Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
Course dans
15 Heures
:
11 Minutes
:
19 Secondes
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
5 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
12 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
33 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
40 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
54 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
61 jours

Stats - Hamilton égale Prost et Vettel

partages
commentaires
Stats - Hamilton égale Prost et Vettel
Par :
30 oct. 2017 à 19:01

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix du Mexique 2017 de Formule 1, remporté par Max Verstappen sur Red Bull !

Diapo
Liste

1/22

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Sebastian Vettel a signé lors des qualifications la 50e pole position de sa carrière en F1. Il demeure le quatrième de l'Histoire dans ce domaine, à 15 unités d'Ayrton Senna.

2/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

En 1'16"488, il a aussi établi le nouveau record de la piste dans sa version moderne, signé en 2016 par Lewis Hamilton en 1'18"704.

3/22

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

C'est la 213e pole de l'Histoire de Ferrari en Formule 1 et la 214e d'un moteur au Cheval cabré, la firme italienne repassant juste devant Renault dans ce domaine (213 pour le Losange).

4/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Le lendemain cependant, l'Allemand n'a pas profité longtemps de sa pole puisqu'il a perdu deux positions au départ avant de s'accrocher avec Lewis Hamilton. C'est la troisième fois sur quatre départs en pole cette année qu'il ne passe pas le premier tour en tête.

5/22

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Max Verstappen a profité de l'élimination de la course à la victoire de ses deux adversaires principaux pour l'emporter une troisième fois en carrière, rejoignant ainsi Mike Hawthorn, Peter Collins, Phil Hill, Didier Pironi, Thierry Boutsen, Heinz-Harald Frentzen, Johnny Herbert et Giancarlo Fisichella.

6/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est aussi la première course qu'il remporte en menant de bout en bout.

7/22

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Et comme lors de ses deux premiers succès, celui-ci intervient lors de la course qui suit un remplacement de Daniil Kvyat.

8/22

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Valtteri Bottas est quant à lui monté sur le 20e podium de sa carrière et le 11e de sa saison. Il rejoint Giuseppe Farina et John Watson.

9/22

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Surtout, le Finlandais, en assurant la deuxième place derrière Verstappen, a scellé le sort du Championnat du monde 2017 puisque Vettel devait absolument finir dans le top 2 pour maintenir le suspense. Lewis Hamilton est donc devenu Champion du monde 2017 de F1.

10/22

Photo de: LAT Images

En s'emparant de son quatrième titre mondial (2008, 2014, 2015 et 2017), Hamilton a rejoint au palmarès Alain Prost (1985, 1986, 1989 et 1993) et Sebastian Vettel (2010, 2011, 2012 et 2013).

11/22

Photo de: LAT Images

Il est également le Britannique le plus titré de l'Histoire de la discipline, devant Jackie Stewart et ses trois couronnes en 1969, 1971 (photo) et 1973.

12/22

Photo de: LAT Images

C'est le quatrième titre pilotes qui est attribué au Mexique après ceux de John Surtees en 1964, Denny Hulme en 1967 et Graham Hill en 1968 (photo).

13/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Paradoxalement, son titre a été conquis en signant son pire résultat de la saison jusqu'ici, avec la neuvième place. Il n'avait auparavant fini qu'une seule fois en dehors du top 5, lors du Grand Prix de Monaco.

14/22

Photo de: LAT Images

Chose suffisamment rare pour être soulignée : l'incident de départ a rapidement mis Hamilton à la merci du leader. Si bien que le Britannique a terminé a un tour de Verstappen. Il faut remonter à 1976 pour trouver trace d'une course où il pilote est sacré malgré le fait d'avoir été, à un moment de l'épreuve, à un tour du leader. James Hunt avait terminé troisième, un tour derrière Mario Andretti, mais avait quand même été Champion.

15/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Malgré l'accrochage du départ, il poursuit sa série d'arrivées dans les points, avec 23 courses dans le top 10 depuis le GP du Japon 2016. Le détenteur du record en la matière est Kimi Räikkönen, avec 27 GP consécutifs dans les points entre Bahreïn 2012 et Hongrie 2013.

16/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Le Finlandais, justement, est monté sur le 90e podium de sa carrière en discipline reine. Il est à sept unités de Vettel et Alonso.

17/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Malgré sa remontée après son arrêt au stand du premier tour, Vettel n'a pas pu faire mieux que quatrième. Il reste sur un seul podium lors des cinq dernières courses, alors qu'il n'avait manqué le top 3 qu'à trois reprises lors des 13 premiers GP.

18/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

L'Allemand s'est malgré tout offert le meilleur tour en course au 68e passage, avec un 1'18"785. C'est le 33e de sa carrière.

19/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Sur les terres de son équipier Sergio Pérez, Esteban Ocon a égalé le meilleur résultat de sa carrière en terminant cinquième, comme en Espagne cette année.

Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10

Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
20/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

L'exceptionnelle série d'Ocon continue, puisqu'il n'a toujours pas connu le moindre abandon en 27 Grands Prix disputés dans l'élite. Le record de Nick Heidfeld, avec 33 courses consécutives à l'arrivée, se rapproche.

21/22

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Week-end noir pour Renault qui a connu son premier double abandon depuis le GP d'Azerbaïdjan, en juin dernier.

22/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Daniel Ricciardo, qui a abandonné le premier lors de la course, vient de connaître deux courses consécutives sans être classé. Il faut remonter aux deux premiers GP de 2014 pour trouver trace de cela, quand l'Australien avait été disqualifié à Melbourne (pour débit d'essence trop élevé) et avait retiré sa voiture à Sepang après une série de mésaventures.

Article suivant
Horner : Verstappen dominait tellement qu'il s'est ennuyé

Article précédent

Horner : Verstappen dominait tellement qu'il s'est ennuyé

Article suivant

Williams confirme que Kvyat est en lice pour 2018

Williams confirme que Kvyat est en lice pour 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Auteur Fabien Gaillard