Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
36 jours
C
E-Prix de Mexico
14 févr.
-
15 févr.
Prochain événement dans
64 jours
C
E-Prix de Marrakesh
27 févr.
-
29 févr.
Prochain événement dans
77 jours
C
E-Prix de Sanya
20 mars
-
21 mars
Prochain événement dans
99 jours
C
E-Prix de Rome
03 avr.
-
04 avr.
Prochain événement dans
113 jours
17 avr.
-
18 avr.
Prochain événement dans
127 jours
C
E-Prix de Séoul
02 mai
-
03 mai
Prochain événement dans
142 jours
C
E-Prix de Jakarta
05 juin
-
06 juin
Prochain événement dans
176 jours
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
191 jours
C
E-Prix de New York
10 juil.
-
11 juil.
Prochain événement dans
211 jours
C
E-Prix de Londres I
25 juil.
-
25 juil.
Prochain événement dans
226 jours
C
E-prix de Londres II
26 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
227 jours

Nico Prost n'exclut pas de quitter Renault e.dams

partages
commentaires
Nico Prost n'exclut pas de quitter Renault e.dams
Par :
5 mai 2018 à 14:10

Connaissant de loin la saison la plus difficile de sa carrière en Formule E, Nicolas Prost n'exclut pas de quitter Renault e.dams.

Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams, rentre au stand
Nicolas Prost, Renault e.Dams, devance Alex Lynn, DS Virgin Racing
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams, Alex Lynn, DS Virgin Racing
Nicolas Prost, Renault e.Dams, Alex Lynn, DS Virgin Racing
Nicolas Prost, Renault e.Dams

Nicolas Prost et Renault e.dams, c'est déjà une longue histoire. Ensemble, ils ont disputé toutes les courses de l'Histoire de la Formule E, depuis la création du championnat en 2014.

Cependant, les résultats du Français sont en berne. Après avoir signé cinq podiums dont trois victoires lors des deux premières campagnes, avec la troisième place du championnat en 2015-16, Prost est sur une série de 20 courses sans arrivée dans le top 3. Surtout, alors que Renault e.dams n'est plus aussi dominateur qu'auparavant, il n'a marqué que sept petits points cette saison et pointe à la 18e place au général.

Alors qu'Alain Prost, ambassadeur du Losange, a d'ores et déjà décidé de quitter l'équipe sarthoise à l'aube de sa reprise par Nissan, son fils Nicolas n'exclut pas de faire de même, bien que son contrat coure théoriquement jusqu'à la fin de la saison 2018-19 – tout comme celui de son coéquipier Sébastien Buemi.

"Normalement, il n’y a pas vraiment de discussions, mais c’est vrai que ça peut être rediscuté", reconnaît Prost pour Motorsport.com. "C’est sûr que si on n’améliore pas les résultats, aussi de mon côté, il y a un moment où il faut se dire que c’est peut-être mieux de faire chemin à part et de faire autre chose."

"En tout cas aujourd'hui, il n’y a aucune pression négative. S’il y a une discussion à avoir, elle sera prise avec le team. Il n’y a aucune mauvaise ambiance dans l’équipe. Le but, c’est quand même de réagir et d’aller de l’avant."

"Mon objectif, pour l’instant, c’est de réagir, de faire mieux, parce que je ne suis pas satisfait de cette saison. Et qu’on fasse mieux ensemble. Faire mieux tous ensemble, marquer des points pour le team. On a encore une saison à finir quoi qu’il se passe, et pour l’instant, c’est ça l’objectif."

"Explosé" par Blomqvist au départ

Il est clair que les résultats de la campagne 2017-18 ne sont pas à la hauteur des attentes de l'écurie triple Championne en titre. Lors des huit premières manches de la saison, Prost ne s'est qualifié qu'une fois dans le top 12. Le pilote Renault e.dams n'a certes pas toujours eu de la réussite en course, victime d'accrochages à Marrakech et à Mexico. Lors de la dernière course en date, à Paris, il a été percuté par Tom Blomqvist dès le premier tour, se retrouvant sans aileron arrière.

"Il m’a explosé en deux, entre guillemets", déplore Prost. "Je ne peux rien y faire, je suis au milieu du virage. Il arrive, il ne freine pas, il m’explose en deux. C’est un week-end frustrant. Ça fait partie de la course malheureusement, une fois de temps en temps, de se faire rentrer dedans. Mais c’est vrai que les week-ends s’enchaînent, et c'est clairement la série noire. Autant des fois je peux faire quelque chose, autant là je ne peux rien y faire."

Le natif de Saint-Chamond a toutefois bon espoir de redresser la barre lors des quatre dernières courses. "Il ne faut surtout pas révolutionner. On a quand même été capables de gagner des courses, de faire des bons résultats dans le passé. Peut-être qu’il faut qu’on remette un peu nos bases ensemble, mais je n’ai aucun doute sur le fait qu’on est capables de refaire un gros résultat. Après, il faut avoir un peu plus de réussite quand même", conclut-il.

Article suivant
Agag fait une offre de 600 M€ pour devenir seul propriétaire de la FE

Article précédent

Agag fait une offre de 600 M€ pour devenir seul propriétaire de la FE

Article suivant

Sarrazin débarque chez Andretti

Sarrazin débarque chez Andretti
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Pilotes Nicolas Prost
Équipes DAMS
Auteur Benjamin Vinel