Fréquentation 2022 : Le Mans et le Sachsenring au-dessus du lot

Les chiffres de la saison 2022 témoignent du succès particulier des Grands Prix d'Allemagne, de France, mais aussi des Pays-Bas, alors que d'autres manches MotoGP peinent à retrouver leur niveau de fréquentation d'avant-Covid.

La voie des stands

Les chiffres de fréquentation communiqués par les organisateurs des Grands Prix MotoGP pour cette saison 2022 témoignent d'un lent retour à la normale après deux saisons considérablement chamboulées par la pandémie. Aux épreuves à huis clos avaient suivi un léger desserrement des restrictions et le retour du public avec des jauges, parfois très limitées. Mais la présence symbolique des spectateurs durant cette phase où perduraient des mesures visant à protéger le paddock a laissé place cette année à un retour en masse, dont certaines épreuves ont particulièrement profité.

Deux Grands Prix ont ainsi affiché plus de 100 000 spectateurs le dimanche, en l'occurrence celui de France, qui a battu son record et tient la palme cette année avec 110 003 entrées et a été élu pour la première fois meilleur Grand Prix de l'année, et celui des Pays-Bas avec 104 244 entrées. Si l'on observe les chiffres de l'ensemble du week-end, on comptabilise huit Grands Prix au-dessus de 150 000 spectateurs, avec cette fois la médaille d'or pour le Grand Prix d'Allemagne qui a accueilli 7000 spectateurs de plus que l'épreuve du Mans grâce à une journée du samedi très solide. Assen, en revanche, n'a attiré qu'un peu plus de 54 000 spectateurs en dehors du dimanche, ce qui en fait la huitième affluence de l'année seulement malgré son très bon dimanche.

Au total, ce sont près de 2,5 millions d'entrées qui ont été comptabilisées pour cette saison 2022, la plus riche qu'ait connu le MotoGP avec un calendrier de vingt courses. Si l'on fait le parallèle avec les chiffres de la saison 2019, la dernière à s'être déroulée avant le début de la pandémie et qui comptait 19 manches, l'affluence totale a connu une baisse d'environ 435 000 spectateurs. Un chiffre à relativiser un tout petit peu en sachant que le Grand Prix des Amériques n'a pas communiqué le nombre d'entrées comptabilisées cette année.

Parmi les autres Grands Prix, on observe qu'ils sont quatre à avoir connu une augmentation de leur fréquentation sur l'ensemble du week-end par rapport à la dernière édition d'avant-Covid. Mieux que la France, l'Australie et l'Argentine, c'est la manche du Sachsenring qui se distingue par la plus forte hausse, avec plus de 30 000 spectateurs de plus en trois jours. Quant au dimanche, c'est la France qui a connu la plus forte augmentation (+5983 spectateurs), devant l'Australie, l'Autriche, l'Allemagne et l'Argentine.

Pour d'autres manches, c'est en revanche la dégringolade. Si celle du Grand Prix d'Italie a beaucoup fait parler au printemps, elle est loin d'être un fait isolé bien qu'elle ait été la plus marquée de l'année avec une perte de 65 251 entrées sur le week-end et 40 100 rien que le dimanche. Misano (-57 160 le week-end et -39 231 le dimanche), Barcelone (-43 253 le week-end et -31 666 le dimanche), Motegi (-31 115 le week-end et -18 971 le dimanche) ou encore Jerez (-28 412 le week-end et -16 915 le dimanche) ont connu des baisses très fortes également, bien que ces deux manches espagnoles se maintiennent parmi les dix plus fréquentées de l'année.

Ces baisses, les acteurs du championnat les expliquent tantôt par de mauvais hasards de calendrier, un plan de promotion inadapté ou encore des prix prohibitifs. Dans le cas des Grands Prix italiens, l'absence de Valentino Rossi, qui drainait les foules depuis tant d'années, peut aussi avoir pesé. Mais à l'heure où le championnat souhaite s'ouvrir vers de nouveaux territoires, ces affluences en berne sont potentiellement inquiétantes pour le sort des épreuves concernées et ont déjà engendré de vives critiques de la part du PDG de la Dorna cette année, faisant comprendre qu'il faudra bel et bien rectifier le tir en 2023.

Lire aussi :

Les 10 plus fortes affluences de la saison* :

Grand Prix Affluence dimanche Affluence week-end
Germany GP d'Allemagne 95 214 232 202
France GP de France 110 003 225 000
Argentina GP d'Argentine 67 092 186 759
Thailand GP de Thaïlande 76 856 178 463
Spain GP de Valence 92 166 170 380
Austria GP d'Autriche 92 035 167 850
Malaysia GP de Malaisie 88 615 163 567
Netherlands GP des Pays-Bas 104 244 158 298
Spain GP d'Espagne 58 132 123 101
Spain GP de Catalogne 60 068 114 574

*Chiffres ne prenant pas en compte le Grand Prix des Amériques

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pour Márquez, ses trois successeurs "méritent" leurs titres
Article suivant Aleix Espargaró au-delà de l'amertume : "Fier de ce qu'on a réalisé"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France