François Hollande au Mans, une première depuis 43 ans
Chicane Ford
Départ
Course
Bill Ford participe à un pep rally d'employé à Ford World Headquarters
Karun Chandhok et Tom Kristensen
Yoshiaki Kinoshita, Toyota Racing Team et le Dr. Wolfgang Ullrich, Audi Motorsport

Pour la première fois depuis 43 ans, le Chef de l'État assistera au départ des 24 Heures du Mans.

Le samedi 13 juin prochain, François Hollande sera présent sur le circuit de la Sarthe à l'heure de voir les 56 autos de la 83e édition des 24 Heures du Mans prendre le départ. Il sera accompagné par le Ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et par le Ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, qui l'a convié à cet événement dans son département.

La venue du Président de la République n'est pas anodine, en ce sens qu'elle revêt un caractère historique. Aucun de ses quatre prédécesseurs – Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, François Mitterrand et Valéry Giscard d'Estaing – n'était venu honorer de sa présence la plus grande course d'Endurance au monde.

François Hollande sera seulement le troisième Président de la République à assister à l'épreuve, après Vincent Auriol en 1949 et Georges Pompidou en 1972.

Bill Ford abaissera le drapeau

L'Automobile Club de l'Ouest a par ailleurs confirmé la présence de trois acteurs majeurs du monde automobile lors du week-end de la course.

Président exécutif de Ford Motor Company, Bill Ford donnera le départ de la course en abaissant le drapeau tricolore, après Fernando Alonso en 2014. Une présence remarquée alors que Ford prépare son retour au Mans en GT et qu'une exposition consacrée au duel entre la marque américaine et Ferrari sera à découvrir dans le village du circuit.

Kristensen et Kinoshita à l'honneur

Neuf fois vainqueur des 24 Heures du Mans (un record), Tom Kristensen sera le Grand Marshal et succédera à Allan McNish en prenant le volant de la voiture officielle qui devancera les concurrents lors du tour de lancement avant le départ.

Enfin, le trophée Spirit of Le Mans sera remis à Yoshiaki Kinoshita, qui a dirigé l'équipe Toyota Racing durant trois ans, à compter du retour en Endurance du constructeur japonais en 2012. 

partages
Le Mans - Quand Aston Martin renoue avec sa tradition

Article précédent

Le Mans - Quand Aston Martin renoue avec sa tradition

Article suivant

Gaëtan Paletou aux 24H du Mans grâce à Gran Turismo

Gaëtan Paletou aux 24H du Mans grâce à Gran Turismo

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans
Événement 24 Heures du Mans
Catégorie La course du samedi
Lieu Circuit de la Sarthe
Auteur Basile Davoine
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021