EL1 - Marc Márquez dominateur grâce à son pneu tendre

Marc Márquez a collé près d'une seconde à la concurrence dans la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Aragón, grâce à un relais en pneu tendre en fin de séance. Il était déjà en tête avant d'opter pour cette gomme.

EL1 - Marc Márquez dominateur grâce à son pneu tendre

Les conditions étaient estivales dans cette première séance d'essais du week-end près d'Alcañiz, avec un ciel dégagé et un asphalte mesuré à 28°C. Cette température a poussé les pilotes à prendre la piste avec un pneu medium à l'arrière, tandis que les choix ont été plus variés à l'avant entre medium et tendre, ce dernier étant privilégié par la majorité du plateau.

Différents pilotes se sont succédé à la première place dans les premières minutes, avant que Marc Márquez, vainqueur lors de ses quatre dernières visites sur ce tracé, établisse une référence en 1'49"360. Son compatriote Iker Lecuona, premier leader de la séance, est tombé au virage 16. Resté à terre quelques instants, le pilote Tech3 a pu se relever puis reprendre ses essais avec sa seconde machine.

Lire aussi :

Márquez a de son côté amélioré son chrono avant de regagner son box. Le #93 menait alors un top 6 uniquement fait de pilotes Honda et Ducati puisque Takaaki Nakagami était deuxième devant Jack Miller, Álex Márquez, Johann Zarco et Pecco Bagnaia. Joan Mir est venu troubler cette hiérarchie en remontant à la deuxième place. Fabio Quartararo s'est également invité parmi les leaders avec le cinquième temps.

De retour en piste, Márquez a plusieurs fois amélioré ses chronos dans les deux premiers secteurs avant de perdre du temps dans les deux derniers. Le temps référence est donc resté invaincu dans ce deuxième relais mais l'Espagnol est resté en tête devant Mir, tandis que Quartararo est remonté à la troisième place. Les pilotes Ducati sont ensuite revenus dans la danse : Miller s'est rapproché à 0"091 de Márquez, puis Bagnaia à 0"071. L'Italien a continué à grignoter l'écart, restant à 0"022 du leader.

Márquez a choisi un pneu medium à l'avant et un tendre à l'arrière pour son troisième relais et il a ainsi pu améliorer son chrono et repousser Bagnaia à plus d'une seconde. Il était en piste avec l'ancienne version du châssis, après avoir testé une nouvelle version depuis Assen. Dans les derniers instants de la séance, Mir est repassé sous la seconde, également avec un pneu tendre à l'arrière. Le pilote Suzuki a encore amélioré son temps sous le drapeau à damier mais il est resté deuxième.

Pecco Bagnaia a conservé la troisième place devant Álex Márquez et Jack Miller. Deux semaines après son premier podium avec Aprilia, Aleix Espargaró a réalisé le sixième temps devant les deux Français du plateau, Johann Zarco et Fabio Quartararo,  et les deux derniers représentants de Honda, Takaaki Nakagami et Pol Espargaró. Vainqueur sur ce circuit il y a un an, Álex Rins a pris une modeste 14e place.

Lire aussi :

Pour sa première séance officielle avec une Aprilia qu'il a découverte à Misano la semaine dernière, Maverick Viñales a signé le dixième temps, à près d'une seconde d'Aleix Espargaró. L'Espagnol a devancé Valentino Rossi. Le pilote du team SRT a chuté au virage 5 dans la dernière partie de la séance, sans se blesser. Il n'a pas eu le temps de reprendre la piste.

 

Spain GP d'Aragón - Essais Libres 1

P. Pilote Moto Tours Temps Écart
1 Spain Marc Márquez Honda 20 1'48.048  
2 Spain Joan Mir Suzuki 18 1'49.019 0.971
3 Italy Pecco Bagnaia Ducati 19 1'49.193 1.145
4 Spain Álex Márquez Honda 18 1'49.206 1.158
5 Australia Jack Miller Ducati 21 1'49.262 1.214
6 Spain Aleix Espargaró Aprilia 18 1'49.313 1.265
7 France Johann Zarco Ducati 17 1'49.372 1.324
8 France Fabio Quartararo Yamaha 19 1'49.451 1.403
9 Japan Takaaki Nakagami Honda 21 1'49.459 1.411
10 Spain Pol Espargaró Honda 18 1'49.589 1.541
11 Italy Enea Bastianini Ducati 17 1'49.652 1.604
12 United Kingdom Cal Crutchlow Yamaha 17 1'49.670 1.622
13 Italy Danilo Petrucci KTM 18 1'49.741 1.693
14 Spain Álex Rins Suzuki 18 1'49.784 1.736
15 Italy Luca Marini Ducati 18 1'49.936 1.888
16 Spain Iker Lecuona KTM 13 1'49.942 1.894
17 Spain Jorge Martín Ducati 17 1'49.947 1.899
18 Portugal Miguel Oliveira KTM 19 1'49.964 1.916
19 Spain Maverick Viñales Aprilia 21 1'50.187 2.139
20 Italy Valentino Rossi Yamaha 12 1'50.299 2.251
21 South Africa Brad Binder KTM 17 1'50.353 2.305
22 United Kingdom Jake Dixon Yamaha 20 1'51.188 3.140

partages
commentaires

Voir aussi :

Ducati mise sur la météo pour faire mieux qu'en 2020 au GP d'Aragón

Article précédent

Ducati mise sur la météo pour faire mieux qu'en 2020 au GP d'Aragón

Article suivant

Morbidelli "se bat contre le temps" pour revenir à Misano

Morbidelli "se bat contre le temps" pour revenir à Misano
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021