MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Bautista : "Plus de confiance", mais "une perte de grip" avec la GP17

partages
commentaires
Bautista : "Plus de confiance", mais "une perte de grip" avec la GP17
Par :
2 févr. 2018 à 08:45

Le pilote espagnol a bouclé les premiers essais de la saison 2018 avec l'équipe Aspar, récemment rebaptisée Ángel Nieto, à la 16e place.

Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team après sa chute
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team

En 2018, Álvaro Bautista va participer à sa 17e campagne en Grand Prix, la neuvième en MotoGP et la deuxième au guidon d'une Ducati de l'équipe Aspar, rebaptisée cette saison Ángel Nieto Team. L'Espagnol va ainsi disposer d'une GP17, la même machine que celle utilisée par Andrea Dovizioso l'an passé, et avec laquelle l'Italien s'est battu jusqu'en fin de championnat pour le gain du titre.

Durant les trois jours d'essais qui se sont déroulés sur le circuit de Sepang, le numéro 19 a pu prendre pour la première fois contact avec la moto, dans laquelle il fonde de grands espoirs de bien figurer en 2018.

L'Ibère n'a cependant conclu ces premiers tests qu'à une lointaine 16e place aux temps combinés, avec un meilleur chrono qui est resté sous la barre des deux minutes, en 2'00"205 plus précisément, soit à plus de 1"3 de la référence fixée par Jorge Lorenzo. On dit que les débuts de semaine sont souvent difficiles, et ce fut par ailleurs effectivement le cas pour Bautista, qui a souffert d'une lourde chute lors du deuxième jour, lundi.

Une chute inexpliquée

"J'ai eu une chute, et la vérité c'est que je ne sais pas pourquoi. J'ai monté des pneus neufs et dès ma sortie, direct dans le premier virage, j'ai perdu l'arrière et fait un highside. Avec ces motos c'est difficile à  dire. Mais bon, j'ai perdu le contrôle, et je suis passé 'cul par-dessus tête' [rires]. L'impact a été fort, mais par chance j'ai pu récupérer pour être présent le mardi", explique Bautista.

"Nous sommes en train d'essayer de travailler pour améliorer le grip à l'arrière", explique Bautista. "Nous avons fait peu de kilomètres avec la moto et avions une configuration similaire à celle que nous avions l'année dernière, mais cette Ducati détient des caractéristiques différentes. La vérité c'est que je me sens à l'aise avec l'avant, j'ai plus confiance avec cette moto qu'avec celle de 2016, mais j'ai perdu beaucoup en traction et aussi à l'arrière en entrée de virage. Il faut que nous ayons plus de grip, car là nous perdons beaucoup de temps."

Bautista avait déjà souffert d'une chute spectaculaire à Valence, au mois de novembre, lors d'un changement de vitesse. "Cette chute n'a rien à voir avec celle du test précédent. Mais il est vrai que nous avons eu quelques problèmes avec le changement de rapports ce mardi. Mais cela n'a rien à voir avec la chute de lundi. J'insiste sur le fait que nous n'en connaissons pas les raisons, mais ce n'est pas lié au changement de vitesses."

Pour ces premiers tests de la pré-saison, l'équipe Ángel Nieto ne dispose que d'une moto de 2017 pour travailler. "Lorsque vous avez un problème majeur qui vous bloque au garage, cela conditionne toujours vos plans", poursuit-il. "Nous avions un programme, et je suis resté à l'arrêt pendant une heure, alors que si nous avions eu deux motos à disposition, j'aurais pu travailler sur l'autre. Tout est plus fluide. Avec une machine, lorsque l'état de la piste change, qu'il fait plus chaud, vous ne savez pas si ce que vous avez essayé fonctionne aussi bien que s'il faisait moins chaud… c'est beaucoup plus difficile. Mais c'est notre situation, et il faut travailler du mieux possible."

L'une des nouveautés pour Bautista réside dans le fait qu'il dispose du carénage aérodynamique avec les ailerons internes de la Ducati de 2017. "La vérité, c'est que je n'ai pas noté beaucoup de différence. En réalité, c'est que j'ai fait peu de tours sans les ailerons. Je ne peux donc pas vous dire la différence exacte entre la moto qui a le carénage et celle qui ne l'a pas. En plus, il s'agit d'un circuit où l'effet des ailerons se fait le moins ressentir", conclut l'Espagnol.

Article suivant
Petrucci au régime pour limiter l'usure de ses pneus

Article précédent

Petrucci au régime pour limiter l'usure de ses pneus

Article suivant

Stoner : "Je m'attendais à plus de la part de Lorenzo"

Stoner : "Je m'attendais à plus de la part de Lorenzo"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Álvaro Bautista
Auteur Germán Garcia Casanova