Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
27 jours
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
32 jours
MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
60 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
67 jours
WRC
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
109 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
130 jours
WSBK
C
Aragon
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
82 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
89 jours
WEC
13 août
-
15 août
Prochain événement dans
67 jours
C
Bahreïn
19 nov.
-
21 nov.
Prochain événement dans
165 jours

La saison 2015 vue par Ghiotto, Ocon, Kirchhöfer et Bernstorff

partages
commentaires
La saison 2015 vue par Ghiotto, Ocon, Kirchhöfer et Bernstorff
Par :
26 nov. 2015 à 14:31

Le championnat 2015 de GP3 Series touche à sa fin : le dernier meeting aura lieu ce weekend à Abu Dhabi.

Esteban Ocon, ART Grand Prix, Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix Emil Bernstorff, Arden International et Antonio Fuoco, Carlin
Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix devant Matthew Parry, Koiranen GP et Emil Bernstorff, Arden International
Podium : le deuxième Emil Bernstorff, Arden International, le vainqueur Marvin Kirchhöfer, ART Grand Prix et le troisième Esteban Ocon, ART Grand Prix
Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix devant Esteban Ocon, ART Grand Prix
Podium de la Course 1 : le deuxième, Esteban Ocon, ART Grand Prix, le vainqueur Luca Ghiotto, Trident et le troisième, Emil Bernstorff, Arden International
Esteban Ocon, ART Grand Prix devant Luca Ghiotto, Trident
Le deuxième Luca Ghiotto, Trident, le poleman Esteban Ocon, ART Grand Prix et le troisième Kevin Ceccon, Arden International
Luca Ghiotto, Trident devant Esteban Ocon, ART Grand Prix
Podium : le deuxième, Emil Bernstorff, Arden International, le vainqueur Esteban Ocon, ART Grand Prix et le troisième, Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix
Départ : Esteban Ocon, ART Grand Prix devance Luca Ghiotto, Trident & Emil Bernstorff, Arden International
Conférence de presse : le deuxième, Emil Bernstorff, Arden International, le vainqueur Esteban Ocon, ART Grand Prix et le troisième, Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix
Esteban Ocon, ART Grand Prix devant Emil Bernstorff, Arden International
Emil Bernstorff, Arden International devant Luca Ghiotto, Trident
Podium de la Course 1 : le deuxième, Esteban Ocon, ART Grand Prix, le vainqueur Luca Ghiotto, Trident et le troisième, Emil Bernstorff, Arden International
Luca Ghiotto, Trident devant Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix
Esteban Ocon, ART Grand Prix devance Emil Bernstorff, Arden International et Luca Ghiotto, Trident
Emil Bernstorff, Arden International et Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix
Emil Bernstorff, Arden International et Marvin Kirchhofer, ART Grand Prix

C'est l'occasion pour les quatre hommes forts du championnat de revenir sur leur saison, mais aussi de parler de leurs trois principaux rivaux dans The Insider, le magazine du GP3.

À deux courses du terme du championnat, Luca Ghiotto et Esteban Ocon ne sont séparés que par deux points : avec 48 unités à prendre à Yas Marina, tout est possible entre les deux hommes.

Marvin Kirchhöfer et Emil Bernstorff, quant à eux, sont désormais mathématiquement éliminés de la course au titre, mais se sont illustrés cette saison avec de nombreux podiums dont quatre victoires pour Kirchhöfer et deux succès pour Bernstorff.

Ghiotto, le maître des qualifications

Ghiotto, leader du championnat, est particulièrement impressionnant en qualifications : il a signé cinq pole positions en huit séances cette saison, du jamais vu en GP3 Series. Ses rivaux rêvent de l'émuler.

"J'aimerais avoir le rythme de Luca en qualifications, c'est clair! J'aimerais juste avoir son rythme en qualifications et mon départ serait incroyable de la première ligne!" plaisante Ocon, qui reste toutefois sur une série de deux pole positions consécutives.

"J'adorerais être dans la même position que Ghiotto en qualifications," ajoute pour sa part Kirchhöfer. "Il semble toujours être au top mais franchement, je ne veux pas dire que ça ne tient qu'à lui ou qu'à la voiture : je pense qu'ils travaillent très bien ensemble. Je pense que l'équipe et moi avons besoin de nous améliorer un peu en qualifications et d'être plus compétitifs."

En effet, en-dehors de sa pole position de Silverstone, Kirchhöfer ne s'est jamais qualifié dans le top 3, évoluant le plus souvent entre la quatrième et la sixième place.

C'est une faiblesse que mentionne également Emil Bernstorff lorsqu'il s'auto-évalue, bien qu'il ait "le sentiment d'avoir été assez solide cette année". S'il n'a pas signé de pole position, le pilote Arden s'est qualifié dans le top 7 à chaque meeting.

Au départ, avantage à ART

Les monoplaces d'ART sont généralement très efficaces au départ, ce qui permet parfois à Ocon de pallier l'avantage de Ghiotto en qualifications, comme ce fut le cas à Barcelone, au Red Bull Ring et à Spa-Francorchamps. Le weekend dernier à Bahreïn, alors qu'Ocon était en pole, c'est toutefois Kirchhöfer qui a surgi de la troisième place de la grille de départ pour s'emparer de la tête de la course.

"C'est très impressionnant de voir comme les trois autres gèrent le premier tour de chaque course," commente Ghiotto. "Ils gagnent toujours des places sans accident, surtout le pilotes ART. Ils peuvent gagner jusqu'à cinq places s'ils partent d'un peu plus loin. Ils n'en perdent jamais."

"C'est clair que je suis rapide et que je sais dépasser, comme on l'a vu lors de la Course 2 à Monza, mais les départs ne se passent pas toujours si bien pour moi. Et ça me complique la tâche pour la victoire!"

Les plus belles performances de l'année

Lorsqu'il est demandé aux pilotes de désigner la plus belle performance de l'un de leurs rivaux en 2015, Ocon parle de Silverstone, où son coéquipier Kirchhöfer avait résisté à la pression de Bernstorff pour remporter la victoire de la première course après avoir signé la pole position.

"Il était très impressionnant ce weekend-là," estime le jeune pilote Mercedes. "Il était vraiment rapide, surtout le samedi. Je n'ai pas trouvé le rythme et il était rapide. C'était son weekend."

Kirchhöfer, quant à lui, évoque la superbe victoire de Bernstorff à Monza, lorsque le Britannique est remonté de la cinquième place à la victoire, à la force du poignet. "Ce serait la victoire d'Emil en Course 1 à Monza, c'est clair," déclare l'Allemand. "Il a fait un travail incroyable avec de beaux dépassements. Il était très impressionnant."

Bernstorff estime pourtant que les dépassements sont une de ses faiblesses : "Nous sommes toujours très rapides en course, donc si je pouvais dépasser les autres, je gagnerais les courses!"

Quel animal pour représenter chaque pilote?

Enfin, au rayon des anecdotes, The Insider a demandé aux quatre pilotes quel animal représenterait leur principal rival au championnat.

Ghiotto voit Ocon comme un animal "intelligent, qui réfléchit toujours à deux fois avant de faire quelque chose, peut-être un chat?" alors que le Français, farceur, n'hésite pas à lâcher le mot "troll" pour définir l'Italien!

Kirchhöfer compare Bernstorff à un étalon : "Il faut que je choisisse un animal qui est intelligent, rapide et grand aussi! Peut-être un cheval : c'est très rapide, mais calme. Je pense qu'Emil est plutôt comme ça." La réponse du pilote Arden est assez diplomatique : "[Marvin] ne me rappelle pas vraiment un animal mais je le qualifierais de rapide, féroce mais aussi fair-play."

Qui remportera le championnat d'Ocon et Ghiotto? Qui se classera dans le top 3 entre Kirchhöfer et Bernstorff? Tout est ouvert et se décidera à Abu Dhabi. Quoi qu'il en soit, les quatre hommes ont réalisé une saison d'exception : leur nombre de points marqués est déjà supérieur à celui de Mitch Evans en 2012 et de Daniil Kvyat en 2013!

Article suivant
La victoire et la tête du championnat pour Ghiotto!

Article précédent

La victoire et la tête du championnat pour Ghiotto!

Article suivant

Kirchhöfer devance Ghiotto et Ocon en essais libres

Kirchhöfer devance Ghiotto et Ocon en essais libres
Charger les commentaires