Dani Pedrosa -
Par : Léna Buffa
16 août 2015 à 07:30

Blessé vendredi, Dani Pedrosa poursuit son week-end dans la douleur et voit ses espoirs de victoire s'envoler.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, et Ramon Aurin, son ingénieur
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Dani Pedrosa a fait son retour en piste samedi matin, malgré le gros choc pris sur le pied la veille. Il n'a pas ménagé ses efforts, participant à toutes les séances de la journée à l'exception de la Q1 qu'il est parvenu à éviter. Toutefois il a dû gérer une douleur intense, et particulièrement gênante compte tenu de l'importance du pied gauche dans le passage de vitesses.

"Ca n'a pas été une bonne journée. Je ne peux pas trop bouger la cheville, c'est très douloureux quand j'essaye," a-t-il expliqué samedi soir, cité par Crash.net. "C'est très dur avec les passages de rapports, en particulier pour rétrograder. Déjà en temps normal, je n'atteins pas très facilement les pédales, à cause de ma taille. Et aujourd'hui, étant donné que je ne pouvais pas bouger la cheville, il a fallu que je pilote de façon différente."

"Cela vaut surtout à l'entrée des virages à droite : il faut que je freine sur la moto, puis que je rétrograde quand je peux, que je décale mes fesses sur le côté et ensuite que je commence à tourner. J'ai donc l'air d'un amateur," assène Dani Pedrosa.

Outre la frustration de se sentir ainsi diminué, le pilote Honda est véritablement en souffrance et admet qu'il lui est arrivé de hurler de douleur en piste. "J'ai un peu mal au cou, mais par rapport à la douleur que je ressens dans la cheville, ce n'est rien," explique-t-il, soulagé de savoir que, contrairement à samedi, il recevra aujourd'hui des injections pour disputer la course dans de meilleures conditions.

Une qualification en troisième ligne

C'est donc en spectateur que Dani Pedrosa a assisté à la chasse au record qui a opposé en qualifications les leaders du Championnat, avec qui il pensait véritablement se battre ce week-end. Il a beau avoir atteint la fenêtre des 1'55, son meilleur temps ne lui réservera que la neuvième place sur la grille de départ cet après-midi.

"Demain, je vais m'élancer d'un peu loin, ce qui est toujours compliqué car on se retrouve dans le trafic dans les premiers tours. Mais je ferai de notre mieux, j'espère prendre un bon départ et ensuite on verra," ajoute le pilote Honda qui, en plus de ses problèmes physiques, doit se battre contre une moto très instable, qu'il lui faut dompter sur le bitume usé et bosselé de Brno. Décidément pas un bon week-end pour Dani Pedrosa.

 

Prochain article MotoGP
Course - Personne pour arrêter Jorge Lorenzo

Article précédent

Course - Personne pour arrêter Jorge Lorenzo

Article suivant

Essais Michelin - Pas d'enthousiasme pour Rossi, Lorenzo et Márquez

Essais Michelin - Pas d'enthousiasme pour Rossi, Lorenzo et Márquez

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Qualifications
Lieu Brno Circuit
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de qualifications