Tilke impressionné par les 364 km/h atteints à Mexico

partages
commentaires
Tilke impressionné par les 364 km/h atteints à Mexico
Par : Fabien Gaillard
3 nov. 2015 à 10:01

Au-delà de l’ambiance incroyable dans les tribunes et à défaut d’une course mémorable, le Grand Prix du Mexique aura marqué les esprits par la vitesse atteinte dans la ligne droite principale, et impressionné Hermann Tilke.

Hermann Tilke, Circuit Designer
Felipe Massa, Williams F1 Team
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T au départ
Felipe Massa, Williams FW37
Des confettis se répandent sur le public dans les tribunes alors que la cérémonie du podium est en cours
Les spectateurs dans les tribunes du stadium

Lors des qualifications de l’épreuve mexicaine, Felipe Massa a atteint, au volant de la Williams FW37, la vitesse de 364,3 km/h. A Monza, lieu où la vitesse de pointe est traditionnellement la plus élevée de la saison, Sergio Pérez avait enregistré une vitesse de 354,6 km/h avec sa Force India VJM08B.

L’Autodrome des frères Rodriguez est situé à Mexico, à 2200 mètres d’altitude, ce qui signifie que l’air y est bien moins dense qu’au niveau de la mer. De ce fait, la traînée aérodynamique est réduite et les monoplaces peuvent aller plus vite dans les portions de pleine charge.

Hermann Tilke, qui a aidé à la rénovation du tracé en vue d’accueillir à nouveau la discipline reine après 23 ans d’absence, a admis que de tels chiffres n’avaient pas été anticipés.

"Non, je ne m’attendais pas à ça," a-t-il expliqué à Motorsport.com. "Les calculs étaient plus bas. C’est vraiment une vitesse énorme, c’est très rapide, et c’est quelque chose de très intéressant."

Une bonne combinaison entre virages lents et portions rapides

Le contraste entre ces portions très rapides et les virages très lents, notamment dans la partie du stadium, était notable. De nombreux virages originaux ont été rendus plus serrés par l’architecte. Globalement, le tracé a été salué par de nombreux observateurs de la F1.

"Les vitesses dans les secteurs 2 et 3 étaient comme prévu," assure Tilke. "Nous voulions faire des virages lents afin que les fans puissent voir l’action et que cela génère de l’excitation. Nous avons aussi des portions à hautes vitesses et je pense que nous avons une bonne combinaison sur ce circuit."

Mais l’engouement général autour du retour de cette épreuve a illuminé le week-end avec un public présent en masse dès le vendredi : "Je suis fier d’être un membre de l’équipe qui a rendu cela possible," s’est réjoui Tilke. "J’avais quelques larmes dans les yeux. C’est très émouvant de voir toute cette création et de voir l’adhésion du public."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Prochain article Formule 1
Mateschitz repousse l’échéance pour l'avenir de Red Bull

Previous article

Mateschitz repousse l’échéance pour l'avenir de Red Bull

Next article

Vettel, l'enfant gâté devenu populaire grâce à Ferrari

Vettel, l'enfant gâté devenu populaire grâce à Ferrari

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Lieu Autodromo Hermanos Rodriguez
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités