Binder signe une deuxième victoire, Bagnaia capitalise

partages
commentaires
Binder signe une deuxième victoire, Bagnaia capitalise
Par : Willy Zinck
24 sept. 2018 à 11:32

Le Sud-Africain a tenu bon face à Álex Márquez pour aller empocher un deuxième succès cette saison. Bagnaia réalise quant à lui la bonne opération en terminant en deuxième position.

Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo
Joan Mir, Marc VDS
Simone Corsi, Tasca Racing Scuderia
Brad Binder
Marcel Schrotter, Dynavolt Intact GP Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo
Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo Marcel Schrotter, Dynavolt Intact GP
Fabio Quartararo, Speed Up Racing
Brad Binder, Red Bull KTM Ajo

Il existe des deuxièmes places qui font office de victoire, et celle obtenue dimanche en Aragón par Francesco Bagnaia en fait partie. L'Italien a en effet plus que doublé son avance au championnat sur son rival Miguel Oliveira en Espagne, le tout après avoir frôlé la correctionnelle lors de l'épreuve en accrochant la moto de celui qui allait finir par s'imposer : Brad Binder. 

Le Sud-Africain s'est d'ailleurs fendu d'une prestation majuscule ce week-end, s'offrant sa toute première pole position en Moto2 depuis son arrivée dans la catégorie l'an dernier. Et malgré une première partie de course quelque peu poussive, lors de laquelle il a laissé Álex Márquez le soin de prendre la poudre d'escampette en tête. 

Márquez résiste puis s'effondre

Les deux leaders allaient cependant se rendre coup pour coup à la mi-course, l'Espagnol proposant une résistance de tous les instants face à son rival de chez KTM Ajo. Finalement, la témérité de ce dernier a fini par payer, et celui-ci a réussi à décrocher sa deuxième victoire de la saison après le Sachsenring.

"Honnêtement, tout le week-end a été incroyable", s'est-il ainsi exclamé au Parc Fermé. "Lors des qualifications, j'ai tout donné sur un tour, et cela m'a permis d'obtenir une bonne position. Aujourd'hui, j'ai dû préserver un peu mes pneus au début, quand Álex était devant. Mais cela s'est avéré plus difficile que prévu de le passer, mais une fois devant, j'ai pu élever un peu mon rythme. Je ne peux que remercier mon équipe, nous avons de meilleurs réglages, et j'en suis content. J'espère que c'est la première [victoire] d'une longue série."

Le résumé de la course à Misano :

Retour sur le podium pour Baldassarri

Pour Márquez, l'issue a en revanche été bien moins flatteuse puisque le pilote de l'équipe Marc VDS a dû baisser de rythme en fin de course, laissant s'échapper un podium qui lui tendait les bras. Las, celui-ci s'est incliné face à un duo d'Italiens, composé de Bagnaia et de Lorenzo Baldassarri, qui renoue là avec le podium pour la première fois depuis le Mugello.

À l'arrivée, la joie de ce dernier était perceptible. "C'est bon d'être de retour !" s'est réjoui l'intéressé. "Les dernières courses n'ont pas vraiment été faciles, nous avons rencontré des difficultés, en particulier lors des qualifications, où j'ai fait quelques erreurs. Donc c'est bien aujourd'hui, nous sommes partis depuis la huitième position, mais je savais dès le début que j'étais rapide et fort, et que je pouvais me battre pour le podium. Depuis vendredi, nous avons travaillé dans la bonne direction, étape par étape, et au final c'est un bon résultat pour nous."

 

Bagnaia, la belle affaire

Quant à Bagnaia, sa deuxième place constitue un résultat très positif puisqu'elle lui permet d'accroître considérablement son avance sur Oliveira au championnat, celle-ci passant de huit à 19 unités. Mais tout n'a pas été facile pour le Transalpin. "Je n'ai pas pris un très bon départ. Cela a été très difficile de passer Schrötter, mais ensuite j'ai fait de mon mieux pour rattraper le terrain perdu. Après, quand je me suis rapproché, mon pneu était très chaud, et c'était difficile de continuer à faire des tours constants. Mais peu importe, je suis content de ce résultat. Je suis très content, car Oliveira est septième, et moi deuxième. Cela fait 19 points [d'avance au classement], et cela est très important pour le reste du championnat."  

Son adversaire portugais a en effet été contraint de tailler la route dans le peloton suite à une séance de qualifications bien peu réussie et bouclée en 18e position. Finalement, le Lusitanien peut s'estimer heureux de sauver les meubles avec une septième place à l'arrivée, qui lui permet de rester encore à portée de tir de Bagnaia au classement général.

Lire aussi :

Devant lui, on retrouve donc Márquez quatrième, mais également Marcel Schrötter, qui n'est pas parvenu à convertir en course sa très belle deuxième place sur la première ligne de la grille. L'Allemand termine finalement au cinquième rang, devant Joan Mir et donc Oliveira. Il faut ensuite descendre en neuvième position pour retrouver Fabio Quartararo, qui a lui aussi eu un peu plus de mal dimanche après une septième place prometteuse la veille. 

Spain Moto2 - Aragón - Course
Pos. Pilote Moto Trs Temps/Écart
1 South Africa Brad Binder KTM 21 39'59.247
2 Italy Francesco Bagnaia Kalex 21 1.526
3 Italy Lorenzo Baldassarri Kalex 21 2.055
4 Spain Álex Márquez Kalex 21 2.396
5 Germany Marcel Schrötter Kalex 21 5.850
6 Spain Joan Mir Kalex 21 6.205
7 Portugal Miguel Oliveira KTM 21 6.741
8 Italy Mattia Pasini Kalex 21 9.650
9 France Fabio Quartararo Speed Up 21 9.746
10 Spain Jorge Navarro Kalex 21 9.848
11 Italy Luca Marini Kalex 21 11.568
12 Italy Simone Corsi Kalex 21 13.786
13 Spain Augusto Fernandez Kalex 21 17.856
14 Spain Iker Lecuona KTM 21 19.232
15 Japan Tetsuta Nagashima Kalex 21 21.258
16 Italy Andrea Locatelli Kalex 21 21.393
17 Spain Edgar Pons Kalex 21 26.553
18 South Africa Steven Odendaal NTS 21 27.747
19 Australia Remy Gardner Tech 3 21 28.339
20 United Kingdom Sam Lowes KTM 21 31.826
21 Switzerland Dominique Aegerter KTM 21 32.214
22 Finland Niki Tuuli  Kalex 21 34.961
23 Switzerland Jesko Raffin Kalex 21 36.569
24 United States Joe Roberts NTS 21 37.143
25 Netherlands Bo Bendsneyder Tech 3 21 42.222
26 France Jules Danilo Kalex 21 53.557
27 Malaysia Khairul Pawi Kalex 21 53.675
28 Spain Xavi Cardelus  Kalex 21 1'14.999
Ab. Spain Xavi Vierge Kalex 14 7 tours
Ab. Italy Federico Fuligni Kalex 14 7 tours
Ab. United Kingdom Danny Kent Speed Up 3 18 tours
Ab. South Africa Sheridan Morais Kalex 3 18 tours
Ab. Italy Stefano Manzi Suter 1 20 tours

Prochain article Moto2
Tous les remplaçants devront désormais être approuvés par les instances

Article précédent

Tous les remplaçants devront désormais être approuvés par les instances

Article suivant

Nouvelle victoire pour Bagnaia en Thaïlande, Oliveira troisième !

Nouvelle victoire pour Bagnaia en Thaïlande, Oliveira troisième !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Moto2
Événement Aragón
Catégorie Course
Lieu Motorland Aragon
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course