de la F1

L'Azerbaïdjan estime à 450M€ le boost lié à l'accueil de la F1
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021