Une équipe pourrait prendre les devants en 2017, selon Brawn

partages
commentaires
Une équipe pourrait prendre les devants en 2017, selon Brawn
Par : Benjamin Vinel
21 nov. 2016 à 08:00

La nouvelle réglementation de 2017 est-elle l'opportunité d'une hiérarchie plus serrée en Formule 1 ? Pas sûr, selon l'expérimenté Ross Brawn, qui observe désormais la catégorie reine du sport automobile de l'extérieur.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12, Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H alors que son équipier Sebastian Vettel est en tête-à-queue
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H derrière Felipe Massa, Williams FW38
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12, Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 et son coéquipier Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, mène devant son coéquipier Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Voilà trois ans que Mercedes domine la Formule 1 avec trois titres mondiaux chez les pilotes comme chez les constructeurs et 50 victoires en 58 courses.

La nouvelle réglementation, avec des monoplaces au moins trois secondes plus rapides disposant de plus d'appui et de pneus plus larges, pourrait redistribuer les cartes, mais selon Ross Brawn, il est tout à fait plausible qu'une écurie creuse un large écart sur les autres, comme l'a fait Mercedes en 2014 ainsi que... Brawn GP en 2009.

"Je pense qu'il y a vraiment des points positifs à ce qui va se passer en 2017", déclare Brawn dans une interview accordée à ESPN. "Je pense que la réalité est que plus on garde la même réglementation, plus les équipes sont proches les unes des autres, et on commence à le voir maintenant. Mercedes continue à gagner, mais les autres commencent à revenir sur leurs talons, et plus de temps avec la même réglementation permettrait que ce soit encore plus serré, j'en suis sûr."

"Quand il y a une nouvelle réglementation, quelqu'un la maîtrise plus vite que les autres, et c'est ce que j'ai toujours essayé de faire, mais cet avantage se réduit avec le temps et tout le monde rattrape son retard. Mais ce qu'on pourrait bien voir l'an prochain, c'est que quelqu'un adopte une interprétation de la réglementation, a une longueur d'avance et prend un gros avantage. Je ne sais pas qui ça pourrait être, mais il pourrait facilement y avoir quelqu'un qui prend le large."

La fin de l'ère Mercedes ?

Red Bull Racing en particulier souhaitait l'arrivée de cette nouvelle réglementation, l'écurie de Christian Horner ayant perdu l'avantage dont elle avait disposé en remportant tous les titres mondiaux de 2010 à 2013, avec une légendaire série de neuf victoires consécutives pour Sebastian Vettel à la fin de l'ère des V8. Cependant, rien n'indique que Mercedes va tomber en disgrâce de la même façon.

"Ne sous-estimez pas Mercedes, c'est une équipe forte et une bonne voiture", souligne Brawn. "Il y a quatre équipes avec des moteurs Mercedes et seulement une qui gagne, et il y a une raison à ça : c'est une bonne équipe et une bonne voiture. Ne sous-estimez pas ce que Mercedes peut accomplir.

"Mais Red Bull aurait été l'un des principaux protagonistes derrière ce changement de réglementation ; c'est pour ça que je dis que l'aspect politique est toujours présent en Formule 1."

Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Article suivant
Interlagos - La Formule 1 n'est pas irremplaçable

Article précédent

Interlagos - La Formule 1 n'est pas irremplaçable

Article suivant

Massa croise les doigts pour la survie du GP du Brésil

Massa croise les doigts pour la survie du GP du Brésil
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités