Whitmarsh : "Ç’aurait pu être pire"

Martin Whitmarsh, patron de McLaren Mercedes, est revenu sur la course de ses pilotes, qui n’a pas été idéale compte tenu des possibilités offertes par l’abandon du leader du championnat

Martin Whitmarsh, patron de McLaren Mercedes, est revenu sur la course de ses pilotes, qui n’a pas été idéale compte tenu des possibilités offertes par l’abandon du leader du championnat.

Interrogé sur Romain Grosjean, il n’a pas trop souhaité s’attarder à son sujet, pour préférer réaliser un bilan de la prestation du Britannique : “Grosjean l'a encore fait, je ne vais pas me plaindre de lui aujourd'hui ! Nous savons à quoi nous en tenir avec lui. La semaine prochaine, il pourrait encore envoyer quelqu’un dans le décor, sait-on jamais”, a-t-il ironisé.

“Hier nous n'étions pas bons, aujourd'hui il nous fallait remonter”, a-t-il examiné plus sérieusement. “Les pilotes ont fait du bon travail, la voiture de Lewis n'était pas performante : elle détruisait les pneus, mais il a réussi à bien gérer. Il voulait continuer au moment de son deuxième arrêt, il ne voulait pas s'arrêter, ses pneus étaient bons ! Nous avons eu de la chance avec Kimi, en réalisant un bon arrêt qui nous a permis de repartir juste devant lui. Nous nous sommes rapprochés au classement pilotes, il reste une grande montagne à gravir. Cependant, nous ne pouvons pas nous plaindre : le pilote qui doit le plus se plaindre en partant d'ici, c'est Alonso, qui est sous pression maintenant.”

Le bilan comptable reste mitigé, face à la bonne opération de Sebastian Vettel qui remonte à quatre points du leader. Cela dit, la saison est encore longue, et Whitmarsh n’est pas décidé à capituler, loin de là : “Nous avons marqué de bons points aux deux championnats. Vu nos positions de départ, ç’aurait pu être pire, même si nous espérions un podium”, a-t-il admis.

“Nous avions une voiture qui pouvait être en deuxième ligne, mais on ne pouvait pas battre Red Bull. Nous nous sommes peut-être ratés mais je ne souhaite plus faire des prédictions cette saison : nous allons simplement faire de notre mieux et inscrire le plus de points possible.”

Enfin, Whitmarsh a évoqué la course de Jenson Button, dont le bon départ lui a permis d’effacer sa pénalité concédée sur la grille. “Pour Button, un débris s'est niché dans le frein arrière droit, qui a surchauffé, ce qui a entraîné des dégâts sur un capteur utile pour la boîte de vitesses qui n'ont pas été trop préjudiciables, cela dit”, a-t-il révélé.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Sebastian Vettel , Romain Grosjean , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités