MotoGP
26 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
34 jours
16 avr.
Prochain événement dans
48 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
61 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
89 jours
03 juin
Prochain événement dans
96 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
110 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
131 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
166 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
180 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
194 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
201 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
215 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
236 jours
28 oct.
Prochain événement dans
243 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
257 jours

Brno renonce aux championnats du monde

Le circuit de Brno annonce qu'il renonce aux événements internationaux et c'est ainsi l'une des épreuves les plus populaires de ces dernières saisons qui disparait du calendrier MotoGP.

partages
Brno renonce aux championnats du monde

Depuis la publication au mois de novembre dernier d'une version provisoire du calendrier MotoGP dans un format classiqueplusieurs changements ont d'ores et déjà été annoncés il y a près de deux semaines, et ce alors que la pandémie de COVID-19 sévit toujours et que l'émergence de plusieurs variants préoccupants entraîne une recrudescence des infections dans certains pays et de nouvelles restrictions de déplacements.

Lire aussi :

Ainsi, les Grands Prix des Amériques et d'Argentine, initialement prévus comme deuxième et troisième manches de la saison, ont été reportés à une date qui reste à préciser. Ils ont été remplacés par un Grand Prix au Portugal, ainsi qu'une deuxième course au Qatar après celle qui doit donner le coup d'envoi de la compétition fin mars. Plus largement, le championnat prévoit de concentrer son activité sur le circuit de Losail durant un mois complet, en y organisant l'intégralité des essais de pré-saison avant ces deux Grands Prix, à la fois pour le MotoGP et, comme annoncé mardi, pour les deux autres catégories qui renoncent ainsi à leurs tests de Jerez.

La publication de la version remodelée du calendrier faisant état des changements apportés au début de saison avait également permis de noter que la date initialement réservée au Grand Prix de République Tchèque, au mois d'août, ne figurait désormais plus au programme. Cela faisait suite à des informations parues dans la presse tchèque cet hiver et faisant état du refus des autorités locales de financer le resurfaçage de la piste de Brno. Celui-ci était pourtant annoncé comme indispensable par les instances du championnat, qui s'étaient refusées à intégrer l'épreuve en bonne et due forme en novembre, dans l'attente des travaux.

Aucune officialisation n'a depuis été faite par le MotoGP quant au sort de ce Grand Prix, organisé depuis 1965, d'abord sur le circuit routier puis depuis 1987 sur l'Automotodrom Brno. En revanche, les responsables du circuit ont annoncé mardi leur intention de ne plus accueillir de championnats du monde, une décision qu'ils expliquent par l'absence du public. "Nous avons de nombreuses années d'expérience dans l'organisation de compétitions mondiales et nous connaissons très bien l'économie de tels projets. Aucun événement sportif ou culturel de niveau mondial ne peut économiquement être organisé sans un soutien public approprié", a déclaré Ivana Ulmanová, directrice de l'Automotodrom Brno.

À sept semaines de sa reprise, le MotoGP n'est en effet pas en mesure pour le moment de se projeter vers le retour du public sur les circuits, le protocole mis en place en 2020 afin de maintenir les équipes dans une bulle sanitaire n'ayant pas encore la possibilité d'être levé. Le fait est qu'avec la suppression de la manche de Brno, le MotoGP perd l'une de ses épreuves les plus populaires, longtemps la plus attractive pour le public et qui figurait encore dans le top 5 en 2019 avec 186'793 spectateurs.

Dans le même temps, le Bankok Post rapportait mardi que le gouvernement thaïlandais aurait décidé de reporter d'un an le nouveau contrat liant le Grand Prix à la Dorna et que le déplacement à Buriram ne figurerait donc pas au calendrier MotoGP 2021. Sollicité par Motorsport.com, le circuit a démenti cette nouvelle via une brève déclaration : "Il y a eu un malentendu. Le gouvernement annonçait en réalité le report de la course de 2020 et le fait qu'elle se tiendrait en 2021 à la place. Nous continuons et nous nous réjouissons d'accueillir le GP de Thaïlande sur notre circuit en octobre."

Le GP de Thaïlande est prévu pour le week-end du 10 octobre, une semaine après la manche du Japon et dans le cadre d'une tournée en Asie et Océanie correspondant au programme traditionnel du MotoGP.

Dans sa dernière version officielle, le calendrier MotoGP comporte donc 19 manches, dont six prévues hors d'Europe, auxquelles s'ajouteraient les GP des Amériques et d'Argentine qui restent en suspens. Parmi les trois circuits de réserve initialement annoncés, celui de Portimão a été confirmé pour un Grand Prix en avril et celui d'Igora Drive, en Russie, a disparu de la liste. Seul demeure celui de Mandalika Street, en cours de construction.

Voir aussi :

Plusieurs pilotes MotoGP reprennent la piste à Portimão

Article précédent

Plusieurs pilotes MotoGP reprennent la piste à Portimão

Article suivant

Selon Rins, impossible de connaître la vérité sur l'état de Márquez

Selon Rins, impossible de connaître la vérité sur l'état de Márquez

À propos de cet article

Séries MotoGP , Moto2 , Moto3
Lieu Brno Circuit
Auteur Léna Buffa
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021
Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende Prime

Comment le duel entre Rainey et Schwantz est entré dans la légende

La rivalité entre Alain Prost et Ayrton Senna est souvent considérée comme la plus forte de l'Histoire des sports mécaniques. Mais celle entre Wayne Rainey et Kevin Schwantz pourrait tout aussi bien prétendre à ce statut. Leur duel a atteint ses sommets en 500cc durant la saison 1991, dont les deux pilotes gardent des souvenirs marquants 30 ans plus tard...

MotoGP
31 janv. 2021
Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP Prime

Brad Binder, un destin de leader pour KTM en MotoGP

Sa première saison en MotoGP a vu Brad Binder se hisser extrêmement haut, mais aussi commettre quelques erreurs de débutant. Décidé à ne se trouver aucune excuse, le Sud-Africain affiche par là précisément le trait de caractère qui explique pourquoi KTM voit en lui l'homme de la situation pour prendre les rênes du programme après Pol Espargaró.

MotoGP
14 janv. 2021
Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne Prime

Pourquoi Suzuki doit choisir le successeur de Brivio en interne

Le départ de Davide Brivio de Suzuki confronte la marque japonaise à un dilemme : recruter un nouveau directeur d'équipe ou confier le poste à une personne capable de maintenir la philosophie actuelle.

MotoGP
11 janv. 2021
Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020 Prime

Les dix moments décisifs pour le titre MotoGP 2020

Titré six fois en sept saisons, vainqueur de 43% des courses dont il a pris le départ en MotoGP, Marc Márquez aura été le grand absent de cette saison 2020, ouvrant un boulevard aux prétendants à sa succession dès la première manche. Condensé en quatre mois, le championnat ne s'est toutefois pas arrêté à ce premier coup de théâtre...

MotoGP
27 déc. 2020
L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati Prime

L'Autriche 2019, "la dernière grosse émotion" de Dovizioso avec Ducati

Arracher la victoire à Marc Márquez dans une course où il jugeait l'Espagnol favori aura été une émotion incomparable pour Andrea Dovizioso, sans doute son meilleur souvenir avec Ducati.

MotoGP
26 déc. 2020
L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence Prime

L'erreur de Márquez qui a véritablement causé sa longue convalescence

Que Marc Márquez décide ou pas de subir une troisième opération pour soigner son bras droit, sa tentative de reprendre la piste à Jerez – quatre jours après la première intervention – restera l'une des pires décisions de l'histoire du MotoGP. Le pilote espagnol pourrait encore en payer les conséquences en 2021.

MotoGP
27 nov. 2020