Günther remporte son duel avec Vergne pour la victoire

Maximilian Günther a remporté une passionnante troisième manche de l'E-Prix de Berlin 2020 à l'aéroport de Tempelhof, succès qui le propulse de la neuvième à la deuxième place du championnat.

Günther remporte son duel avec Vergne pour la victoire

Après deux premières courses difficiles à Berlin, Jean-Éric Vergne s'élançait de la pole position grâce à une superbe performance en qualifications, devançant Maximilian Günther, Jérôme d'Ambrosio et Stoffel Vandoorne sur la grille de départ. Le leader du championnat, António Félix da Costa, pouvait déjà être sacré, mais avait besoin d'une victoire et de circonstances très favorables, depuis la neuvième place de la grille.

Lire aussi :

Vergne a conservé la tête au départ et a rapidement creusé une avance de près de deux secondes alors que ses rivaux bataillaient derrière lui. D'Ambrosio a fait l'intérieur à Günther dans le très long premier virage, l'Allemand tentant de riposter dans l'épingle avant de reprendre finalement son bien au deuxième tour. Lynn s'est maintenu au quatrième rang devant Frijns et Vandoorne, qui a perdu une place avec un freinage trop audacieux lorsqu'il a tenté de dépasser la Mahindra devant lui. Félix da Costa, lui, était huitième.

Lynn était quelque peu en difficulté, se faisant dépasser coup sur coup par Frijns et Vandoorne. Günther, lui, a rapidement refait son retard sur le leader Vergne, sans l'attaquer pour autant lors des tours suivants.

Une série d'incidents impliquant notamment James Calado, Sérgio Sette Câmara et Neel Jani (qui ont été contraints à l'abandon) au bout de 13 minutes de course a entraîné l'intervention de la voiture de sécurité, qui n'a pas changé grand-chose d'un point de vue sportif car le peloton était déjà relativement regroupé. L'épreuve a été neutralisée pendant une dizaine de minutes.

 

Günther attaque sans relâche

Au restart, Günther a lancé sa première attaque sur Vergne, sans succès. Le pilote BMW a immédiatement activé l'attack mode... mais s'est retrouvé derrière D'Ambrosio, Frijns et Vandoorne : c'était une mauvaise opération. Vergne a ainsi pu l'activer à son tour dans la boucle suivante et conserver la tête de justesse, ensuite imité par tous les pilotes aux avant-postes. Pendant ce temps, Vandoorne a été victime d'une crevaison et a perdu toute chance de points.

Après 20 tours de course, Vergne menait devant Günther, Frijns, D'Ambrosio, Rowland, Massa, Lynn et Félix da Costa, qui se plaignait de la défense trop agressive de l'Anglais devant lui. Le leader du championnat a fini par trouver l'ouverture pour la septième place. Le chassé-croisé des activations du mode attaque a continué, Vergne conservant à nouveau la tête d'extrême justesse face à Günther, qui a harcelé le Français sans relâche.

Félix da Costa, pendant ce temps, a poursuivi sa remontée pour s'emparer de la quatrième place. Günther, lui, n'abandonnait pas ses espoirs de victoire, mais Vergne a opposé une féroce résistance à ses assauts... L'Allemand a toutefois fini par trouver l'ouverture à quelques tours du but.

 

Frijns vient du diable Vauvert

Ce n'était pas fini : Frijns avait économisé davantage d'énergie que ses pairs et a aisément dépassé Vergne pour la deuxième place. Günther a tant bien que mal résisté au Néerlandais pour remporter sa deuxième victoire de la saison et se propulser de la neuvième à la deuxième position du championnat, avec Vergne sur la troisième marche du podium.

Félix da Costa a fait mieux que sauver les meubles avec une quatrième place qui le rapproche un peu plus du titre, devant Lotterer, Rowland, D'Ambrosio, Di Grassi, Evans et Sims. AFDC a désormais 137 points au compteur, contre 69 pour Günther et 61 pour Di Grassi, avec trois courses restant à disputer.

Germany E-Prix de Berlin - Troisième manche

partages
commentaires
Jean-Éric Vergne signe la pole de la troisième course à Berlin

Article précédent

Jean-Éric Vergne signe la pole de la troisième course à Berlin

Article suivant

Vergne vainqueur, Félix da Costa nouveau Champion !

Vergne vainqueur, Félix da Costa nouveau Champion !
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021