Un précieux podium pour Quartararo : "On gagne en constance"

Fabio Quartararo estime qu'il ne pouvait pas faire mieux que sa troisième place au GP de Styrie et se réjouit d'avoir su assurer un tel résultat dans l'optique du titre.

Un précieux podium pour Quartararo : "On gagne en constance"

Fabio Quartararo a une nouvelle fois fait une bonne opération au Grand Prix de Styrie. Le leader du championnat n'a pas été en mesure de rester au contact de Jorge Martín et de Joan Mir mais il a continué sa moisson de gros points en prenant la troisième place, un résultat satisfaisant sur une piste où les pilotes Ducati étaient très attendus mais où un seul d'entre eux l'a finalement devancé.

"J'aimerais faire la même chose la semaine prochaine, je suis très heureux parce que notre rythme a vraiment été bon tout le week-end", a déclaré Quartararo au site officiel du MotoGP après l'arrivée. "J'étais très content en course, parce qu'elle est très longue. Quand on fait plus de 25 tours, c'est une course assez longue mais je suis resté concentré, j'ai fait de mon mieux et j'ai même tenté des choses quand j'ai vu que Johann [Zarco] était derrière. Donc je suis vraiment content."

La course a été en deux parties à cause du drapeau rouge, avec deux départs mais la même grille. Qualifié au troisième rang, Fabio Quartararo a été doublé par Joan Mir et Marc Márquez lors du premier départ mais il a pu repasser devant eux avant l'interruption. Quand la course a été relancée, il a perdu une position dans le premier tour, prenant l'avantage sur Pecco Bagnaia mais étant débordé par Mir et Jack Miller. Alors quatrième, le Français a pu repasser devant l'Australien, qui n'a plus été une menace après sa chute. Il n'a pas pu combler l'écart qui le séparait des deux leaders, qui avaient déjà pris la poudre d'escampette et qui ont continué à creuser l'écart.

"C'était dur parce que quand j'étais derrière Jack, il a fait une petite erreur au premier virage et je devais rester à son contact, a expliqué Quartararo en conférence de presse. "J'ai eu du mal au virage 3 tout le week-end mais j'étais assez fort aujourd'hui et [en qualifications]. J'ai pu doubler Marc dans la première course et Jack dans la deuxième, on a eu une belle bagarre. On a perdu un peu de temps sur les deux leaders mais je ne pouvais pas faire mieux. Je ne pouvais pas rester avec Joan et Jorge donc je suis très content de ce podium. On sait dans quels domaines on doit travailler donc je suis plutôt content et je pense qu'on a fait un bon travail."

Lire aussi :

Fabio Quartararo pense en effet savoir "assez clairement" dans quels domaines des améliorations sont nécessaires pour faire mieux dans une semaine : "On doit progresser sur le pneu arrière. Dans la première course derrière Jorge, dans le dernier virage je gardais beaucoup de vitesse, il préservait le pneu et dès qu'il accélérait, il s'échappait. On va essayer de faire au mieux. On sait qu'on a pas le potentiel de la Ducati à l'accélération mais ce podium a été parfait."

"On a toujours un bon rythme de course mais une fois en course, ce n'est pas la même chose.  Je pense que c'est important de le savoir pour le week-end prochain et ce sera bien d'avoir ces trois ou quatre jours de pause pour voir sur quels domaines on peut travailler sur la moto et dans mon pilotage."

Cette troisième place conquise sur un circuit qui n'est peut-être pas le plus favorable à sa machine reste très positif pour Fabio Quartararo dans l'optique du titre. Il perd certes quatre points sur Joan Mir, remonté au troisième rang du championnat derrière Johann Zarco à la faveur de la mauvaise course de Pecco Bagnaia, mais continue à creuser l'écart sur tous ses autres rivaux en profitant du zéro pointé des pilotes Ducati factory. Incapable d'assurer des points dans les moments difficiles en 2020, Quartararo est devenu un as dans cet exercice cette année.

"Je pense que c'est important. Avant ces courses en Autriche, je savais que Joan et Ducati étaient toujours bons ici. Je n'étais pas inquiet, parce qu'on a fait du bon travail dans les dernières courses, on avait quelques points d'avance. Mais c'était important d'être sur le podium. Plus que mes victoires, je pense que ce sont mes trois troisièmes places qui sont importantes cette année : au Mans, au Sachsenring et ici."

"Je pense que c'est la différence par rapport à l'an dernier. L'an dernier, c'était une victoire ou la 15e place. On gagne en constance et c'est comme ça qu'on gagne un titre. Joan a été le plus constant l'an dernier, il était extrêmement rapide et je pense que c'est bien de le prendre en exemple pour la constance."

"Le principal objectif était de finir sur le podium, on l'a fait", a résumé Quartararo dans le Parc Fermé. "Je suis très content pour Jorge, il a pris quelques points à Johann. On verra la semaine prochaine, mais c'est positif."

Lire aussi :

partages
commentaires
Championnat - Quartararo augmente son avance sur Zarco

Article précédent

Championnat - Quartararo augmente son avance sur Zarco

Article suivant

Pedrosa estime avoir eu beaucoup de chance dans sa chute

Pedrosa estime avoir eu beaucoup de chance dans sa chute
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021