Warm-up - Premiers tours de roue sur piste humide

Lors d'un très court warm-up, les concurrents du WEC ont pu prendre leurs marques sur la piste humide du Circuit de la Sarthe.

Warm-up - Premiers tours de roue sur piste humide

Quinze minutes. C'est la durée exceptionnelle du warm-up de cette édition 2020 des 24 Heures du Mans, alors que les concurrents ont traditionnellement trois quarts d'heure pour se préparer le samedi matin. Pourtant, cette séance a revêtu encore plus d'importance qu'à l'accoutumée.

Lire aussi :

En effet, tous les essais ont eu lieu sur le sec jeudi et vendredi, alors que la pluie devrait perturber une grande partie de la course. Il était donc crucial pour les 59 équipages de prendre leurs marques dans ces conditions, avec des stratégies différentes : compte tenu d'un maximum de quatre tours réalisables, certains ont préféré changer de pilote pour donner une petite expérience à chacun, tandis que d'autres ont gardé le même athlète au volant tout du long. Une seule voiture n'a pas roulé : la Porsche #77 du Dempsey-Proton Racing en GTE Am.

Forcément, les chronos sont complètement anecdotiques, et ceux qui ont fait rouler leurs trois pilotes n'en ont pas signé. C'est la Toyota #8 de Sébastien Buemi qui a signé le meilleur temps en 3'36"693 devant la Toyota #7 pilotée par Mike Conway, qui a tourné en 3'39"375. Suivait une LMP2, celle du Racing Team Nederland, avec Giedo van der Garde, en 3'43"022.

Plusieurs sorties de piste sans gravité ont eu lieu, la plus insolite étant celle de Nicki Thiim au volant de l'Aston Martin #95 à Mulsanne. Le Danois s'est offert un petit tour de rond-point avant de reprendre la piste.

 

Rendez-vous désormais à 14h30 pour le départ de ces 24 Heures du Mans inédites.

France 24 Heures du Mans - Warm-up

  Catégorie Équipe Temps Écart Tours
1 8 LMP1 TOYOTA GAZOO RACING 3:36.693   4
2 7 LMP1 TOYOTA GAZOO RACING 3:39.375 2.682 4
3 29 LMP2 RACING TEAM NEDERLAND 3:43.022 6.329 4
4 31 LMP2 PANIS RACING 3:49.568 12.875 4
5 35 LMP2 EURASIA MOTORSPORT 3:51.214 14.521 4
6 24 LMP2 NIELSEN RACING 3:51.788 15.095 4
7 16 LMP2 G-DRIVE RACING BY ALGARVE 3:52.302 15.609 4
8 34 LMP2 INTER EUROPOL COMPETITION 3:53.224 16.531 3
9 28 LMP2 IDEC SPORT 3:56.835 20.142 4
10 30 LMP2 DUQUEINE TEAM 4:00.386 23.693 4
11 47 LMP2 CETILAR RACING 4:06.165 29.472 4
12 33 LMP2 HIGH CLASS RACING 4:08.083 31.390 3
13 26 LMP2 G-DRIVE RACING 4:08.179 31.486 4
14 51 LMGTEPro AF CORSE 4:12.476 35.783 4
15 91 LMGTEPro PORSCHE GT TEAM 4:15.548 38.855 4
16 54 LMGTEAm AF CORSE 4:17.393 40.700 4
17 92 LMGTEPro PORSCHE GT TEAM 4:17.477 40.784 4
18 70 LMGTEAm MR RACING 4:17.799 41.106 4
19 83 LMGTEAm AF CORSE 4:17.979 41.286 4
20 66 LMGTEAm JMW MOTORSPORT 4:19.028 42.335 4
21 60 LMGTEAm IRON LYNX 4:20.707 44.014 4
22 88 LMGTEAm DEMPSEY - PROTON RACING 4:21.153 44.460 4
23 55 LMGTEAm SPIRIT OF RACE 4:21.526 44.833 4
24 61 LMGTEAm LUZICH RACING 4:22.310 45.617 4
25 86 LMGTEAm GULF RACING 4:22.569 45.876 3
26 75 LMGTEAm IRON LYNX 4:23.716 47.023 4
27 57 LMGTEAm TEAM PROJECT 1 4:24.577 47.884 3
28 98 LMGTEAm ASTON MARTIN RACING 4:26.953 50.260 3
29 52 LMGTEAm AF CORSE 4:27.392 50.699 3
30 62 LMGTEAm RED RIVER SPORT 4:27.754 51.061 3
31 78 LMGTEAm PROTON COMPETITION 4:28.208 51.515 3
32 95 LMGTEPro ASTON MARTIN RACING 4:41.142 1:04.449 3
33 21 LMP2 DRAGONSPEED USA 4:58.362 1:21.669 3
  1 LMP1 REBELLION RACING     4
  3 LMP1 REBELLION RACING     3
  4 LMP1 BYKOLLES RACING TEAM     2
  11 LMP2 EUROINTERNATIONAL     3
  17 LMP2 IDEC SPORT     3
  22 LMP2 UNITED AUTOSPORTS     3
  25 LMP2 ALGARVE PRO RACING     3
  27 LMP2 DRAGONSPEED USA     3
  32 LMP2 UNITED AUTOSPORTS     4
  36 LMP2 SIGNATECH ALPINE ELF     1
  37 LMP2 JACKIE CHAN DC RACING     3
  38 LMP2 JOTA     3
  39 LMP2 SO24-HAS BY GRAFF     3
  42 LMP2 COOL RACING     3
  50 LMP2 RICHARD MILLE RACING TEAM     1
  56 LMGTEAm TEAM PROJECT 1     3
  63 LMGTEPro WEATHERTECH RACING     3
  71 LMGTEPro AF CORSE     3
  72 LMGTEAm HUB AUTO RACING     3
  77 LMGTEAm DEMPSEY - PROTON RACING     0
  82 LMGTEPro RISI COMPETIZIONE     4
  85 LMGTEAm IRON LYNX     1
  89 LMGTEAm TEAM PROJECT 1     1
  90 LMGTEAm TF SPORT     3
  97 LMGTEPro ASTON MARTIN RACING     3
  99 LMGTEAm DEMPSEY - PROTON RACING     3

partages
commentaires

Voir aussi :

Bourdais redécouvre Le Mans en Ferrari : "C'est une vraie GT !"
Article précédent

Bourdais redécouvre Le Mans en Ferrari : "C'est une vraie GT !"

Article suivant

Thomas Laurent et Alpine : "Il n'y a pas de favori en LMP2"

Thomas Laurent et Alpine : "Il n'y a pas de favori en LMP2"
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix Prime

Panoz et Brabham : l'histoire d'un drôle de choix

En 1997 le programme Panoz GT n'apparaissait pas comme un choix attrayant pour un ex-pilote de Formule 1, McLaren constituant un bien meilleur pari. Mais contre toute attente, David Brabham fit le choix de la marque américaine pour former un duo gagnant pendant plusieurs années.

GT
25 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans Prime

Comment une réparation de fortune a empêché Paul Newman de gagner au Mans

C'est l'une des plus grandes histoires de la Sarthe. Paul Newman, deuxième des 24 Heures du Mans 1979, aurait pu facilement remporter la célèbre épreuve sans l'ingéniosité du regretté Manfred Kremer.

24 Heures du Mans
20 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021