Porsche n'a jamais envisagé d'avoir une équipe junior

Porsche n'a "jamais" envisagé d'établir une équipe junior en Formule E à la manière de Mercedes et HWA, selon son directeur Andreas Seidl.

Porsche rejoindra la Formule E pour la saison 2019-20, un an après l'arrivée de HWA, filiale de Mercedes, en tant qu'équipe cliente de Venturi.

Seidl était présent à l'E-Prix de Berlin au sein d'une délégation Porsche qui incluait Fritz Enzinger, directeur de la compétition du groupe, et Mark Webber, ambassadeur de la marque.

Il explique que l'écurie Porsche sera basée au siège de Weissach, où la constructeur a déjà commencé à travailler sur son groupe propulseur pour le championnat tout électrique en utilisant le laboratoire haute tension construit pour son projet LMP1.

"Notre approche de la Formule E est similaire à celle du LMP1, ce qui signifie que le développement et les opérations de courses entières seront basés à Weissach, avec un total effort d'usine", déclare Seidl pour Motorsport.com

"Nous n'avons jamais envisagé de faire une saison de FE avec une voiture qui ne tient absolument rien de Porsche, c'est pourquoi il n'y a jamais eu d'option pour faire quelque chose comme HWA. Il était clair que nous n'allions nous lancer en Formule E qu'une fois notre propre groupe propulseur serait prêt, ce qui n'était pas possible – tout comme Mercedes [qui arrive en 2019-20] – pour la saison 5, en termes de timing."

Seidl espère que les récents succès de Porsche en LMP1, avec trois victoires au Mans et tous les titres pilotes et constructeurs en WEC de 2015 à 2017, se traduiront en résultats similaires en FE.

"Nous sommes conscients d'à quel point ce sera relevé", poursuit l'Allemand. "Surtout vu que nous nous mesurerons à des constructeurs qui seront déjà là depuis cinq ans. C'est pourquoi nous abordons ce challenge avec beaucoup d'humilité et de respect, mais en même temps, avec notre historique en LMP1, nous avons de bonnes bases pour être compétitifs dès que possible."

Le groupe propulseur de Porsche est en train d'être testé dans les mêmes infrastructures que son véhicule électrique Mission E, et le constructeur ne recevra pas ses Gen2 avant janvier 2019.

Seidl estime que Porsche prendra une décision au sujet de son line-up FE au même moment. Il a précédemment déclaré que les précédents pilotes LMP1 seraient envisagés pour des volants en Formule E, mais a insisté sur le fait que leur recrutement n'était pas garanti.

"Du côté des pilotes, nous allons probablement devoir prendre une décision lors du premier trimestre 2019. Tout comme pour le programme LMP1, nous donnerons la priorité aux pilotes de la famille Porsche, car nous essayons de leur être loyaux. Mais en même temps, je dois prendre cette décision. Puis-je vraiment me permettre de rejoindre la Formule E sans avoir un pilote qui a de l'expérience de la Formule E ? C'est ce que je dois savoir lors du prochain mois", conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Équipes Porsche Team
Type d'article Actualités