EL2 - Marc Márquez chute lourdement ; la pluie calme les ardeurs

La séance d'EL2 du Grand Prix des Pays-Bas a été animée par la lourde chute de Marc Márquez, de laquelle le dernier vainqueur en date cette saison a semblé sortir indemne.

Après une matinée lors de laquelle la surprise des chronos sera venue de deux des hommes que l'on attendait le moins en ce début de week-end (Maverick Viñales et Pol Espargaró), tant leur incompréhension dans la manière d'extraire le meilleur de leur monture semble affecter leur moral et leur ressenti, la seconde séance d'Essais Libres remet sur la table la quête des dix premières positions au cumul des séances pour se positionner favorablement et espérer un accès direct en Q2 samedi, tout en imposant aux pilotes de réaliser de longs relais dans le but d'appréhender le comportement des pneus sur des sorties prolongées en piste.

La référence matinale établie en 1'33"072 par le pilote Yamaha factory tarde ainsi à tomber, l'essentiel des 45 minutes de roulage étant ainsi dédiées à l'accumulation de kilométrage.

Lire aussi :

Les deux Repsol Honda au sol avant la pluie !

Auteur d'un tour en 1'33''241, Maverick Viñales reste le plus proche de son propre temps dans les dix premières minutes de séance, juste avant un terrifiant highside de Marc Márquez, violemment envoyé au tapis dans entre le virage 10 et le virage 11 et retombé sur le bras droit. Parvenu à se relever et à marcher immédiatement, l'Espagnol adresse un message rassurant après cette effrayante image en reprenant la direction de son garage. C'est à moins haute vitesse et alors qu'il poussait en milieu de courbe que son équipier Pol Espargaró finit lui aussi au sol dans le virage 5, sans mal, sous l'œil d'Álex Márquez.

 

Une bonne douzaine de minutes plus calmes en piste s'imposent par la suite : des gouttes de pluie se sont déclarées sur le tracé d'Assen. L'activité ne reprend pas avant les douze dernières minutes de la séance, alors qu'Álex Rins et Jorge Martín rompent le silence en s'élançant chaussés des pneus pluie tendres avec précaution. Viñales, Mir ou encore Alex Márquez prennent aussi la décision d'aller collecter de l'expérience dans ces conditions pour les derniers instants.

Au cumul des temps, le huitième chrono de ces EL2 ne permet pas à Jack Miller de se ménager une place directe pour la Q2 : les frères Espargaró et Danilo Petrucci, qu'il a pourtant devancés cet après-midi, ont maintenu leur meilleure marque établie en EL1.

Netherlands GP des Pays-Bas - Essais Libres 2

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Spain Maverick Viñales 14 1'33.241  
2 Portugal Miguel Oliveira 12 1'33.400 0.159
3 France Fabio Quartararo 13 1'33.491 0.250
4 Spain Marc Márquez 4 1'33.560 0.319
5 Spain Joan Mir 11 1'33.701 0.460
6 France Johann Zarco 12 1'33.708 0.467
7 Spain Álex Rins 15 1'33.960 0.719
8 Australia Jack Miller 7 1'34.066 0.825
9 Spain Aleix Espargaró 8 1'33.925 0.684
10 Spain Pol Espargaró 9 1'34.096 0.855
11 Italy Danilo Petrucci 11 1'34.134 0.893
12 Spain Jorge Martín 13 1'34.339 1.098
13 Spain Álex Márquez 13 1'34.358 1.117
14 Italy Lorenzo Savadori 14 1'34.461 1.220
15 Spain Iker Lecuona 12 1'34.539 1.298
16 Italy Enea Bastianini 12 1'34.658 1.417
17 South Africa Brad Binder 11 1'34.766 1.525
18 Italy Valentino Rossi 11 1'34.777 1.536
19 Italy Pecco Bagnaia 7 1'34.832 1.591
20 Japan Takaaki Nakagami 9 1'35.726 2.485
21 United States Garrett Gerloff 12 1'35.744 2.503
22 Italy Luca Marini 12 1'36.216 2.975

 

 

partages
commentaires
Si Dovizioso dit non, Aprilia aura des options "intéressantes"

Article précédent

Si Dovizioso dit non, Aprilia aura des options "intéressantes"

Article suivant

Zarco : "Bien se sentir sous la pluie, ça apaise l'homme !"

Zarco : "Bien se sentir sous la pluie, ça apaise l'homme !"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021