EL1 - Aprilia premier leader au terme d'une séance calme

Aleix Espargaró a placé son Aprilia aux commandes de la séance d'EL1 du Grand Prix MotoGP de Catalogne.

EL1 - Aprilia premier leader au terme d'une séance calme

Il est déjà temps de reprendre la piste pour le plateau MotoGP, quelques jours seulement après la manche du Mugello disputée dans des conditions émotionnellement lourdes, à la suite du décès du jeune pilote Moto3 Jason Dupasquier.

Il y a néanmoins de quoi avoir du baume au cœur, cette fois, en Catalogne : le public fait en effet son retour autour du circuit pour la première fois depuis bien longtemps, avec une jauge de 20'000 spectateurs tout de même fort limitée par rapport aux capacités du tracé barcelonais. Des fans qui ne verront cependant pas l'un des locaux de l'étape en la personne d'Álex Rins : le pilote Suzuki a dû déclarer forfait pour ce week-end après s'être cassé le bras lors d'un tour de reconnaissance du circuit, jeudi matin, et se trouve au moment-même des EL1 sur la table d'opération pour la pose de deux vis au niveau du radius.

Lire aussi :

Par un temps nuageux et 24°C dans l'air (30°C en piste), c'est avec application que l'ensemble des pilotes prend ses marques avec les pneus slicks dans les six virages gauche et les huit droits du Circuit de Catalogne. Ce week-end, Michelin amène deux pneus avant (tendre et medium) asymétriques pour composer avec les fortes exigences du tracé sur le flanc droit, ainsi que trois mélanges arrière symétriques. L'utilisation du pneu dur semble déjà exclue en course ce week-end. "Ce que nous attendons est une solution soft ou médium à l'avant comme à l'arrière, car l'adhérence de la piste est très basse", décrit Piero Taramasso, directeur compétition de Michelin, au sujet de ce qu'il s'attend à voir adopté par les pilotes en course. "Nous avons réalisé l'an dernier que le patinage était très élevé et pour compenser, il faut des composés tendre. Je pense que ce sera le choix, d'autant plus qu'au vu des prévisions météo, il ne fera pas très chaud. Il nous faut choisir la sélection de pneus dès le début de la saison, en février ou mars, et l'on ne sait jamais à quoi nous attendre, ni anticiper la météo. Il nous faut donc juste des pneus juste au cas où il fasse très, très chaud, et c'est la raison pour laquelle nous avons aussi ce dur ici, à Barcelone."

Lire aussi :

Sur un tracé qu'il apprécie particulièrement et lequel il arrive en leader du championnat confiant, Quartararo reste relativement discret, tandis que Franco Morbidelli, auteur de la pole l'an dernier, s'attribue les commandes de la séance en 1'40"402 devant les frères Espargaró, Maverick Viñales et Johann Zarco.

C'est dans la dernière minute de séance, alors que la piste a regagné en activité, qu'Aleix Espargaró place son Aprilia aux commandes en faisant passer la référence en 1'40''378 avec les deux pneus medium, tandis que les positions demeurent figées juste derrière lui. Avec la seule Suzuki en piste, Joan Mir achève la séance crédité du huitième chrono, tandis que Marc Márquez pointe P13, devant Petrucci et Rossi, à propos desquels de nombreuses questions sur leur présence sur la grille MotoGP 2022 alimentent le paddock ce week-end…

Lire aussi :

Spain GP de Catalogne - Essais Libres 1

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Spain Aleix Espargaró 18 1'40.378  
2 Italy Franco Morbidelli 19 1'40.402 0.024
3 Spain Pol Espargaró 19 1'40.751 0.373
4 Spain Maverick Viñales 24 1'40.753 0.375
5 France Johann Zarco 19 1'40.767 0.389
6 France Fabio Quartararo 20 1'40.853 0.475
7 Portugal Miguel Oliveira 18 1'40.927 0.549
8 Spain Joan Mir 16 1'40.960 0.582
9 Australia Jack Miller 20 1'40.991 0.613
10 Italy Pecco Bagnaia 18 1'41.085 0.707
11 Japan Takaaki Nakagami 20 1'41.134 0.756
12 Spain Jorge Martín 15 1'41.185 0.807
13 Spain Marc Márquez 20 1'41.208 0.830
14 Italy Danilo Petrucci 20 1'41.254 0.876
15 Italy Valentino Rossi 20 1'41.267 0.889
16 Spain Iker Lecuona 18 1'41.357 0.979
17 Italy Enea Bastianini 19 1'41.363 0.985
18 Spain Álex Márquez 21 1'41.437 1.059
19 Italy Luca Marini 19 1'41.464 1.086
20 South Africa Brad Binder 19 1'41.512 1.134
21 Italy Lorenzo Savadori 18 1'41.744 1.366

partages
commentaires
Mir espère monter en puissance et battre Quartararo

Article précédent

Mir espère monter en puissance et battre Quartararo

Article suivant

Álex Rins opéré ce vendredi ; retour attendu au Sachsenring

Álex Rins opéré ce vendredi ; retour attendu au Sachsenring
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021