Williams : La forme de Schumacher reflète les progrès de Haas

Williams estime que les récentes performances de Mick Schumacher, capable de devancer Nicholas Latifi en qualifications en Espagne, prouvent que la Haas VF-21 a gagné en compétitivité.

Williams : La forme de Schumacher reflète les progrès de Haas

À l'occasion des trois premières séances qualificatives de la saison 2021, les pilotes Haas, Nikita Mazepin et Mick Schumacher, ont signé les deux derniers temps de la grille. En course, ils ne se sont élancés que devant Sebastian Vettel à Bahreïn et Yuki Tsunoda à Imola, en raison d'une pénalité pour le premier et d'un accident en Q1 pour le second. Toutefois, la série noire de l'écurie américaine a pris fin en Espagne.

Sur le circuit de Barcelone, Schumacher a décroché la 18e position au terme de la Q1, ce qui lui a permis de devancer Nicholas Latifi pour un dixième de seconde. Des résultats très impressionnants si on les compare à ceux du second rookie Haas, Nikita Mazepin, mais qui ne surprennent pas Williams, qui estime que l'Allemand profite du regain de forme de l'écurie américaine rivale.

"Je ne suis pas sûr que ce soit une surprise", a répondu Dave Robson, responsable de la performance de Williams, interrogé par Motorsport.com. "Parce que je pense que Schumacher a clairement montré de gros progrès au cours des deux derniers Grands Prix et il a été très performant au Portugal. Donc, je pense que c'est probablement le reflet du niveau actuel de leur monoplace."

Lire aussi :

"[Schumacher] s'est beaucoup amélioré mais c'est décevant pour Nicholas. Il a vraiment eu un week-end difficile. Il s'est bien débrouillé [lors des essais libres du vendredi], mais il n'était pas satisfait de la voiture. Et puis [samedi], il n'était pas aussi à l'aise que George [Russell] en Essais Libres 3, nous n'avons pas vraiment encore compris [pourquoi]."

"Et puis je pense que le plus important, c'est qu'en qualifications, [Latifi] avait beaucoup plus d'adhérence dans le virage 9 sur l'un de ses premiers tours, à sa grande surprise. Pour la première fois du week-end, il a eu un peu de sous-virage à cet endroit et il est sorti un peu large. Il a roulé sur le vibreur et a endommagé le fond plat. Donc, je pense que ça l'a handicapé pour les relais suivants."

Plus rapide que Latifi, Schumacher a malgré tout accusé un retard de deux dixièmes de seconde sur le premier pilote le devançant, Kimi Räikkönen. Or l'Allemand a assuré qu'il aurait pu combler cet écart en délivrant un meilleur tour. En effet, l'ajout des trois meilleurs secteurs de Schumacher en Q1 aurait résulté en un temps de 1'18"899, plus compétitif que le 1'18"917 du pilote Alfa Romeo.

"Je pense que [mon meilleur tour en Q1] était à deux dixièmes [de ce que je pouvais faire]", a expliqué le fils du septuple Champion du monde en Espagne. "Cela aurait été égal au temps de Kimi. Donc je pense que nous pouvons être assez heureux. Il s'agit simplement de boucler de meilleurs tours et de réduire l'écart dans les secteurs. Dans l'ensemble, je pense que nous sommes sur la bonne voie. Nous pouvons vraiment être heureux de ma performance [en qualifications]."

En course, il a terminé en 18e position, ne devançant que son équipier parmi les pilotes à l'arrivée.

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo : Le pilotage de Hamilton en 2021 fait taire les critiques

Article précédent

Ricciardo : Le pilotage de Hamilton en 2021 fait taire les critiques

Article suivant

McLaren et Norris rempilent pour 2022 et au-delà

McLaren et Norris rempilent pour 2022 et au-delà
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021