Résumé de course
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Ferrari triomphe d'une édition dantesque des 24H du Mans face à Toyota !

Au potentiel certain mais plutôt discrètes toute la semaine, les Ferrari ont fait parler la poudre en ayant raison d'une édition 2024 des 24 Heures du Mans pourtant jonchée d'embûches. Antonio Fuoco, Miguel Molina et Nicklas Nielsen succèdent à la voiture sœur au palmarès, malgré la résistance jusqu'au bout de Toyota.

#50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P: Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
La Patrouille de France survole la grille de départ
Le trophée des 24 Heures du Mans est descendu d'un hélicoptère militaire
La foule avant le départ
Philippe Sinault, Team Principal d'Alpine Endurance Team
#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor en tête au départ
Départ de la course #6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor
#50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen, #51 Ferrari AF Corse Ferrari 499P : Alessandro Pier Guidi, James Calado, Antonio Giovinazzi
#3 Cadillac Racing Cadillac V-Series.R : Sebastien Bourdais, Renger Van Der Zande, Scott Dixon
#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre
#20 BMW M Team WRT BMW M Hybrid V8 : Sheldon Van Der Linde, Robin Frijns, Rene Rast
Mécaniciens Hertz Team Jota
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
Esteban Ocon, Alpine
Atmosphère
Zinedine Zidane
#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor
 #20 BMW M Team WRT BMW M Hybrid V8 : Sheldon Van Der Linde, Robin Frijns, Rene Rast
 #Porsche 963 Hertz Team Jota n°38 : Oliver Rasmussen, Philip Hanson, Jenson Button
 #94 Peugeot Totalenergies Peugeot 9X8 : Stoffel Vandoorne, Paul Di Resta, Loic Duval
 Ford Mustang LMGT3 #77 Proton Competition : Ryan Hardwick, Zacharie Robichon, Benjamin Barker
 #Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
 #11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Tipo6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle, #70 Inception Racing McLaren 720S LMGT3 Evo : Brendan Iribe, Ollie Millroy, Frederik Schandorff
#Lamborghini Iron Lynx Lamborghini SC63 : Romain Grosjean, Andrea Caldarelli, Matteo Cairoli.
 #51 AF Corse Ferrari 499P : Alessandro Pier Guidi, James Calado, Antonio Giovinazzi
#4 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Mathieu Jaminet, Felipe Nasr, Nick Tandy
#93 Peugeot Totalenergies Peugeot 9X8 : Jean-Eric Vergne, Mikkel Jensen, Nico Muller
 #8 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Ryo Hirakawa
#37 Cool Racing Oreca 07 : Gibson : Lorenzo Fluxa, Malthe Jakobsen, Ritomo Miyata
#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor
#5 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Matt Campbell, Michael Christensen, Frederic Makowiecki
#70 Inception Racing McLaren 720S LMGT3 Evo : Brendan Iribe, Ollie Millroy, Frederik Schandorff
#46 Team WRT BMW M4 LMGT3 : Ahmad Al Harthy, Valentino Rossi, Maxime Martin
Feux d'artifice dans le paddock
Feux d'artifice dans le paddock
#51 AF Corse Ferrari 499P : Antonio Giovinazzi
#54 Vista AF Corse Ferrari 296 LMGT3 : Thomas Flohr, Francesco Castellacci, Davide Rigon
#Ferrari 499P AF Corse n°83 : Robert Kubica, Robert Shwartzman, Yifei Ye
#51 AF Corse Ferrari 499P : Alessandro Pier Guidi, James Calado, Antonio Giovinazzi
#34 Inter Europol Competition Oreca 07 Gibson : Jakub Smiechowski, Vladislav Lomko, Clement Novalak
#54 Vista AF Corse Ferrari 296 LMGT3 : Thomas Flohr, Francesco Castellacci, Davide Rigon
#N°91 Manthey Ema Porsche 911 GT3 R LMGT3 : Yasser Shahin
#33 DKR Engineering Oreca 07 Gibson : Alexander Mattschull, Rene Binder, Laurents Horr
Un ventilateur
#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor
#85 Iron Dames Lamborghini Huracan LMGT3 Evo2 : Sarah Bovy, Michelle Gatting, Rahel Frey
#35 Alpine Endurance Team Alpine A424 : Paul-Loup Chatin, Ferdinand Habsbourg-Lorraine, Charles Milesi
#N°155 Spirit : Course Ferrari 296 LMGT3 : Johnny Laursen, Conrad Laursen, Jordan Taylor
#Ferrari 499P AF Corse n°83 : Robert Kubica, Robert Shwartzman, Yifei Ye
#6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Jose Maria Lopez, Kamui Kobayashi, Nyck De Vries
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Jose Maria Lopez, Kamui Kobayashi, Nyck De Vries
#46 Team WRT BMW M4 LMGT3 : Ahmad Al Harthy, Valentino Rossi, Maxime Martin
#5 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Matt Campbell, Michael Christensen, Frederic Makowiecki
Sébastien Buemi, Kamui Kobayashi, Toyota Gazoo Racing
#Ferrari 499P AF Corse n°83 : Robert Kubica, Robert Shwartzman, Yifei Ye
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Ryo Hirakawa
#59 United Autosports McLaren 720S LMGT3 Evo : James Cottingham, Nicolas Costa, Grégoire Saucy
#51 AF Corse Ferrari 499P : Alessandro Pier Guidi, James Calado, Antonio Giovinazzi
#4 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Mathieu Jaminet, Felipe Nasr, Nick Tandy
#5 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Matt Campbell, Michael Christensen, Frederic Makowiecki
#4 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Mathieu Jaminet, Felipe Nasr, Nick Tandy
#Cadillac Racing Cadillac V-SeriesR n°2 : Earl Bamber, Alex Lynn, Alex Palou
#85 Iron Dames Lamborghini Huracan LMGT3 Evo2 : Sarah Bovy, Michelle Gatting, Rahel Frey
#N°81 TF Sport Corvette Z06 LMGT3R : Tom Van Rompuy, Rui Andrade, Charlie Eastwood
#Ferrari 499P AF Corse n°83 : Robert Kubica, Robert Shwartzman, Yifei Ye
#11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Type 6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
Les mécaniciens de Manthey Porsche dorment
Voiture de sécurité
Voiture de sécurité
#311 Whelen Cadillac Racing Cadillac V-Series.R : Pipo Derani, Jack Aitken, Felipe Drugovich
Voiture de sécurité
Voiture de sécurité
Action de course
Voiture de sécurité en piste
#99 Proton Competition Porsche 963 : Neel Jani, Harry Tincknell, Julien Andlauer
#11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Type 6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle
#Porsche 963 Hertz Team Jota n°38 : Oliver Rasmussen, Philip Hanson, Jenson Button
Action sur piste de nuit
#11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Type 6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle
#11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Type 6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
#11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Type 6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle, #35 Alpine Endurance Team Alpine A424 : Paul-Loup Chatin, Ferdinand Habsburg-Lothringen, Charles Milesi
#N°155 Spirit : Course Ferrari 296 LMGT3 : Johnny Laursen, Conrad Laursen, Jordan Taylor
#11 Isotta Fraschini Isotta Fraschini Type 6-C : Carl Wattana Bennett, Jean-Karl Vernay, Antonio Serravalle
#Lamborghini Iron Lynx Lamborghini SC63 : Mirko Bortolotti, Daniil Kvyat, Edoardo Mortara
#Lamborghini Iron Lynx Lamborghini SC63 : Romain Grosjean, Andrea Caldarelli, Matteo Cairoli.
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
#23 United Autosports Oreca 07 Gibson : Ben Keating, Filipe Albuquerque, Ben Hanley
#Ferrari 499P AF Corse n°83 : Robert Kubica, Robert Shwartzman, Yifei Ye
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Jose Maria Lopez, Kamui Kobayashi, Nyck De Vries
#2 Cadillac Racing Cadillac V-Series.R : Earl Bamber, Alex Lynn, Alex Palou #6 Porsche Penske Motorsport Porsche 963 : Kevin Estre, Andre Lotterer, Laurens Vanthoor
#55 Vista AF Corse Ferrari 296 LMGT3 : Francois Heriau, Simon Mann, Alessio Rovera
#86 GR Racing Ferrari 296 LMGT3 : Michael Wainwright, Daniel Serra, Riccardo Pera
Action sur piste de nuit
#311 Whelen Cadillac Racing Cadillac V-Series.R : Pipo Derani, Jack Aitken, Felipe Drugovich
#91 Manthey Ema Porsche 911 GT3 R LMGT3 : Yasser Shahin, Morris Schuring, Richard Lietz
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybrid : Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Ryo Hirakawa, #31 Team WRT BMW M4 LMGT3 : Darren Leung, Sean Gelael, Augusto Farfus
Les garages fermés de l'Alpine Endurance Team
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Sebastien Buemi
#8 Toyota Gazoo Racing Toyota GR010 - Hybride : Sebastien Buemi
Ferrari AF Corse #50 Ferrari 499P : Nicklas Nielsen célèbre la victoire
Ferrari AF Corse #50 Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen célèbrent pendant que Tom Kristensen prend une photo.
#50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen prend le drapeau à damier
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Miguel Molina, Nicklas Nielsen célèbrent
Vainqueur de la course #50 AF Corse Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
Podium : vainqueur de la course #50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
Podium : vainqueur de la course #50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
Podium : vainqueur de la course #50 Ferrari AF Corse Ferrari 499P : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
Podium HY Teams : Vainqueur de la course #12 Hertz Team Jota Porsche 963 : William Stevens, Norman Nato, Callum Ilott, deuxième place #38 Hertz Team Jota Porsche 963 : Oliver Rasmussen, Philip Hanson, Jenson Button, troisième place #99 Proton Competition
#Ferrari 499P AF Corse n°50 : Antonio Fuoco, Miguel Molina, Nicklas Nielsen
114

Une édition pour l'Histoire, et vraisemblablement du jamais vu. S'il est une chose qui est certaine, c'est qu'il fallait avoir les nerfs solides pour aller au bout des 24 Heures du Mans 2024, et davantage encore pour les remporter. Les organisateurs rêvaient sans doute d'un tel finish pour la catégorie Hypercar, plus garnie que jamais avec un afflux inédit de constructeurs et une BoP resserrant de plus en plus les écarts.

L'Histoire, elle aussi, nous rappelle qu'à sa création en 1923, l'épreuve avait été baptisée Grand Prix d'Endurance des 24 Heures du Mans. Sans doute cette appellation aurait parfaitement convenu à cette 92e édition ! En plus du plateau gargantuesque, les conditions météorologiques dignes d'un mois de mars ou septembre sont définitivement venues corser le défi à surmonter.

On avait laissé, à trois heures de l'arrivée, la Cadillac n°2 en tête de cette course, avec une stratégie décalée. Le tout faisait suite à, quelques heures encore auparavant, une intervention de la voiture de sécurité ayant relancé les débats et effacé l'avantage constitué par certains, et plus particulièrement la Toyota n°8 et la Porsche n°6.

À l'entame du sprint final, la pluie est une énième fois venue jouer les trouble-fêtes, sauf que cette fois-ci, le mauvais temps a duré. Et il a accompagné les concurrents jusqu'au drapeau à damier, quasiment sans aucune interruption durant les 180 dernières minutes. Il a donc fallu se résoudre à chausser les pneus pluie, tout en gérant au mieux l'énergie pour éviter l'arrêt de trop pouvant faire tout perdre face à la concurrence.

Un duel Ferrari vs Toyota

Toyota aura tout tenté jusqu'au bout.

Toyota aura tout tenté jusqu'au bout.

Photo de: Alexander Trienitz

En piste, la tension est montée d'un cran, et chez Toyota on a tout tenté pour aller chercher la victoire. La GR010 Hybrid n°8, qui avait mené une course remarquable, est très longtemps restée dans le coup jusqu'à ce qu'un souci d'écrou lui fasse perdre du temps au stand, puis que Brendon Hartley passe à l'offensive sur la Ferrari n°51 dans les Hunaudières. Au freinage de Mulsanne, Alessandro Pier Guidi a tenté de reprendre son bien et a envoyé la Toyota en tête-à-queue, réduisant à néant ses espoirs de succès. L'Italien a été jugé responsable de l'accrochage et a écopé d'une pénalité de 5 secondes.

Sur l'autre machine japonaise, José María López avait lui aussi le couteau entre les dents, et il est parvenu à venger la voiture sœur en prenant le dessus sur la Ferrari n°51 un peu plus tard. Remplaçant au pied levé du malheureux Mike Conway, l'Argentin a toutefois commis une erreur alors qu'il revenait sur la Ferrari n°50 installée en tête, ce qui a là aussi porté un coup aux ambitions du constructeur nippon. 

Sébastien Buemi a compris que tout était perdu en observant l'accrochage avec la Ferrari n°51.

Sébastien Buemi a compris que tout était perdu en observant l'accrochage avec la Ferrari n°51.

Photo de: Rainier Ehrhardt

Dans cet incroyable finish, duquel Cadillac et Porsche, tout en restant dans le coup, se sont peu à peu éloignés devant le gros rythme imposé aux avant-postes sur le mouillé, c'est la Ferrari n°50 qui a fait la plus forte impression. Pourtant, l'équipage de la 499P n'a pas été épargné par les frayeurs, car l'Hypercar de Maranello a rencontré des problèmes de portière qui ont poussé la direction de course à intimer un arrêt au stand imprévu. 

Malgré ce plan de marche contrarié, la Scuderia est parvenue à gérer carburant et pneus pour faire passer d'extrême justesse le dernier relais. À 50 minutes de l'arrivée, Nicklas Nielsen est reparti avec cette délicate mission de tenir en pneus usés et avec tout juste l'énergie nécessaire pour tenir la première place. Dans le même temps, Toyota a inversé les positions de la 7 et de la 8 pour donner à cette dernière, clairement plus rapide aux mains de Sébastien Buemi, une ultime occasion de sonner la charge en attaquant au maximum. Mais la n°8 a finalement dû observer un ultime arrêt à 25 minutes de la fin du chronomètre.

Solide, Nicklas Nielsen a parfaitement géré les derniers tours de course pour franchir en vainqueur la ligne d'arrivée, offrant à Ferrari sa deuxième victoire en deux éditions depuis son retour dans la catégorie reine. Avec Antonio Fuoco et Miguel Molina, le cheval cabré signe également ce qui est le 11e succès de son histoire dans la Sarthe. Toyota a donc pris la deuxième place avec la n°7, à 14 secondes, et c'est la Ferrari n°51, tenante du titre, qui est montée sur la troisième marche du podium.

La première Porsche 963, la n°4 qui avait signé la pole position, échoue de très peu au pied de ce podium. Côté tricolore, c'est la soupe à la grimace car outre l'abandon des deux Alpine dès samedi soir, Peugeot n'a pas pu faire mieux que de la figuration en plaçant ses deux 9X8 hors du top 10, aux 11e et 12e rangs.

France 24 Heures du Mans

Pos # Cat. Equipe Trs ECART Arrêts
1 50 Hypercar H Ferrari AF Corse 311 - 26
2 7 Hypercar H Toyota Gazoo Racing 311 14.221 31
3 51 Hypercar H Ferrari AF Corse 311 36.730 28
4 6 Hypercar H Porsche Penske Motorsport 311 37.897 28
5 8 Hypercar H Toyota Gazoo Racing 311 1:02.824 28
6 5 Hypercar H Porsche Penske Motorsport 311 1:45.654 24
7 2 Hypercar H Cadillac Racing 311 2:34.468 27
8 12 Hypercar H Hertz Team JOTA 311 3:02.691 27
9 38 Hypercar H Hertz Team JOTA 311 3:36.756 31
10 63 Hypercar H Lamborghini Iron Lynx 309 2 laps 25
11 94 Hypercar H Peugeot TotalEnergies 309 2:18.217 31
12 93 Hypercar H Peugeot TotalEnergies 309 2:35.918 29
13 19 Hypercar H Lamborghini Iron Lynx 309 2:57.749 27
14 11 Hypercar H Isotta Fraschini 302 9 laps 29
15 22 LM P2 United Autosports 297 14 laps 30
16 34 LM P2 Inter Europol Competition 297 3:44.685 30
17 28 LM P2 IDEC Sport 297 3:59.256 31
18 183 LM P2 P/A AF Corse 297 4:01.070 29
19 10 LM P2 Vector Sport 297 4:05.183 31
20 14 LM P2 P/A AO by TF 295 16 laps 28
21 33 LM P2 P/A DKR Engineering 295 2:57.104 31
22 25 LM P2 Algarve Pro Racing 294 17 laps 30
23 65 LM P2 P/A Panis Racing 293 18 laps 35
24 47 LM P2 P/A COOL Racing 291 20 laps 30
25 24 LM P2 Nielsen Racing 291 2:47.769 30
26 37 LM P2 COOL Racing 289 22 laps 29
27 91 LMGT3 Manthey EMA 281 30 laps 28
28 31 LMGT3 Team WRT 280 31 laps 27
29 311 Hypercar H Whelen Cadillac Racing 280 2:34.564 25
30 88 LMGT3 Proton Competition 280 2:59.989 29
31 44 LMGT3 Proton Competition 280 3:58.735 28
32 85 LMGT3 Iron Dames 279 32 laps 26
33 55 LMGT3 Vista AF Corse 279 1:45.941 30
34 78 LMGT3 Akkodis ASP Team 279 2:16.275 31
35 155 LMGT3 Spirit of Race 279 2:44.753 28
36 777 LMGT3 D'Station Racing 279 3:59.930 28
37 87 LMGT3 Akkodis ASP Team 279 4:28.692 28
38 82 LMGT3 TF Sport 278 33 laps 28
39 86 LMGT3 GR Racing 278 2:42.056 30
40 70 LMGT3 Inception Racing 275 36 laps 29
41 92 LMGT3 Manthey PureRxcing 273 38 laps 31
42 23 LM P2 P/A United Autosports USA 272 39 laps 31
43 81 LMGT3 TF Sport 267 44 laps 29
44 60 LMGT3 Iron Lynx 258 53 laps 27
45 99 Hypercar H Proton Competition 251 60 laps 24
46 77 LMGT3 Proton Competition 227 84 laps 23
47 20 Hypercar H BMW M Team WRT 96 215 laps 10
48 83 Hypercar H AF Corse 248 63 laps 21
49 3 Hypercar H Cadillac Racing 223 88 laps 22
50 59 LMGT3 United Autosports 220 91 laps 23
51 95 LMGT3 United Autosports 212 99 laps 21
52 4 Hypercar H Porsche Penske Motorsport 211 100 laps 24
53 27 LMGT3 Heart of Racing Team 196 115 laps 17
54 45 LM P2 P/A Crowdstrike Racing by APR 149 162 laps 16
55 66 LMGT3 JMW Motorsport 112 199 laps 14
56 30 LM P2 P/A Duqueine Team 112 0.000 14
57 46 LMGT3 Team WRT 109 202 laps 10
58 15 Hypercar H BMW M Team WRT 102 209 laps 10
59 36 Hypercar H Alpine Endurance Team 88 223 laps 10
60 9 LM P2 Proton Competition 86 225 laps 10
61 35 Hypercar H Alpine Endurance Team 75 236 laps 8
62 54 LMGT3 Vista AF Corse 30 281 laps 3

 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Cadillac s'invite en tête, suspense total entre quatre constructeurs !
Article suivant Ferrari a vécu un "très long dernier relais" au Mans

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France