McNish avait refusé un volant en Formule E

partages
commentaires
McNish avait refusé un volant en Formule E
Par :
4 avr. 2020 à 15:30

Allan McNish révèle qu'un volant en Formule E lui avait été proposé lorsqu'il a quitté le monde de l'Endurance, mais qu'il l'avait refusé, sceptique quant au potentiel du championnat tout électrique.

Avant la première saison du championnat en 2014, les organisateurs de la FE ont créé un groupe de pilotes réputés pour attirer l'attention et ont notamment approché Allan McNish, triple vainqueur des 24 Heures du Mans. Ce dernier venait pourtant de prendre sa retraite fin 2013 après avoir remporté le Championnat du monde d'Endurance avec ses équipiers Tom Kristensen et Loïc Duval.

Lire aussi :

McNish révèle désormais avoir reçu et rejeté cette proposition : "Quand j'ai pris ma retraite en 2013, on m'a demandé si j'aimerais courir en Formule E. Outre le fait que j'avais déjà pris ma décision, j'étais sceptique, car j'avais vu beaucoup de nouveaux championnats aller et venir. Mais ce que je n'avais pas vu, c'était la dynamique et la mentalité de start-up qu'avaient les gars de la Formule E."

McNish entretient une relation étroite de longue date avec Audi, ayant couru pour ce constructeur pour la première fois en 2000 lorsqu'il a remporté le titre d'American Le Mans Series avec son équipier Rinaldo Capello. Il est par ailleurs directeur de l'écurie Audi Sport Abt Schaeffler en Formule E depuis que la marque aux anneaux en a pris le contrôle au début de la saison 2017-18.

Allan McNish, Team Principal, Audi Sport Abt Schaeffler

Selon les informations de Motorsport.com, ce n'est pas l'écurie Abt qui avait approché McNish pour un volant en Saison 1, la structure allemande ayant invariablement aligné Lucas di Grassi et Daniel Abt depuis la première course de l'Histoire, l'E-Prix de Pékin 2014.

Quant à l'Écossais, son meilleur souvenir avec Audi en Formule E n'est pas le titre des équipes 2017-18 ni une victoire, mais la reconstruction de la voiture d'Abt après l'accident de l'Allemand lors des essais libres de l'E-Prix de Mexico 2020 ; il avait été évacué vers l'hôpital par pont aérien.

"Tout le monde s'attendrait probablement à l'une de nos victoires, mais pour moi, c'est un autre événement qui a fait d'une mauvaise journée quelque chose de spécial", commente McNish. "Je n'oublierai jamais comment l'équipe entière a travaillé ensemble après l'accident de Daniel au Mexique."

"Les mécanos ont changé le châssis en un temps record ainsi que la batterie, sont allés faire les vérifications techniques et ont poussé la voiture dans la pitlane en courant afin d'être revenus à temps pour respecter le parc fermé – tout ça afin que la voiture soit prête à temps pour les qualifications. En près de trois heures, tout le monde a vu la passion et le dévouement impressionnants qui caractérisent notre équipe."

Abt est rapidement sorti de l'hôpital malgré cet impact de 20 g et a même pris le départ de la course, mais il a jeté l'éponge à six tours du but, estimant qu'il valait "mieux s'arrêter plutôt que de risquer" un autre incident.

Article suivant
Félix da Costa ne veut pas du titre dans ces circonstances

Article précédent

Félix da Costa ne veut pas du titre dans ces circonstances

Article suivant

Que fait une équipe comme Porsche pendant le confinement ?

Que fait une équipe comme Porsche pendant le confinement ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Allan McNish
Auteur Matt Kew