Les hommages affluent après la mort de Fausto Gresini

Le décès de l'ancien pilote et team manager a été accueilli par d'innombrables hommages rendus à un personnage emblématique du paddock MotoGP.

Les hommages affluent après la mort de Fausto Gresini

On avait beau le savoir très grandement fragilisé par le COVID-19, le décès, ce matin, de Fausto Gresini a cueilli le monde de la course moto dans une émotion vive et très largement partagée. Tout au long de cette triste journée, les hommages ont afflué pour le double Champion du monde 125cc et patron d'équipe, figure emblématique des Grands Prix depuis près de 40 ans.

"Je suis profondément attristé par la perte de Fausto. Il était un très bon ami et je l'aimais beaucoup", a déclaré Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports. "J'ai suivi attentivement les nouvelles sur son état de santé, et j'ai eu la chance de pouvoir lui parler même lorsqu'il était à l'hôpital. Je suis vraiment triste que le paddock subisse une telle perte et je souhaite adresser mes plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et les membres de son équipe."

Jorge Viegas, président de la FIM, a évoqué "l'un de nos héros" que le COVID-19 nous a enlevé. "J'ai appris à apprécier Fausto d'abord en tant que pilote, puis en tant que team manager, toujours au top de ses capacités", explique le Portugais. "Ce qui me manquera le plus, ce sont nos longues 'discussions de paddock', durant lesquelles il a toujours montré qu'il avait un point de vue très avisé, mais aussi qu'il était l'un des team managers les mieux informés, avec une énergie et une motivation incroyables."

 

De nombreux anciens pilotes de Fausto Gresini ont eux aussi partagé leur peine. C'est le cas notamment d'Enea Bastianini, qui a fait ses débuts à ses côtés en Moto3. "Merci pour tout ce que tu as fait pour moi", a-t-il salué. "Durant mes trois premières années en Championnat du monde, tu as été comme un père, tu m'as fait grandir en tant que pilote et en tant que personne."

Álvaro Bautista a lui aussi connu la victoire auprès de Fausto Gresini, avec qui il a couru durant cinq ans en MotoGP. "Merci pour tout ce que tu as fait pour la moto. Salue de notre part tous ceux qui ne sont plus avec nous", a écrit l'Espagnol sur ses réseaux sociaux.

Au cours de son Histoire, le team Gresini a remporté trois titres mondiaux, ainsi que la première édition de la Coupe du monde MotoE avec Matteo Ferrari. Celui-ci a salué "un grand pilote, un grand team manager, mais surtout un grand homme".

Toni Elías, titré en Moto2 en 2010, a pour sa part évoqué "un ami, un coureur, un Champion du monde, l'homme qui a créé l'équipe la plus professionnelle dans laquelle [il ait] couru, une famille". Et d'ajouter : "Merci Fausto pour tout ce que tu as fait pour moi. Je n'oublierai jamais nos victoires, nos podiums, notre titre mondial… Aujourd'hui, ils te sont tous dédiés !"

Jorge Martín, qui a remporté ce qui est à ce jour le dernier titre mondial de l'équipe, en Moto3 en 2018, s'est montré très ému. "Je t'emmènerai toujours avec moi sur la moto ! Repose en paix mon ami", a-t-il notamment écrit. "Fausto m'a donné l'opportunité d'avoir une moto compétitive et de faire mes preuves quand personne ne voulait de moi. Il m'a transmis sa passion pour la moto et m'a appris combien un patron d'équipe pouvait être humain."

Alors que Casey Stoner a souligné que "la communauté MotoGP a perdu un grand homme", Joan Mir ou encore Marc Márquez se sont eux aussi mêlés aux innombrables messages transmis par les pilotes de tous horizons.

Le choc s'est exprimé aussi parmi les équipes. Le team Tech3, notamment, s'est dit "bouleversé". "Nous n'arrivons pas à croire que nous avons perdu Fausto, un partenaire incroyable, un battant incroyable, l'un de nos grands joueurs", a témoigné l'équipe d'Hervé Poncharal. "Nous avons partagé beaucoup de moments, bons et difficiles. Nous avons travaillé afin de mener le MotoGP là où il se trouve aujourd'hui, notre paddock lui doit beaucoup."

Fidèle partenaire de Gresini Racing depuis le lancement de l'équipe en 1997 et jusqu'à son union avec Aprilia, le HRC s'est dit "profondément attristé" par la nouvelle, saluant "un homme qui a atteint des sommets en tant que pilote et propriétaire d'équipe".

Le team Aspar, dirigé par l'un de ses anciens adversaires en 125cc, a pour sa part rendu hommage à "un ami, un rival, un champion, un immense exemple à suivre".

 

Shinichi Sahara, directeur de projet de Suzuki en MotoGP, a quant à lui adressé un long message. "Fausto Gresini était un grand pilote et un team manager avisé et récompensé", a notamment souligné l'ingénieur japonais. "En tant qu'équipe de course, nous vivons à 100 à l'heure, une vie faite de passion, et c'est aussi ainsi que Fausto a vécu son rêve, d'abord en tant que pilote, puis avec une équipe à son nom. Il a toujours eu un team avisé et efficace, mené par son attitude positive et son implication. Nous avons perdu un concurrent, un collègue et un ami."

Les témoignages se sont étendus au-delà du monde de la moto et la Formule 1 a notamment souligné elle aussi que "le monde des sports mécaniques a perdu l'un de ses personnages les plus aimés et les plus spéciaux".

S'il est impossible de citer tous les messages qui ont rendu hommage aujourd'hui à Fausto Gresini, le mot de la fin pourrait aisément revenir au team Sic58. L'équipe dirigée par Paolo Simoncelli a publié une belle photo du team manager et de Marco Simoncelli, indiquant : "Nous, c'est comme ça que l'on vous imagine."

 

partages
commentaires
Fausto Gresini est décédé

Article précédent

Fausto Gresini est décédé

Article suivant

Le team Gresini reprend la piste après la mort de son patron

Le team Gresini reprend la piste après la mort de son patron
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021