Zhou quitte le programme junior Ferrari pour Renault

La Renault Sport Academy s'attache les services du jeune pilote chinois Guan Yu Zhou, auparavant membre du programme junior de la Scuderia Ferrari.

Zhou quitte le programme junior Ferrari pour Renault

Renault a enrôlé Guan Yu Zhou au poste de pilote de développement pour la saison 2019. Âgé de 19 ans, le Chinois est un ancien membre de la Ferrari Driver Academy. Après avoir terminé huitième du championnat de F3 Europe l'an passé, il fera cette année ses débuts en Formule 2 avec l'équipe UNI-Virtuosi. Chez Renault, il devrait passer énormément de temps dans le simulateur à Enstone, tout en intégrant la Renault Sport Academy et en participant à de nombreuses réunions techniques.

"Renault est une équipe très expérimentée et professionnelle, depuis longtemps, alors rejoindre l'académie sera d'une grande aide pour ma carrière", se réjouit Guan Yu Zhou auprès de Motorsport.com. "Le rôle en F1 m'offre une compréhension de l'environnement, comme l'équipe, le personnel, et aussi les sponsors. Il s'agit d'éléments précieux pour ma carrière future."

"C'est formidable de rejoindre une si grande famille. Je me souviens lorsque [Fernando] Alonso a remporté le titre mondial [des constructeurs] pour Renault lors du Grand Prix de Chine en 2005. J'étais un grand fan de lui à cette époque, alors travailler avec une si remarquable équipe est vraiment une expérience géniale pour moi. Je ferai tout pour accomplir ce que nous avons prévu."

Lire aussi :

Tandis qu'il devra s'adapter à un nouveau championnat en F2, qui plus est avec une nouvelle équipe au sein du plateau, bien que celle-ci repose sur les fondations de Russian Time, Zhou ne redoute pas un programme trop chargé.

"La Renault Sport Academy apporte un soutien de grande qualité à tous ses pilotes", souligne-t-il. "J'ai confiance pour que cela m'aide à m'adapter plus rapidement pour mon année de débutant en F2, et j'espère que je pourrai signer un bon résultat au championnat. Mon objectif principal est toujours la F1, mais je sais que le chemin qui y mène est vraiment étroit et difficile, alors je resterai vigilant et concentré sur la compétition en F2, car réaliser de bonnes performances reste la priorité." 

En passant du giron Ferrari à celui de Renault, Guan Yu Zhou est également impatient de côtoyer la recrue vedette du Losange pour la saison à venir, un certain Daniel Ricciardo.

"C'est l'un de mes pilotes préférés en F1 depuis plusieurs années", confie le jeune Chinois. "J'adore sa passion, sa vitesse et sa personnalité. Je pense que j'apprendrai beaucoup de lui, alors je suis très enthousiaste à l'idée de le rencontrer, non seulement dans le paddock mais aussi pendant les week-ends de Grand Prix, et j'espère que nous passerons de bons moments ensemble en dehors des circuits également."

Propos recueillis par Jack Benyon  

Guanyu Zhou, RUSSIAN TIME
partages
commentaires
Dix opportunités et menaces auxquelles la F1 fait face en 2019

Article précédent

Dix opportunités et menaces auxquelles la F1 fait face en 2019

Article suivant

Le Circuit Paul Ricard modifié en vue du GP de France 2019

Le Circuit Paul Ricard modifié en vue du GP de France 2019
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021