Williams se sépare de Dan Ticktum

Williams a annoncé avoir mis fin au contrat de Dan Ticktum, pilote de développement et membre du programme des jeunes pilotes de l'écurie britannique.

Williams se sépare de Dan Ticktum

Dan Ticktum n'est plus un pilote Williams. Recruté par l'écurie en décembre 2019 après son départ de l'académie des jeunes pilotes de Red Bull, le Britannique occupait cette saison le poste de pilote de développement. En plus de son travail dans le simulateur et de son aide dans la conception de la future monoplace de l'équipe, Ticktum prenait également part au championnat de Formule 2 au sein de l'équipe Carlin. Une victoire et cinq podiums l'ont placé à la quatrième place du classement général, à 19 longueurs du leader, Oscar Piastri.

Mais il vient d'être annoncé que la collaboration entre Williams et Ticktum a pris fin avec effet immédiat la semaine dernière. Selon le Britannique, ce départ s'est justifié par un "manque d'option en F1 pour 2022", avant d'ajouter : "Merci à Williams pour cette opportunité. J'espère que nous travaillerons de nouveau ensemble dans le futur."

Désormais, Williams ne compte plus que trois pilotes dans son académie : Roy Nissany, qui a déjà participé à trois séances d'essais libres cette saison, Jack Aitken, qui a été blessé lors d'un terrible accident au sommet du Raidillon lors des 24 Heures de Spa-Francorchamps, et Jamie Chadwick, championne en titre de W Series. 

Lire aussi :

Cette annonce intervient quelques jours après la diffusion d'un stream sur la chaîne Twitch de Ticktum, où ce dernier avait sévèrement critiqué Nicholas Latifi, pilote titulaire de Williams depuis la saison 2020. Après avoir chanté une chanson insultante envers le Canadien, Ticktum a clamé que Latifi roulait en Formule 1 uniquement car "il a payé pour y parvenir".

"[Le sport automobile] n'est pas similaire à la League One ou la Premier League [divisions anglaises de football, ndlr]", a-t-il lancé. "Ce n'est pas comme ça que ça marche. Vous gravissez les échelons, comme... je ne sais pas, peu importe. Si vous ne décrochez pas un volant en Formule 1, cela ne veut pas forcément dire que vous n'étiez pas assez bon."

Néanmoins, Ticktum a précisé dans son message, publié sur Instagram, que la rupture du contrat avec Williams avait été actée "avant le récent incident lié à Latifi."

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari doit remplacer le moteur de Leclerc
Article précédent

Ferrari doit remplacer le moteur de Leclerc

Article suivant

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021