Essais Michelin - Pas d'enthousiasme pour Rossi, Lorenzo et Márquez

partages
Essais Michelin - Pas d'enthousiasme pour Rossi, Lorenzo et Márquez
Par : Léna Buffa
16 août 2015 à 06:30

Les pilotes titulaires auront une nouvelle opportunité de tester les pneus Michelin lundi, à Brno, et force est de constater qu'ils accueillent cette perspective avec un enthousiasme pour le moins limité.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Logo Michelin dans la pitlane
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Transporteur Michelin
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Il faut dire qu'ils ont gardé un souvenir marquant des deux séances collectives auxquelles ils ont pris part jusqu'à présent avec le manufacturier clermontois...

Rappelons que Michelin remplacera Bridgestone dans le rôle de fournisseur unique de pneus la saison prochaine. Absente sept ans du MotoGP, la marque tricolore doit développer carcasses et gommes inédites et elle s'efforce pour cela de recueillir les impressions des pilotes au gré d'un programme d'essais mené aux quatre coins du monde.

A ce jour, les titulaires ont prêté main forte aux pilotes essayeurs à deux reprises : en février à Sepang, puis en juin au Mugello. Deux séances qui ont toutefois été marquées par de très impressionnantes chutes, impliquant notamment Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Marc Márquez ou encore Andrea Dovizioso. La conséquence? Des motos détruites et des pilotes échaudés qui, en coulisses, se plaignent de réaction brusques et imprévisibles des nouveaux pneus. "Le pneu avant Bridgestone nous aide beaucoup, car il est sincère," a d'ailleurs glissé Rossi ce week-end, lors d'un point presse repris par GPone, petite phrase sibylline qui ne cache rien de la critique sous-jacente adressée à Michelin.

Pas étonnant, donc, que les pilotes Yamaha n'aient pas vraiment hâte de reprendre la piste demain pour une nouvelle journée d'essais en Michelin. "Vu comment se sont finies les deux dernières séances... pas trop, non!" reconnaît Jorge Lorenzo, victime de deux lourdes chutes à Sepang et au Mugello.

Si le Majorquin se montre frileux, c'est qu'il craint de gâcher sa fin de saison - et donc, ses chances de titre - en risquant de se blesser. "C'est étrange pour nous de penser déjà à 2016 alors que l'on vit la période cruciale de 2015," confirme Valentino Rossi, aussi prudent que le veut son statut de leader du Championnat du Monde. Un point de vue qui ne devrait pas surprendre Michelin, Pascal Couasnon nous expliquant récemment que cette période de transition entre deux manufacturiers appelait effectivement à la prudence.

L'Italien tente toutefois de se montrer coopératif : "C'est important de tester les pneus Michelin lundi parce que les prochains essais auront lieu après Valence. Malheureusement, comme on l'a dit sur les séances précédentes, il faut faire attention en ce moment avec les Michelin."

"C'est très important d'essayer de comprendre comment réagissent les pneus et comment on peut donner aux ingénieurs les meilleures indications qui soient, pour qu'ils essayent de les améliorer pour l'année prochaine. Mais comme l'a dit Vale, on doit se montrer plus que prudents pour le moment," renchérit Lorenzo.

La prudence des pilotes Yamaha est partagée par Marc Márquez, qui a testé ces gommes le mois dernier en prolongeant d'un jour sa séance de travail en Italie. Le pilote Honda est si peu convaincu qu'il ne promet pas de se montrer particulièrement actif lundi... "Je les ai testés à Misano et je n'ai fait que quelques tours, parce que quand j'ai pris la piste avec ces températures élevées, j'ai vu que ça n'était pas le moment. On verra après la course ce qu'on fera lundi..."

S'il a fait très chaud tout le week-end à Brno, les prévisions annoncent des températures en baisse pour lundi, une nouvelle rassurante pour les pilotes compte tenu de la dégradation du vieux bitume tchèque sous l'effet de la chaleur. En revanche, les orages ne semblent pas disposés à quitter la région et un risque de pluie de 90% est annoncé.

 

Prochain article MotoGP
Dani Pedrosa - "J'ai l'air d'un amateur"

Article précédent

Dani Pedrosa - "J'ai l'air d'un amateur"

Article suivant

Jorge Lorenzo - "Je suis très fier de mon temps"

Jorge Lorenzo - "Je suis très fier de mon temps"