GP2 - DAMS célèbre le titre de Valsecchi

Après une saison où Davide Valsecchi a tout connu, des dominations jusqu’aux déconvenues, DAMS peut aujourd’hui souffler sur ce point, puisque l’Italien a décroché le titre 2012 de GP2 Series, un an après Romain Grosjean dans la même structure

Après une saison où Davide Valsecchi a tout connu, des dominations jusqu’aux déconvenues, DAMS peut aujourd’hui souffler sur ce point, puisque l’Italien a décroché le titre 2012 de GP2 Series, un an après Romain Grosjean dans la même structure.

Si, durant les essais, la pluie plaçait DAMS en retrait, au retour de conditions de piste sèche dès les qualifications, les choses s’amélioraient avec la 6e position de Valsecchi, 3 places devant son rival au championnat Luiz Razia. Le drapeau rouge provoqué par l’Ocean de Nigel Melker en toute fin de séance a interrompu la dernière tentative de nombreux pilotes, dont Felipe Nasr qui concédait ainsi le 13e temps.

La course de Valsecchi était contrôlée. Maintenir les pneumatiques dans leur fenêtre d’exploitation, progresser au classement, maintenir Razia derrière malgré le retour du Brésilien non loin derrière – tout a été effectué avec un calme inhabituel lorsque les titres sont en jeu, surtout sur une piste pour la première fois foulée par les monoplaces GP2. La quatrième place finale de l’Italien lui assurait le sacre, tandis que la 6e place de Felipe Nasr, auteur de beaux dépassements, permettait à DAMS de conserver la tête du championnat équipes avec le même nombre de points d’écart qu’au début de la course, 2.

Jean-Paul Driot n’a pas caché son enthousiasme après le sacre de son pilote : “C'est incroyable ! Je suis tellement, tellement heureux !” s’est-il exclamé. “Nous avons fait une grande saison, la voiture était compétitive pratiquement partout. Et dans les moments importants, ni DAMS ni moi nous n'avons commis la moindre erreur. Nous avons montré, avec quatre victoires, dix podiums et six meilleurs tours que nous étions les meilleurs. Alors demain, je tiens absolument à remercier l'équipe en lui apportant aussi le titre des constructeurs.” Davide Valsecchi partageait la même joie, sans surprise : “C'est incroyable ! Je suis tellement, tellement heureux ! Nous avons fait une grande saison, la voiture était compétitive pratiquement partout. Et dans les moments importants, ni DAMS ni moi nous n'avons commis la moindre erreur. Nous avons montré, avec quatre victoires, dix podiums et six meilleurs tours que nous étions les meilleurs. Alors demain, je tiens absolument à remercier l'équipe en lui apportant aussi le titre des constructeurs”, a-t-il martelé. Quant à Felipe Nasr, sa déception l’incitera à donner le meilleur de lui-même également demain pour terminer la saison en beauté : “Dommage que le drapeau rouge à la fin des qualifications m'ait fait rater une meilleure place sur la grille”, a-t-il déploré. “La voiture était performante et l'équipe a réalisé un super pit stop au bon moment. En partant de la troisième place demain, je vais essayer de remporter enfin cette victoire qui offrirait aussi le titre à l'équipe, ce serait une superbe récompense.”

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Davide Valsecchi , Romain Grosjean , Luiz Razia , Felipe Nasr , Nigel Melker
Équipes DAMS
Type d'article Actualités