La standardisation partielle des F1 se précise

partages
commentaires
La standardisation partielle des F1 se précise
Par :
8 mars 2019 à 11:09

La Fédération Internationale de l'Automobile poursuit son processus de standardisation partielle des Formule 1, dans le but de créer des courses plus disputées.

Ce jeudi, la FIA a fait l'annonce suivante à l'issue du Conseil Mondial du Sport Automobile, brève mais non négligeable : "Le conseil a approuvé le lancement d'une série d'appel d'offres concernant le développement en cours du Règlement Technique 2021."

Lire aussi :

On peut donc s'attendre à ce que plusieurs pièces supplémentaires soient standardisées, alors que la Fédération a déjà lancé un appel d'offres pour la fourniture de boîtes de vitesses à toutes les équipes de 2021 à 2024. Pour Ross Brawn, manager sportif de la Formule 1, il s'agit d'une étape cruciale vers des courses et championnats plus disputés, tout comme les budgets plafonnés que la F1 espère mettre en œuvre.

"Nous devons réduire l'écart entre les voitures en termes de performance globale", déclare Brawn. "Nous avons actuellement la division 1 et la division 2, et il faut y mettre un terme, il faut des écarts bien plus serrés entre les écuries. Le contrôle des coûts y contribuera, l'évolution de la réglementation y contribuera."

George Russell, Williams FW42, leads Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Le Britannique tient par ailleurs à apaiser les craintes des fans quant à la technologie de pointe présente depuis toujours en Formule 1, puisque certains des éléments standardisés seraient quelque peu banals, à l'image de l'exemple ci-dessous.

"Il faut enlever un certain nombre d'éléments qui n'attirent pas les fans", poursuit Brawn. "Il y a certaines technologies qui devraient être enthousiasmantes et fascinantes pour les fans, mais chaque écurie construit son propre extincteur parce qu'elle le veut un peu plus léger que celui des autres. Ça n'intéresse personne. Ça n'excite personne. Donc il faudrait que tout le monde ait le même extincteur, c'est très simple."

"Mais si on a de l'argent à mettre dans l'extincteur, on peut probablement en faire un peu plus léger, et les écuries qui ont les ressources financières nécessaires, elles peuvent faire ce genre de choses. Et elles gagnent une fraction de seconde par-ci, une fraction de seconde par-là. Elles se retrouvent donc une seconde devant, et la concurrence ne suit pas."

"Par conséquent, il nous faut des voitures qui sont proches les unes des autres, et quand elles sont proches les unes des autres, qu'elles se comportent de façon à pouvoir se battre l'une contre l'autre."

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Un point pour le meilleur tour en course dès Melbourne ?

Article précédent

Un point pour le meilleur tour en course dès Melbourne ?

Article suivant

Évolutions : Red Bull en difficulté suite au crash de Gasly

Évolutions : Red Bull en difficulté suite au crash de Gasly
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel
Be first to get
breaking news