Vergne préfère retenir les points positifs

Pendant que son équipier était aux anges en Q3, Jean-Eric Vergne mangeait son pain noir dans le paddock, éliminé dès la Q2

Pendant que son équipier était aux anges en Q3, Jean-Eric Vergne mangeait son pain noir dans le paddock, éliminé dès la Q2. Le Français était forcément déçu de cette performance, pointant du doigt un souci sur sa monoplace. Il a cependant préféré retenir le côté positif de la situation, expliquant que le résultat de Daniel Ricciardo démontrait que la STR8 était dans le coup. "C’était décevant, car j’étais dans le rythme vendredi, et quelque chose ne semblait pas correct sur la voiture cet après-midi", a expliqué Vergne. "Toutefois, je suis certain que nous pouvons arranger les choses pour demain et quand on voit où se trouve mon équipier, c’est un signe positif pour demain, car la voiture fonctionne clairement bien. Il y aura de nombreuses opportunités pour faire quelque chose ici en course. La situation pneumatique est assez compliquée et nous devons regarder comment faire au mieux avec, parce que la meilleure stratégie sera le facteur le plus important demain après-midi. Ce que l’on peut dire, c’est que la voiture s’est améliorée par rapport aux deux premières courses." Seizième sur la grille de départ, Vergne tentera de remonter ses concurrents et de venir se battre pour les points. Pour cela, il devrait compter sur une stratégie logiquement différente de celle de Ricciardo, comme l'explique James Key. "C’était vraiment malheureux pour JEV, qui était sur le même rythme que son équipier jusqu’à cet après-midi. Inévitablement, avec l’écart entre les deux voitures sur la grille, nous allons regarder pour faire deux stratégies différentes pour demain", a déclaré le directeur technique de Toro Rosso.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités