Williams - Spa et Monza déjà décisifs pour la deuxième place

partages
commentaires
Williams - Spa et Monza déjà décisifs pour la deuxième place
3 août 2014 à 14:30

Après une série de gros résultats, Williams a perdu la troisième place du championnat juste avant la trêve estivale

Après une série de gros résultats, Williams a perdu la troisième place du championnat juste avant la trêve estivale. La faute à un Grand Prix de Hongrie où la FW36 n’a pas affiché sa meilleure forme, sur un circuit qui n’était pas fait pour elle. C’est ce dont on est persuadé dans les rangs de l’écurie de Grove, où l’ambition pour la deuxième partie de saison est toujours très élevée.

Au fil des courses, Williams a pris conscience de son potentiel et de ses possibilités cette saison. La pole position de Felipe Massa en Autriche est l’un des nombreux éléments déclencheurs, au même titre que les trois podiums de rang décrochés par Valtteri Bottas. Ce n’est donc pas un résultat en demi-teinte en Hongrie – avec 14 points pris néanmoins – qui va venir noircir le tableau.

« Notre objectif est d’être deuxième du championnat et c’est encore réalisable », affirme Rob Smedley, ingénieur en charge de la performance. « Je pense que nous avons eu une course qui était un peu anormale [à Budapest] si l’on regarde nos résultats sur les cinq dernières courses. »

Faire le plein à Spa et Monza

Lors du retour de vacances, Williams devrait savoir rapidement si cet objectif reste à sa portée. Les deux derniers rendez-vous européens s’annoncent décisifs, avec des circuits qui font la part belle à la puissance moteur. En profitant des qualités de l’unité de puissance Mercedes, l’idéal serait alors de faire le plein de points avec les deux monoplaces pour mettre la pression sur Ferrari et Red Bull Racing.

« Nous avons deux courses à venir [Spa et Monza] où nous pouvons capitaliser sur les caractéristiques de la voiture. Nous pensons que ces circuits vont nous convenir. Nous devons capitaliser là-dessus et nous mettre dans une bonne position. »

Un développement redevenu efficace

Arrivé chez Williams en avril dernier après avoir quitté Ferrari, Smedley a pris une part de responsabilité considérable dans l’équipe. Chargé d’améliorer les relations piste-usine, il travaille énormément sur les processus de développement de la monoplace. A ce titre, les progrès constatés sont énormes, même si tout n’est pas encore parfait.

« La vitesse de développement et la méthodologie de test ont progressé et nous permettent de garder le rythme avec les autres, ou même d’être parfois devant », se réjouit le Britannique. « Sur le circuit, en essais comme en course, nous faisons des progrès solides. »

« Il y a de grands domaines que nous avons examinés et nous avons une structure qui évolue, que nous améliorons en permanence. Certaines choses que l’on veut sur la voiture demandent un long délai et on ne peut pas les avoir dès la prochaine course, ou même avant l’année prochaine. Certaines choses peuvent se résoudre en dix minutes, et d’autres prennent beaucoup plus de temps. C’est un jonglage permanent. »

Prochain article Formule 1
Qui es-tu, Arthur Pic ?

Article précédent

Qui es-tu, Arthur Pic ?

Article suivant

La Parabolica de Monza perd son authenticité

La Parabolica de Monza perd son authenticité
Charger les commentaires