Formule 1
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
50 jours
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
63 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
99 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
204 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Williams : planning respecté, sérénité retrouvée

partages
commentaires
Williams : planning respecté, sérénité retrouvée
Par :
19 févr. 2020 à 18:20

Claire Williams est heureuse de voir que la sérénité apportée par un programme prêt à temps en début de saison se répercute dans la manière dont son équipe va aborder les essais hivernaux de la saison 2020 de Formule 1.

La saison 2019, une des plus difficiles de l'Histoire de Williams, avait très mal débuté, au point que l'équipe n'avait pas pu participer aux premières journées d'essais hivernaux puisque la monoplace était en cours de montage et en attente de pièces envoyées de Grove au dernier moment. Cette année, le planning a été respecté et la FW43 a pris la piste lundi pour un shakedown qui a permis à l'équipe d'aborder sereinement cette première journée de tests.

"C'était génial de la voir prendre la piste ce matin, nous voulions prouver, après les difficultés de l'an dernier, que nous étions là et prêts à y aller", a déclaré Claire Williams. Un objectif largement réussi puisque l'équipe a bouclé 136 tours lors de cette première journée grâce à George Russell et Nicholas Latifi, alors qu'elle en avait seulement parcouru 88 sur l'ensemble de la première semaine de tests l'an dernier. Et l'ambiance s'en ressent, comme l'explique sa directrice adjointe.

Lire aussi :

"C'est bien plus calme, comme vous pouvez l'imaginer. Il n'y avait presque personne dans les garages hier soir car tout était prêt. Cela change de l'an dernier, où il y avait environ 20 personnes qui essayaient de préparer la voiture, et elle n'était pas prête. C'est très différent. Le moral est bon, il l'a toujours été chez Williams. Nous sommes vraiment chanceux d'avoir une équipe aussi battante, et le fait que l'on ait appris nos leçons et que nous ayons travaillé dur permet à tout le monde, non pas de prendre du plaisir car nous ne nous reposons pas sur nos lauriers, mais d'avoir moins de pression sur les épaules. Il y a eu des progrès dans l'équipe, beaucoup de changements, et c'est ce que nous voulons accomplir pour revenir sur la bonne voie."

Cependant, elle ne se laisse pas piéger par l'envie de fixer des objectifs précis en termes de résultats, et préfère simplement établir un but global : "Des progrès, nous devons faire des progrès. Nous avons toujours voulu ramener Williams à sa place, et nous avons été clairs sur le fait de ne pas fixer d'objectifs précis. Je pense que c'est très difficile à faire, surtout quand nous ne savons pas où en sont nos rivaux."

"Rien que d'arriver ici et de mettre la voiture en piste, c'est une autre pierre à notre édifice, et nous voulons continuer avec cette positivité et cette recherche de performance. Ces six journées sont importantes pour nous afin de poursuivre le programme de tests prévu et de nous assurer que nous cochons toutes les cases de notre liste, afin d'être préparés au mieux pour Melbourne et de montrer au monde que Williams s'inscrit dans la durée, et que nous nous battons encore."

Lire aussi :

L'objectif de cette nouvelle saison est également de profiter de l'expérience de Russell, qui débutera sa seconde année en F1 et dans l'équipe. Le Britannique possède un palmarès impressionnant en formules de promotion et n'a pas vraiment pu exploiter son potentiel l'année dernière, mais Williams veut réussir à faire du jeune pilote son leader, en exploitant son potentiel et une approche sérieuse qui a pour effet de galvaniser les troupes.

"George débute sa seconde année, il n'est plus un rookie et bien qu'il n'ait que 21 ans, il a une maturité impressionnante", poursuit Claire Williams. "Il prend la compétition au sérieux, il nous a mis la pression pour s'assurer que nous soyons au niveau cette année et rien que pour lui, il faut que l'on progresse. Je n'avais jamais expérimenté, de la part d'un débutant, une approche comme celle de George."

De l'autre côté du garage, Latifi va disputer sa première saison en Formule 1 et malgré l'apport financier indéniable qu'est le sien, il sera nécessaire de le voir progresser : "Nous étions ravis d'avoir Nicholas dans l'équipe l'année dernière, c'est quelqu'un de bien. Maintenant, il a un véritable travail à faire devant lui, il doit prendre la piste et prouver qu'il mérite son baquet. Jusqu'ici, il est resté concentré et nous voulons seulement une journée sans problème."

Voir aussi :

Article suivant
Verstappen : "La voiture est rapide partout"

Article précédent

Verstappen : "La voiture est rapide partout"

Article suivant

McLaren a roulé jusqu'à ne plus avoir de pneus

McLaren a roulé jusqu'à ne plus avoir de pneus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Catégorie Mercredi
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Équipes Williams
Auteur Emmanuel Touzot