Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
7 jours

Une Williams usée et un Kubica pas en confiance

partages
commentaires
Une Williams usée et un Kubica pas en confiance
Par :
1 mars 2019 à 18:22

À maintenant deux semaines de son retour officiel en Grand Prix, Robert Kubica affiche une mine sombre. Le Polonais estime n'avoir pas fait plus de "20%" de ce qui lui était nécessaire pour espérer aborder Melbourne avec une confiance suffisante.

Au terme des essais hivernaux, Robert Kubica ne fait pas dans la langue de bois. S'il a bouclé 90 tours de piste à Barcelone pour cet ultime roulage avant le premier Grand Prix de la saison, le pilote polonais affiche une moue qui en dit long. Manque de données, manque de préparation et, plus inquiétant sans doute, manque de confiance... Le vainqueur du GP du Canada 2008 va vivre dans deux semaines un retour à la compétition qui s'annonce plus délicat que jamais. 

Voir aussi :

Williams avait prévu un programme de récolte de données important ce vendredi, mais l'écurie paye encore et toujours l'énorme retard accumulé la semaine dernière avec sa FW42, tout autant que le manque de pièces. Ainsi, la simulation de course de l'après-midi a dû être avortée en raison d'un certain nombre de composants de carrosserie qui "avaient atteint un stade de dégradation qui signifiait que nous n'allions plus rien apprendre d'utile", selon le directeur Paddy Lowe. Le programme a donc basculé sur la préparation de procédures telles que les départs et les arrêts au stand.

"Nous avons perdu une journée de plus"

Les noms des membres de l'équipe Williams sur l'aileron arrière de la FW42

Les temps sont durs dans les rangs de l'équipe britannique. Des rangs qui restent toutefois serrés, avec un investissement loué par ses dirigeants et mis en exergue sur l'aileron arrière de la monoplace : ce dernier arborait aujourd'hui les noms de tous les membres de l'équipe. De quoi se donner du baume au cœur, avant que le bilan dressé par Robert Kubica ne ramène tout le monde sur terre en un rien de temps...

"Nous avons perdu une journée de plus", lance le Polonais de manière catégorique. "Nous avons bien sûr fait des tours, mais l'état de la voiture était loin d'être optimal. Je pense que c'est une conséquence logique de la semaine dernière, et l'équipe et moi-même en payons le prix fort. Participer à ma première course depuis huit ans sans faire le travail qu'il faut lors des essais sera difficile, mais c'est la réalité de la situation. Je ne peux rien faire d'autre que me préparer du mieux possible. Comme je l'ai dit, j'ai probablement fait 20% de ce que je devrais durant ces essais... Je n'ai pas fait de relais supérieur à 15 tours. Il y a de nombreux points d'interrogation. C'est comme ça..."

"C'est dommage de terminer les essais par une journée difficile avant le premier Grand Prix", conclut Kubica. "Lors des relais que nous avons faits, nous avons réussi à apprendre certaines choses, mais ça ne m'a pas donné le niveau de confiance que j'aurais aimé avoir avant l'Australie. Ce n'est pas la journée que j'espérais après le retard pris durant les essais, mais il faut garder le positif malgré ces situations difficiles."

Article suivant
Barcelone, J8 - Ferrari un souffle devant Mercedes, Red Bull au garage

Article précédent

Barcelone, J8 - Ferrari un souffle devant Mercedes, Red Bull au garage

Article suivant

Red Bull a payé le prix des accidents de Gasly

Red Bull a payé le prix des accidents de Gasly
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone II
Catégorie Vendredi
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams
Tags FW42
Auteur Basile Davoine