EL2 – Jorge Lorenzo enfonce le clou

Jorge Lorenzo a on ne peut mieux débuté son Grand Prix d'Espagne sur un tracé de Jerez qui pourrait bien lancer enfin sa saison. Dominateur ce matin, le Majorquin a enfoncé le clou après la pause-déjeuner sur une piste portée à plus de 50°. Mieux, le double champion du monde a été le seul parmi les leaders à assurer avec une certaine régularité des séries de tours en 1'39. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, Lin Jarvis, le patron des troupes frappées des trois diapasons, a tenu à préciser que celui que l'on surnomme aussi "Por Fuera" restera pilote de l'usine d'Iwata en 2016.

Une déclaration qui met fin à une rumeur qui commençait à courir et voulant que l'Espagnol ait pris langue avec Ducati. Voilà qui est dit, Jorge Lorenzo restera avec Valentino Rossi. Ce dernier ne pointe que treizième de la séance, mais on notera qu'il a passé tout son temps à travailler avec une combinaison de pneus durs alors que son équipier s'est révélé dans une dernière partie de l'exercice passée avec un ensemble de gommes médium à l'arrière et dur à l'avant.

Yamaha confirme déjà Jorge Lorenzo pour 2016 

Jusque là, c'était un Marc Marquez grimaçant mais vaillant qui menait la danse. L'homme de Cervera finira deuxième devant les deux Ducati toujours en forme, mais cette fois menées par Iannone, devant le toujours régulier Dovizioso. Le top 5 est complété par Aleix Espargaro qui continue de faire le bonheur de Suzuki.

Le reste du top 10 essentiel pour éviter les repêchages en vue des qualifications est composé de Petrucci qui confirme la bonne tenue des Ducati, Crutchlow, Pol Espargaro qui a pourtant chuté, le second pilote Suzuki Maverick Vinales et Scott Redding. On notera que les onze premiers se tiennent en une seconde.

Côté Français, on pointe un Mike di Meglio quatorzième derrière le "Doctor" mais aussi et surtout premier des pilotes de la classe "Open". Loris Baz, quant à lui, est vingt deuxième d'une séance qui a vu son équipier Bradl tomber. Mentionnons, enfin, la dix septième place d'Aoyama, remplaçant de Dani Pedrosa, et qui a manqué de peu se faire griller la politesse par la toute neuve et encore rétive Aprilia de Bautista. 

Pos Pilote Moto Chrono Ecart
99  Jorge Lorenzo Yamaha 1'39.300  
93  Marc Marquez Honda 1'39.428 0.128
29  Andrea Iannone Ducati 1'39.511 0.211
Andrea Dovizioso Ducati 1'39.535 0.235
41  Aleix Espargaro Suzuki 1'39.616 0.316
Danilo Petrucci Ducati 1'39.718 0.418
35  Cal Crutchlow Honda 1'39.909 0.609
44  Pol Espargaro Yamaha 1'39.953 0.653
25  Maverick Viñales Suzuki 1'40.087 0.787
10  45  Scott Redding Honda 1'40.145 0.845
11  38  Bradley Smith Yamaha 1'40.293 0.993
12  68  Yonny Hernandez Ducati 1'40.363 1.063
13  46  Valentino Rossi Yamaha 1'40.394 1.094
14  63  Mike di Meglio Ducati 1'40.444 1.144
15  50  Eugene Laverty Honda 1'40.514 1.214
16  Hector Barbera Ducati 1'40.569 1.269
17  Hiroshi Aoyama Honda 1'40.678 1.378
18  19  Alvaro Bautista Aprilia 1'40.752 1.452
19  69  Nicky Hayden Honda 1'40.819 1.519
20  Stefan Bradl Yamaha Forward 1'40.825 1.525
21  17  Karel Abraham Honda 1'40.917 1.617
22  43  Jack Miller Honda 1'41.226 1.926
23  76  Loris Baz Yamaha Forward 1'41.422 2.122
24  33  Marco Melandri Aprilia 1'41.450 2.150
25  15  Alex de Angelis ART/Aprilia 1'42.176 2.876

 

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Jorge Lorenzo , Marc Márquez , Andrea Iannone
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags espagne, jerez, valentino rossi, yamaha