Sixième pole de rang pour le N°6!

Nico Rosberg a signé sa sixième pole position consécutive, samedi, sur le tracé d'Abu Dhabi. L'Allemand a pris le meilleur sur son équipier Hamilton et un Räikkönen débarrassé de Vettel dès la Q1.

Sixième pole de rang pour le N°6!
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 avec son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Felipe Massa, Williams FW37
Will Stevens, Manor Marussia F1 Team
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Lara Alvarez, compagne Fernando Alonso, McLaren
Sebastian Vettel, Ferrari

Avec des Force India en grande forme depuis le début du weekend, des Williams devant encore montrer leur plein potentiel sur un tour et des Red Bull et Toro Rosso prétendant passer leurs deux autos en Q3, la séance de qualifications du Grand Prix d’Abu Dhabi s’annonce intense derrière Mercedes et Ferrari. Romain Grosjean, lui, rêve d’une dernière belle sortie pour Lotus après avoir disputé toute sa carrière F1 avec Enstone ; tandis que l’un ou l’autre des pilotes McLaren espère aussi faire un coup, alors qu’aucune pénalité moteur n’est encore notablement tombée sur les Gris.

Mais comme toujours, le paddock bruisse aussi d'intrigues politiques et de rumeurs, bien alimentées par McLaren, qui admet qu'il est possible que Fernando Alonso ne dispute pas la saison 2016...

Q1 – Erreur stratégique de Ferrari, Vettel éliminé!

Sur un tracé où les températures baissent au fil de la séance en raison du coucher de soleil, Mercedes choisit de sortir immédiatement avec le composé supertendre et de ne pas perdre de temps pour réaliser une référence permettant de se concentrer immédiatement sur la Q2.

C’est ainsi deux secondes plus vite que les concurrents chaussés des tendres que les Mercedes se placent en haut des écrans de contrôle. 

Alors que tous sauf Ferrari passent à leur tour les tendres, Mercedes conserve une seconde pleine de marge sur des Force India décidément agiles. En fin de séance, Button réalise un solide tour final, excluant Alonso, victime d'une crevaison. Mais le grand choc de la Q1 concerne bien Vettel. Avec son mauvais calcul stratégique, Ferrari n'a pas permis à l'Allemand de passer les pneus les plus rapides et de se qualifier dans le Top 15 au bon moment... Le weekend du Quadruple Champion du Monde s'annonce soudain bien difficile.

Les éliminés en Q1
 PiloteEcurieTemps
16   S. Vettel   Ferrari 1:42.941
17   F. Alonso   McLaren 1:43.187
18   M. Ericsson   Sauber 1:43.838
19   W. Stevens   Manor 1:46.297
20   R. Merhi   Manor 1:47.434

 

Q2 – Verstappen manque le Top10 d’un souffle

La lutte pour entrer dans le Top10 se dispute bien entendu avec le composé pneumatique supertendre. Mercedes se donne de nouveau immédiatement une seconde de marge sur la concurrence, incarnée par Ricciardo et les Force India.

Auteur d’un beau tour en toute fin de séance de Q1, Grosjean ne prend pas la piste avant les ultimes instants, tout comme les deux pilotes Williams. Malheureusement pour le Franco-Suisse, la séance prend fin avec une panne de puissance et sans chrono.

La bataille est serrée pour entrer dans le Top10 et Verstappen ne parvient pas à prendre la P10 à son équipier Sainz, échouant à seulement 0’039s.

Formule 1 - Les éliminés en Q2
 PiloteEcurieTemps
11   M. Verstappen   Toro Rosso 1:42.521
12   J. Button   McLaren 1:42.668
13   P. Maldonado   Lotus 1:42.807
14   F. Nasr   Sauber 1:43.857
15   R. Grosjean   Lotus 0:00.000

 

Q3 - Duel Rosberg/Hamilton

Serein après avoir presque attaqué ses vacances en passant son temps à faire du ski nautique dans la Marina et du buggy dans les dunes d’Abu Dhabi en ce début de weekend, Lewis Hamilton a bien la tête au pilotage au moment où cela compte.

Le Britannique ne signe cependant pas un tour très convainquant sur sa première tentative, ne laissant un très solide Pérez que 0’180s derrière lui, et permettant à Rosberg d’installer une référence plus rapide de 0’278s. En retrait une seconde pleine derrière son équipier Force India, Hülkenberg pointe P8, devant Kvyat.

Les pilotes reprennent la piste en fin de séance pour une ultime tentative d’amélioration. Le premier secteur de Hamilton est plus lent que sur sa première sortie, mais le second marque une amélioration remarquable, tout comme le troisième. L’Anglais repasse devant pour 0’124s. Mais Rosberg a lui aussi déroulé un solide second tour et signe une sixième pole position consécutive, sa seconde consécutive à Abu Dhabi, avec une marge de près de 0’4s. Räikkönen parvient à contrer Pérez pour la troisième place de la grille.

Formule 1 - Qualifications du Grand Prix d’Abu Dhabi 2015
 PiloteTrsQ1Q2Q3
01   N. Rosberg 12 1:41.111 1:40.979 1:40.237
02   L. Hamilton 12 1:40.974 1:40.758 1:40.614
03   K. Räikkönen 14 1:42.500 1:41.612 1:41.051
04   S. Pérez 18 1:41.983 1:41.560 1:41.184
05   D. Ricciardo 17 1:42.275 1:41.830 1:41.444
06   V. Bottas 19 1:42.608 1:41.868 1:41.656
07   N. Hülkenberg 15 1:41.996 1:41.925 1:41.686
08   F. Massa 20 1:42.303 1:42.349 1:41.759
09   D. Kvyat 22 1:42.540 1:42.328 1:41.933
10   C. Sainz 17 1:42.911 1:42.482 1:42.708
11   M. Verstappen 14 1:42.889 1:42.521  
12   J. Button 12 1:42.570 1:42.668  
13   P. Maldonado 13 1:42.929 1:42.807  
14   F. Nasr 14 1:42.896 1:43.614  
15   R. Grosjean 11 1:42.585 0:00.000  
16   S. Vettel 7 1:42.941    
17   F. Alonso 5 1:43.187    
18   M. Ericsson 7 1:43.838    
19   W. Stevens 7 1:46.297    
20   R. Merhi 8 1:47.434    
partages
commentaires
Webber - Alonso, "une bombe à retardement" chez McLaren

Article précédent

Webber - Alonso, "une bombe à retardement" chez McLaren

Article suivant

Vettel - "Nous n'avons pas pris la bonne décision"

Vettel - "Nous n'avons pas pris la bonne décision"
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021