Márquez veut progresser, pour le GP du Japon et pour l'avenir

Il a beau avoir remporté le dernier Grand Prix en date, Marc Márquez ne compte pas en rester là, poussé par la progression de Ducati à affiner encore et toujours la compétitivité de sa Honda.

Márquez veut progresser, pour le GP du Japon et pour l'avenir

Les duels Márquez-Dovizioso devenant de plus en plus récurrents, on se prendrait presque à les comparer à d'autres confrontations qui ont marqué l'Histoire des Grands Prix, telle celle entre le calme Wayne Rainey et le spectaculaire Kevin Schwantz comme cela a été suggéré aux deux principaux intéressés après leur passe d'armes en Thaïlande.

Lire aussi :

Comme dans le cas des deux Américains, leurs deux styles sont en effet radicalement différents – bien que, contrairement à eux à l'époque, ils ne se détestent pas, mais semblent au contraire se vouer un véritable respect teinté d'admiration. Pourtant, malgré leurs différences notables, Márquez admet qu'il aimerait faire évoluer son style, si la Honda le lui permettait. "Mon objectif est d'essayer de changer mon style, d'essayer d'être plus dans celui de Dovi : être doux, incliner un petit peu la moto et accélérer. Mais pour le moment ça n'est pas possible", concède-t-il.

Depuis la montée en puissance de Ducati et du pilote italien en cours de saison dernière, le champion espagnol a souvent trouvé la GP18 numéro 4 sur son chemin. Dovizioso l'a poussé dans ses retranchements, notamment en le battant par trois fois dans le dernier virage des courses, mais aussi en repoussant à la dernière manche l'attribution du titre 2017. Cette année encore, même si l'écart est plus marqué, c'est bien lui qui résiste le mieux à Márquez au championnat. Bien qu'il parvienne à en sortir vainqueur, cette confrontation pousse le pilote Honda à rester alerte, conscient de la nécessité de ne pas s'endormir sur ses lauriers.

"[Dovizioso] pilote très bien, il est rapide sur toutes les pistes, et maintenant la Ducati est aussi très rapide dans tous les virages. Bien sûr, ils ont des points faibles mais ils ont aussi de très gros points forts, et notre objectif est d'essayer d'améliorer notre moto pour être meilleurs, plus rapides, et pour pouvoir creuser l'écart pendant la course", souligne le leader du championnat, déjà tourné vers l'avenir. "On sait que Ducati, Yamaha et tous les constructeurs vont progresser et ce sera l'objectif. C'est la raison pour laquelle on travaille aussi pour la saison prochaine à certains niveaux, pour essayer de comprendre si on peut améliorer certains de nos points faibles."

Lire aussi :

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Dovizioso ne sera pas simple à battre au Japon

À plus courte échéance, Marc Márquez estime aussi que des progrès doivent être accomplis dès cette semaine, pour éviter de laisser l'avantage à Ducati sur une piste qui a justement été l'an dernier le théâtre de l'un des duels perdus par l'Espagnol face à Dovizioso.

"Si on veut gagner le titre là-bas, il faut qu'on progresse dans deux ou trois domaines, parce que les Ducati y seront très fortes", prévient le pilote Honda. "J'étais derrière Dovi pendant de nombreux tours [à Buriram], et j'ai vu qu'il était très, très fort sur plusieurs points, alors si on veut le battre à Motegi il faut qu'on progresse sur ces points pour être plus rapides, sinon ça ne sera pas possible."

Lire aussi :

Et l'Espagnol de détailler : "Pendant tout le week-end, j'ai perdu deux dixièmes dans le T1 et ça signifie l'accélération à la sortie du dernier virage et du premier virage. Dans ces deux accélérations, on perdait trop face à Ducati mais aussi face à Yamaha. On perdait sur certaines choses étranges et on doit progresser là-dessus, parce que pour une raison quelconque l'électronique ne fonctionnait pas bien. Ensuite, en course, on a modifié les réglages, on a utilisé des réglages qu'on ne connaissait pas exactement, et on a été en mesure de progresser mais il faut qu'on continue dans cette direction parce que je ne sens pas encore l'accélération que je voudrais."

partages
commentaires
Torres de nouveau avec Avintia pour le GP du Japon

Article précédent

Torres de nouveau avec Avintia pour le GP du Japon

Article suivant

Nakagami prolonge avec Honda et LCR en 2019

Nakagami prolonge avec Honda et LCR en 2019
Charger les commentaires
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021