Troisième du championnat, Williams fait profil bas

L'écurie britannique débute la saison en prenant la troisième place du championnat, mais le rythme de course n'était pas au niveau attendu.

Troisième du championnat, Williams fait profil bas
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 et Felipe Massa, Williams FW38 en lutte pour une position
Felipe Massa, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Les feux rouges indiquant que la course a été arrêtée
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38

Parti sixième sur la grille de départ, Felipe Massa a dû livrer une course solide et agitée pour aller chercher des points importants. Cinquième sous le drapeau à damier, le Brésilien n’a jamais été en mesure d’aller se battre avec les Mercedes et les Ferrari. Il a aussi dû faire preuve de patience quand il a connu de grandes difficultés face aux Toro Rosso en début de course. Finalement, la récompense est venue dans le dernier tiers du Grand Prix. 

Pour Williams, ce n’est sans doute pas le début de saison attendu, d’autant que Red Bull a placé Daniel Ricciardo devant Massa, qui ne cache pas que le drapeau rouge lui a sans doute permis de rester dans le coup, mais la base est bonne pour envisager une suite meilleure. 

"Je suis content, c'était une bonne course, c'est un bon résultat", estime Massa. "La course a été délicate, mais peut-être que le drapeau rouge nous a aidés à rester sur un arrêt. Nous sommes troisièmes du championnat, nous sommes parvenus à marquer plus de points que des très bonnes voitures comme Red Bull et Toro Rosso."

Bottas le couteau entre les dents

L’écurie britannique marque des points supplémentaires importants grâce à la belle huitième place de Valtteri Bottas, qui a dû lui aussi batailler pour revenir dans les points. Le Finlandais, pénalisé de cinq places sur la grille de départ pour un changement de boîte de vitesses, s’était élancé depuis le 16e rang. 

"Partir de la 16e place et finir 8e est un beau résultat", se félicite-t-il. "Il faut que nous continuions à travailler et peut-être que nous serons plus rapides à Bahreïn, nous verrons. Ce sera très serré, plus que nous ne le pensions, mais nous ne voulons pas tirer trop de conclusions après une seule course. Attendons Bahreïn, où le circuit sera plus normal, et nous aurons bientôt de nouvelles pièces."

partages
commentaires
Verstappen déplore une "erreur de communication"

Article précédent

Verstappen déplore une "erreur de communication"

Article suivant

Mercedes - Rosberg a frôlé l'abandon à Melbourne

Mercedes - Rosberg a frôlé l'abandon à Melbourne
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021