Williams est "méconnaissable" par rapport à 2019

L'organisation de l'équipe Williams est désormais "méconnaissable" par rapport à ce qu'elle était il y a un an, après une série de changements effectués en réponse à ses difficultés en piste.

Williams est "méconnaissable" par rapport à 2019

Williams a connu la pire saison de son Histoire en F1 en 2019 avec un seul point marqué, après une année passée hors du rythme de ses rivaux et dans l'impossibilité de se mêler à la lutte dans le peloton. C'était la seconde année consécutive que le team terminait à la dernière place du classement des constructeurs, avec pour conséquence la décision de revoir ses processus internes et sa structure. Les essais hivernaux 2020 ont été nettement meilleurs, avec une journée de tournage en marge des deux semaines de tests et bien plus de kilomètres durant ces six journées. Claire Williams espère que les progrès continus de l'équipe vont permettre de voir en piste les changements apportés en interne.

"Nous sommes encore en convalescence, et nous ajoutons des briques au mur de manière à avancer", explique-t-elle. "Pour tous ceux qui ont travaillé très dur en coulisses à Grove durant les 12 derniers mois, nous avons subi des transformations et des changements importants, et nous aimerions en être récompensés. Notre organisation est vraiment méconnaissable, qu'il s'agisse de la structure ou des processus, des stratégies, de la manière dont nous dessinons et construisons une voiture de course, c'est très différent de ce que c'était en 2018 et avant. Je suis vraiment heureuse de voir que ces changements ont été acceptés par tout le monde dans l'équipe, et je pense que nous commençons déjà à voir les effets positifs de ce que nous avons mis en place. La route est encore longue pour ramener Williams là où nous voulons voir le team."

Lire aussi :

La majorité des problèmes de Williams en 2019 ont découlé d'une voiture assemblée tardivement, obligeant l'équipe à manquer deux journées et demie de tests hivernaux. Pour éviter de revivre ce problème, il a été décidé de sous-traiter la fabrication de certaines pièces de la monoplace 2020, tout en installant un nouveau système de surveillance de son évolution pour que le projet reste dans les temps.

"Nous n'avons rien laissé au hasard pour étudier le fonctionnement de chaque étape du processus, et nous avons fait les changements nécessaires où il le fallait", poursuit la directrice adjointe. "Il y a des domaines sur lesquels nous nous concentrons en particulier, et mettre en place un planning très complet a été l'une des choses que nous avons faites. Nous avons désormais une équipe de planning de huit personnes, avec plusieurs domaines de notre organisations sur lesquels chaque personne se concentre pour que nous surveillions le design et l'aéro jusqu'à la fin du processus."

"Ce n'est pas quelque chose que nous avions pendant de nombreuses années chez Williams. C'était l'une des raisons principales pour lesquelles nous nous sommes effondrés l'an dernier, de ne pas avoir eu notre voiture pour les essais. On peut sentir la différence dans l'équipe, il y a davantage de communication dans tous les départements. L'état d'esprit a toujours été là, mais il l'est plus maintenant que ce que j'ai pu voir auparavant."

partages
commentaires
Barcelone, J6 - Ricciardo et Renault en tête

Article précédent

Barcelone, J6 - Ricciardo et Renault en tête

Article suivant

Hamilton : Mercedes a constaté "de nombreux problèmes"

Hamilton : Mercedes a constaté "de nombreux problèmes"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams
Auteur Luke Smith
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021