Warm-up - Toyota se rassure avant la course

Toyota termine en tête du warm-up en plaçant la #8 et la #7 en tête de la séance. Une session axée sur le travail avant la course, puisque les LMP2 ont longtemps dominé la feuille des temps.

G.N., Le Mans - Première séance de roulage ce samedi sur le Circuit de la Sarthe, et déjà des conditions chaudes avec un ciel parfaitement bleu et plus de 20°C en piste. Les Porsche sortent les premières, mais pour ce qui correspond au dernier shakedown avant la course, personne ne semble à la recherche d'un chrono. Surtout pour une séance de travail de 45 minutes.

"On a mis les pièces de course, on vérifie tout, c'est un roll-out avant la course", explique André Lotterer, pilote de la Porsche #1. "C'est une longue course, faut attendre de voir ce qu'il va se passer. Sur les longs relais, on est plus proches, et au Mans, il faut se rappeler que ce n'est pas forcément la voiture la plus rapide qui gagne." Le pilote est également revenu sur la performance de Kamui Kobayashi, en qualifications, et cette pole position : "C'est très beau, c'est impressionnant." 

Pour preuve, cette hiérarchie surprenante au bout de 20 minutes de séance. Ainsi, Perrodo-Vaxiviere-Collard signent très vite le temps de référence avec leur ORECA LMP2, avec un chrono en 3'30"986. Les LMP1-H elles, sont bien plus loin, après des chronos en quatre minutes. 

Session marquée en son début par deux alertes, celle pour le team IDEC, avec la sortie de Lafargue au virage Porsche. La voiture tape dans le mur, abîmant la lame avant. C'est ensuite au tour de l'ORECA #39 de rentrer au ralenti aux stands.

L'attente n'est pas longue cependant pour retrouver une LMP1 en tête du peloton, lorsque Sébastien Buemi sur la Toyota #8 signe, après 25 minutes de séance, un chrono en 3'21"502, démontrant les bonnes conditions en piste. Il est vite rejoint par López, auteur pourtant d'un petit tout-droit dans la deuxième chicane, puis par Davidson. Décidément, les Toyota n'ont pas l'intention de laisser les Porsche s'offrir une seule séance avant la course. Ce sera le cas jusque la fin de la session. Le chrono de Buemi restant la référence de la matinée. 

Côté LMP2, la hiérarchie entrevue en qualifications semble se confirmer avec l'ORECA #26 du G-Drive, devant les Vaillante Rebellion et une surprenante Dallara du SMP Racing. Néanmoins, comme dans toutes les catégories, personne n'était à l'attaque pour le moment.

En GTE Pro, Ford s'est porté aux avants-postes assez rapidement avec un temps proche des qualifications et ce chrono en 3'51"789 de la #69, devançant la Porsche #92 et l'autre Ford, la #68. En GTE Am, c'est la Ferrari #83 qui tient le meilleur chrono avant le départ de la course, qui sera donné à 15h.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans , WEC
Événement 24 Heures du Mans
Circuit Circuit de la Sarthe
Pilotes Sébastien Buemi
Équipes Porsche Team , Toyota Racing
Type d'article Résumé d'essais libres