Wolff a douté que la Formule E puisse réussir

Toto Wolff admet qu'il ne croyait pas initialement que la Formule E pourrait "y arriver", mais il a ensuite pris un engagement dans le championnat tout électrique en considération après avoir vu sa progression.

Wolff a douté que la Formule E puisse réussir

Après avoir initialement eu une option pour s'engager en FE en 2018-2019 et avoir laissé cette place à sa filiale HWA, Mercedes fera finalement ses débuts officiels dans le championnat lors de la prochaine saison, 2019-2020. L'équipe a été présentée mercredi au Salon de Francfort, où Stoffel Vandoorne et Nyck de Vries ont été officialisés en tant que pilotes.

Lire aussi :

La saison 2019-2020 sera la sixième de la FE et Mercedes y affrontera 11 constructeurs parmi lesquels les mastodontes que sont Porsche, Audi, BMW, Jaguar, Nissan ou encore DS. Lorsque Motorsport.com lui demande s'il trouve personnellement le championnat tout électrique attrayant, Toto Wolff admet : "Initialement, je ne croyais pas que la Formule E y arriverait. Lorsque Alejandro [Agag] et Jean [Todt] ont lancé le championnat, je ne lui ai pas laissé beaucoup de chance."

"Mais ensuite, contre tout attente, le championnat a grandi. Et s'il attire Mercedes, c'est parce que c'est une start-up excitante. Tout est sujet d'électrification, de voitures électriques. Peut-être cette technologie en est-elle à ses balbutiements, mais un championnat tout électrique a un attrait en termes de marketing. Le faire en ville est quelque chose d'attrayant, et la manière dont la Formule E est présentée globalement fait qu'elle ne s'adresse pas au fan hardcore de sport auto, mais à un public plus large. Les courses ont un aspect plus festival. Tout cela mérite qu'on y regarde plus sérieusement. Et c'est ce que nous faisons."

Mercedes sera la saison prochaine le seul constructeur à être engagé à la fois en F1 et en FE, suivant en cela Renault qui avait couru en Formule E durant ses quatre premières saisons avant de quitter le championnat en 2018 pour se concentrer pleinement sur son programme en Grand Prix.

Une start-up qui peut prendre des risques

L'approche de la Formule E est d'utiliser le règlement pour contrôler la concurrence entre les équipes, afin d'encourager une compétition serrée, problème que la F1 a eu du mal à gérer ces dernières années. Pour Wolff, cela démontre que la FE a "tiré des leçons de ce qui ne fonctionnait pas dans d'autres championnats [qui] possèdent une longue histoire mais se sont de toute évidence développés sous des gouvernances compliquées".

"Nous sommes un peu les victimes de cela en Formule 1, et nous le savons", ajoute-t-il. "D'un autre côté, pour une grande organisation telle que la Formule 1, nous avons des responsabilités en termes d'héritage. Nous avons deux milliards de téléspectateurs chaque année, et peut-être que l'on ne peut alors pas être aussi spontané dans la prise de décision que lorsque l'on est une start-up. On ne peut pas prendre le risque de se tromper. Or, en Formule E, comme dans n'importe quelle autre start-up, on peut prendre des risques et tenter des choses. Vous vous ferez beaucoup critiquer, [mais] dans le pire des cas cela va diviser les opinions et faire les gros titres. Mais ce sont une responsabilité et un héritage complètement différents de ceux de la Formule 1."

Lire aussi :

partages
commentaires
Un ancien dirigeant de Manchester United devient PDG de la Formule E

Article précédent

Un ancien dirigeant de Manchester United devient PDG de la Formule E

Article suivant

Félix da Costa rejoint Vergne chez DS Techeetah

Félix da Costa rejoint Vergne chez DS Techeetah
Charger les commentaires
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020