Smedley avertit Williams : "2020 peut être pire que 2019"

L'ancien ingénieur de l'écurie britannique la met en garde contre une certaine naïveté, alors qu'elle vient de signer la plus mauvaise saison de son Histoire en Formule 1.

Smedley avertit Williams : "2020 peut être pire que 2019"

Ne cachant pas son "immense affection" pour l'écurie qu'il a quittée il y a un peu plus d'un an, Rob Smedley n'en est pas moins réaliste quand vient l'heure du constat. Longtemps en charge de la performance chez Williams, où il avait suivi Felipe Massa depuis Ferrari, l'ingénieur britannique peine à dissimuler ses craintes les plus vives quant à la situation de l'écurie de Grove.

Lire aussi :

Claire Williams a beau dire que son écurie a "touché le fond" et qu'il s'agissait peut-être d'un mal pour un bien, tout en affichant un optimisme récurrent pour l'avenir, celui qui est aujourd'hui consultant technique pour la F1 se montre beaucoup plus réservé. Rob Smedley ne remet certainement pas en cause l'énorme travail de fond réalisé par Williams tout au long des derniers mois pour régler un certain nombre de problèmes, mais il rappelle aussi que la naïveté n'a pas sa place dans la catégorie reine.

"Il y a toujours une philosophie selon laquelle ça ne pourrait pas être pire", s'étonne-t-il, cité par l'agence Reuters. "Pour avoir été impliqué plusieurs fois en sport automobile, et en particulier en Formule 1, je sais qu'en réalité ça peut être pire que ça l'est déjà. On parle du fait que ça ne peut pas être pire qu'en 2019, mais nous avions dit la même chose au sujet de 2018. Et nous l'avions dit pour 2017. La réalité, c'est que 2020 peut en fait être pire que 2019." 

"Quiconque pense que, dans la situation actuelle de Williams, on peut changer les choses et soudainement revenir dans le top 5 du championnat, se trompe lourdement", ajoute-t-il. "C'est tout simplement incorrect." 

Dubitatif, Rob Smedley l'est aussi devant l'insistance de Williams à ne pas faire évoluer l'étiquette historique d'écurie indépendante qu'elle cultive à tout prix et, parfois, sans concession. "On peut être passionnément indépendant, mais il faut un budget pour pouvoir le faire", fait-il remarquer en évoquant la "notion dépassée de dire 'nous sommes une équipe de course et nous n'existons que pour courir'".

"Maintenant que je suis extérieur à ça, je peux espérer, mais lorsque j'y étais je ne voulais pas juste espérer", conclut-il. "C'est dramatique. Je ne suis pas de la génération qui ne peut pas se souvenir d'avoir vu Williams remporter un titre mondial. Voir ce déclin, c'est vraiment déchirant pour un fan de Formule 1."

partages
commentaires
Norris a une "grosse liste" de choses à améliorer en 2020

Article précédent

Norris a une "grosse liste" de choses à améliorer en 2020

Article suivant

La nouvelle Haas a passé les crash-tests avec succès

La nouvelle Haas a passé les crash-tests avec succès
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021