Félix da Costa gagne à Monaco dans le dernier tour !

Le Champion en titre de Formule E, António Félix da Costa, a remporté le premier E-Prix de Monaco disputé sur l'intégralité du tracé de la Principauté.

Félix da Costa gagne à Monaco dans le dernier tour !

Après une lutte sans merci pour la pole position ce midi, qui s'est réglée à coups de millièmes de seconde à l'avantage d'António Félix da Costa, tous les regards étaient tournés vers le mythique virage de Sainte-Dévote. Fait inédit dans l'Histoire, la Formule E y avait rendez-vous pour le premier freinage d'une course qui, elle-même, empruntait enfin la totalité de l'historique tracé monégasque. Nul besoin de planter davantage le décor pour comprendre que la tension était forte !  

Lire aussi :

À l'extinction des feux, Félix da Costa a pris un excellent envol qui lui a permis de protéger sa position à Sainte-Dévote, où tout s'est finalement plutôt bien passé malgré quelques menus contacts. Si la tête du peloton a pu poursuivre sa progression, il y a en revanche eu du petit bois à l'épingle du Grand Hôtel, qui a fait perdre des plumes à quelques pilotes, Alexander Sims en étant la principale victime, contraint à l'abandon. 

En tête de course, le Portugais n'a pas tenu longtemps devant un Robin Frijns très pressant, le pilote Virgin parvenant à prendre les commandes au freinage de Sainte-Dévote après un dépassement très propre sur son adversaire, suivi par Mitch Evans et Jean-Éric Vergne. Le début de course des hommes de tête s'est d'ailleurs avéré plutôt sage, avec une position d'attente avant les premières activations du mode attaque, obligatoire par deux fois pour cette épreuve. 

Le calme avant la tempête

Les hostilités sont montées d'un cran avec une passe d'armes au chausse-pied entre Vergne et Evans à la chicane du Port, profitant à Félix da Costa et à Maximilian Günther tandis que le pilote Jaguar a conservé sa position en passant hors des limites de la piste. Les commissaires n'ont pas tardé à s'emparer du sujet mais ont finalement décidé de ne pas sanctionner Evans.

Au jeu des activations du mode attaque, Félix da Costa a repris la tête aux dépens de Frijns, qui a ensuite remis le couvert à Sainte-Dévote pour récupérer son bien. Un mode attaque qui a causé bien du souci à Vergne, passé par la zone mais ratant son activation au niveau des capteurs et perdant ainsi un temps précieux. Devant, la lutte pour la victoire entre Frijns et Félix da Costa a donné lieu à une sacrée bataille sur le plan de la consommation, autant que du pilotage, le Champion en titre répondant à un quart d'heure de la fin par une manœuvre audacieuse à la sortie du tunnel, avec un coup de pouce du Fanboost. 

On n'avait néanmoins pas tout vu, Evans faisant parler la poudre à la faveur du mode attaque en dépassant successivement Frijns à Sainte-Dévote puis Félix da Costa dans la montée suivante ! Une montée où s'est immobilisé René Rast après un accrochage avec Nick Cassidy, conduisant à l'intervention de la voiture de sécurité à un quart d'heure du drapeau à damier. Le temps d'évacuer l'Audi du malheureux Allemand, la course a été relancée à six minutes du terme, induisant également la fameuse réduction réglementaire d'allocation d'énergie en cas de Safety Car. 

Solide à la relance, Evans a ensuite dû résister à un Félix da Costa de plus en plus pressant dans ses rétroviseurs. Une résistance qui n'aura tenu que jusqu'au tout dernier tour, où le pilote DS Techeetah a retardé au maximum son freinage à la chicane du Port pour passer et filer vers la victoire. Plusieurs pilotes, dont Evans qui a également court-circuité une deuxième fois la chicane, ont terminé à la toute limite quant au niveau d'énergie et c'est finalement Frijns qui a pris la deuxième place devant le Néo-Zélandais.

Vergne – également auteur du meilleur tour en course – termine quatrième de cet E-Prix de Monaco devant Günther, Rowland, Bird, Cassidy, Lotterer et Lynn. 

Monaco E-Prix de Monaco

partages
commentaires
Quatre hommes en 59 millièmes : Félix da Costa en pole à Monaco !

Article précédent

Quatre hommes en 59 millièmes : Félix da Costa en pole à Monaco !

Article suivant

Championnat - Les sept premiers réunis en 16 points

Championnat - Les sept premiers réunis en 16 points
Charger les commentaires