Championnat - 65 points libérateurs pour Quartararo !

Le titre pilotes MotoGP est désormais garanti à Fabio Quartararo, alors que la lutte se poursuit pour les places d'honneurs ainsi que les trophées des constructeurs et des équipes.

Championnat - 65 points libérateurs pour Quartararo !

Il reste deux courses à disputer avant la conclusion de la saison MotoGP, mais le verdict est tombé au championnat pilotes : Fabio Quartararo est désormais assuré du titre, son avance sur son dernier rival étant à présent trop importante pour être comblée.

Avec la chute de Pecco Bagnaia et sa quatrième place à l'arrivée, le Français compte en effet 65 points de marge, un matelas compte tenu des 50 points encore en jeu. Monté dix fois sur le podium à ce stade de la saison, Quartararo est récompensé pour sa constance, seul pilote à ne jamais être sorti des points en 16 courses.

Lire aussi :

Malgré sa chute ce dimanche à Misano, Joan Mir conserve la troisième place du classement général avec à présent 23 points d'avance sur Johann Zarco, remonté à la quatrième position, et Jack Miller, lui aussi parti à la faute durant cette course et qui pointe trois unités plus loin.

Juste derrière, la menace Marc Márquez se fait sérieuse, le vainqueur du Grand Prix d'Émilie-Romagne remontant au sixième rang à seulement sept points de l'Australien. Il est suivi de près par Brad Binder, premier représentant KTM.

Dans les deux autres classements, le duel se poursuit entre Ducati et Yamaha. La marque italienne compte à présent 12 points d'avance au championnat constructeurs, une marge légèrement augmentée grâce au podium d'Enea Bastianini ce dimanche. Au classement des équipes, c'est l'inverse : avec le double abandon de Bagnaia et Miller, c'est le team officiel Yamaha qui reprend les commandes, mais l'écart n'est que de 13 points avec encore 90 unités en jeu.

Championnat pilotes après le GP d'Émilie-Romagne

Pos. Pilote Pts Qatar Qatar Portugal Spain France Italy Spain Germany Netherlands Austria Austria United Kingdom Spain San Marino United States Italy Portugal Spain
1 France Fabio Quartararo 267 11/5 25/1 25/1 3/13 16/3 25/1 10/6 16/3 25/1 16/3 9/7 25/1 8/8 20/2 20/2 13/4 - -
2 Italy Pecco Bagnaia 202 16/3 10/6 20/2 20/2 13/4 - 9/7 11/5 10/6 5/11 20/2 2/14 25/1 25/1 16/3 - - -
3 Spain Joan Mir 175 13/4 9/7 16/3 11/5 - 16/3 13/4 7/9 16/3 20/2 13/4 7/9 16/3 10/6 8/8 - - -
4 France Johann Zarco 152 20/2 20/2 - 8/8 20/2 13/4 20/2 8/8 13/4 10/6 - 5/11 - 4/12 - 11/5 - -
5 Australia Jack Miller 149 7/9 7/9 - 25/1 25/1 10/6 16/3 10/6 - - 5/11 13/4 11/5 11/5 9/7 - - -
6 Spain Marc Márquez 142 - - 9/7 7/9 - - - 25/1 9/7 8/8 1/15 - 20/2 13/4 25/1 25/1 - -
7 South Africa Brad Binder 136 2/14 8/8 11/5 - 3/13 11/5 8/8 13/4 4/12 13/4 25/1 10/6 9/7 7/9 7/9 5/11 - -
8 Spain Aleix Espargaró 113 9/7 6/10 10/6 10/6 - 9/7 - 9/7 8/8 - 6/10 16/3 13/4 8/8 - 9/7 - -
9 Spain Maverick Viñales 106 25/1 11/5 5/11 9/7 6/10 8/8 11/5 - 20/2 - - - - 3/13 - 8/8 - -
10 Portugal Miguel Oliveira 92 3/13 1/15 - 5/11 - 20/2 25/1 20/2 11/5 - - - 2/14 - 5/11 - - -
11 Spain Álex Rins 91 10/6 13/4 - - - - - 5/11 5/11 9/7 2/14 20/2 4/12 - 13/4 10/6 - -
12 Spain Pol Espargaró 90 8/8 3/13 - 6/10 8/8 4/12 - 6/10 6/10 - - 11/5 3/13 9/7 6/10 20/2 - -
13 Italy Enea Bastianini 87 6/10 5/11 7/9 - 2/14 - 6/10 - 1/15 4/12 - 4/12 10/6 16/3 10/6 16/3 - -
14 Spain Jorge Martín 82 1/15 16/3 - - - - 2/14 4/12 - 25/1 16/3 - 7/9 - 11/5 - - -
15 Japan Takaaki Nakagami 71 - - 6/10 13/4 9/7 - 3/13 3/13 7/9 11/5 3/13 3/13 6/10 6/10 - 1/15 - -
16 Spain Álex Márquez 54 - - 8/8 - 10/6 2/14 5/11 - 2/14 7/9 7/9 8/8 - 1/15 4/12 - - -
17 Italy Franco Morbidelli 42 - 4/12 13/4 16/3 - - 7/9 - - - - - - - - 2/14 - -
18 Spain Iker Lecuona 38 - - 1/15 - 7/9 5/11 - - - 1/15 10/6 9/7 5/11 - - - - -
19 Italy Danilo Petrucci 37 - - 3/13 2/14 11/5 7/9 - - 3/13 - 4/12 6/10 1/15 - - - - -
20 Italy Luca Marini 37 - - 4/12 1/15 4/12 - 4/12 1/15 - 2/14 11/5 1/15 - - 2/14 7/9 - -
21 Italy Valentino Rossi 35 4/12 - - - 5/11 6/10 - 2/14 - 3/13 8/8 - - - 1/15 6/10 - -
22 Germany Stefan Bradl 13 5/11 2/14 - 4/12 - - - - - - - - - 2/14 - - - -
23 Italy Michele Pirro 12 - - - - - 3/13 - - - - - - - 5/11 - 4/12 - -
24 Spain Dani Pedrosa 6 - - - - - - - - - 6/10 - - - - - - - -
25 Italy Andrea Dovizioso 6 - - - - - - - - - - - - - - 3/13 3/13 - -
26 Italy Lorenzo Savadori 4 - - 2/14 - - 1/15 1/15 - - - - - - - - - - -
27 Spain Tito Rabat 1 - - - - 1/15 - - - - - - - - - - - - -
28 United Kingdom Cal Crutchlow   - - - - - - - - - - - - - - - - - -
29 United States Garrett Gerloff   - - - - - - - - - - - - - - - - - -
30 United Kingdom Jake Dixon   - - - - - - - - - - - - - - - - - -
 

Championnat constructeurs après le GP d'Émilie-Romagne

Pos. Constructeur Pts Qatar Qatar Portugal Spain France Italy Spain Germany Netherlands Austria Austria United Kingdom Spain San Marino United States Italy Portugal Spain
1 Ducati 307 20 20 20 25 25 13 20 11 13 25 20 13 25 25 16 16 - -
2 Yamaha 295 25 25 25 16 16 25 11 16 25 16 9 25 8 20 20 13 - -
3 Suzuki 207 13 13 16 11 - 16 13 7 16 20 13 20 16 10 13 10 - -
4 Honda 198 8 3 9 13 10 4 5 25 9 11 7 11 20 13 25 25 - -
5 KTM 190 3 8 11 5 11 20 25 20 11 13 25 10 9 7 7 5 - -
6 Aprilia 114 9 6 10 10 - 9 1 9 8 - 6 16 13 8 - 9 - -
 

Championnat équipes après le GP d'Émilie-Romagne

Pos. Équipe Pts Qatar Qatar Portugal Spain France Italy Spain Germany Netherlands Austria Austria United Kingdom Spain San Marino United States Italy Portugal Spain
1 Japan Yamaha Factory Racing 364 36 36 30 12 22 33 21 16 45 16 9 25 8 20 20 15 - -
2 Italy Ducati Team 355 23 17 20 45 38 10 25 21 10 5 25 15 36 36 25 4 - -
3 Japan Team Suzuki MotoGP 266 23 22 16 11 - 16 13 12 21 29 15 27 20 10 21 10 - -
4 Japan Repsol Honda Team 239 13 5 9 13 8 4 - 31 15 8 1 11 23 22 31 45 - -
5 Italy Pramac Racing 238 21 36 - 8 21 16 22 12 13 35 16 5 7 4 11 11 - -
6 Austria Red Bull KTM Factory Racing 228 5 9 11 5 3 31 33 33 15 13 25 10 11 7 12 5 - -
7 Italy Aprilia Racing Team 128 9 6 12 10 - 10 1 9 8 - 6 16 13 11 - 17 - -
8 Monaco Team LCR 125 - - 14 13 19 2 8 3 9 18 10 11 6 7 4 1 - -
9 Spain Avintia Racing 124 6 5 11 1 6 - 10 1 1 6 11 5 10 16 12 23 - -
10 Malaysia Petronas SRT 81 4 4 13 16 5 6 7 2 - 3 8 - - - 4 9 - -
11 France Tech 3 75 - - 4 2 18 12 - - 3 1 14 15 6 - - - - -
 
partages
commentaires

Voir aussi :

Fabio Quartararo, de petit prodige à grand champion
Article précédent

Fabio Quartararo, de petit prodige à grand champion

Article suivant

Quartararo submergé par l'émotion : "Le meilleur moment de ma carrière"

Quartararo submergé par l'émotion : "Le meilleur moment de ma carrière"
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021