Biaggi certain que Dovizioso est "le meilleur choix" pour Aprilia

Andrea Dovizioso prendra le guidon de l'Aprilia lundi pour un premier test. Bien que l'on ignore pour le moment si le pilote italien va durablement s'investir dans les essais de la RS-GP, Max Biaggi, lui, ne doute aucunement de la pertinence qu'aurait cette collaboration.

Biaggi certain que Dovizioso est "le meilleur choix" pour Aprilia

À quelques jours des premiers essais d'Andrea Dovizioso avec l'Aprilia RS-GP, l'impatience grandit. Trois jours de roulage sont prévus à Jerez, durant lesquels le pilote italien, actuellement sans guidon en MotoGP, aura la possibilité de découvrir la machine de Noale et de se faire une première impression de son potentiel, mais aussi de livrer à l'équipe un feedback très attendu.

"Ça me fait très plaisir, car par le passé je l'avais désigné comme étant le meilleur choix pour Aprilia", se réjouit Max Biaggi auprès de GPOne. "Il a fait trois fois deuxième au championnat, il a couru de nombreuses années avec Ducati et il sait énormément de choses. Même s'il se présente à 80% de son potentiel, il fera malgré tout souffler un vent de nouveauté et, dans d'autres circonstances, on ne se serait jamais attendu à l'avoir à bord à Noale."

Lire aussi :

Si, pour le moment, il s'agit seulement d'un test, ni Dovizioso ni Aprilia n'écarte l'idée d'une collaboration plus officielle pour le reste de la saison, voire plus si affinités. "D'après ce que je sais, Aprilia n'a pas encore véritablement de pilote essayeur, parce que Smith n'a pas signé", fait remarquer Biaggi, lui-même lié au programme de Noale depuis plusieurs années. "Je pense qu'avoir Dovizioso comme pilote d'essais, ce serait vraiment bien. Il n'existe personne de disponible qui soit à sa hauteur."

La version 2021 de l'Aprilia a déjà donné les preuves de sa compétitivité, Aleix Espargaró ayant été l'un des acteurs réguliers en haut de la feuille des temps pendant les tests de pré-saison et les deux week-ends de course qui se sont déroulés ces dernières semaines au Qatar. "Je vois Aprilia en grande croissance. Les progrès par rapport à 2020 sont là, à mon avis il manque juste un peu de puissance. Et puis il faut un pilote capable de bien gérer la course", note Biaggi.

Espargaró : Pas besoin de Dovizioso pour se motiver

Pour Espargaró, leader incontesté de l'équipe, le regard expérimenté et neuf qu'apportera Andrea Dovizioso, pilote qu'il admire par ailleurs, est une aubaine. S'il affirme par ailleurs qu'il serait ravi que l'Italien puisse à terme rejoindre l'équipe de course, le Catalan y voit essentiellement une opportunité de renforcer le line-up d'Aprilia, dont les performances aujourd'hui reposent quasi-uniquement sur lui compte tenu du peu d'expérience de son coéquipier, Lorenzo Savadori.

"Il y a différents types de pilotes", a souligné Espargaró quand il lui a été demandé si faire équipe avec Dovizioso pourrait en quelque sorte servir à le motiver. "Il y a des pilotes qui disent toujours qu'ils ont besoin d'un coéquipier fort − bien sûr, un coéquipier fort vous pousse toujours un peu plus à la limite, vous aide à développer la moto. Mais je suis un pilote qui est toujours super motivé, alors je n'ai pas besoin de quelqu'un à mes côtés pour me motiver. Je suis capable de me motiver seul."

"Je pense avoir prouvé que je suis un pilote de haut niveau et je pense que ce que j'ai dit aujourd'hui aux ingénieurs est suffisant pour améliorer la moto", ajoutait-il à l'issue de la deuxième course à Losail, déçu de son résultat final. "Avec mes commentaires de l'année dernière, et avec les ingénieurs et toutes les personnes à Noale, je pense qu'on a fait du très bon travail sur la nouvelle moto. Ils savent ce qu'il nous manque − pour nous battre pour le podium, pas pour être dans le top 10."

"Ils le savent parfaitement et ils travaillent à Noale. On espère recevoir de nouvelles choses autour de la course du Mugello. Je ne pense donc pas qu'un coéquipier fort changerait quoi que ce soit sur ce point", a ajouté le pilote espagnol.

partages
commentaires
Silverstone en faveur du passeport vaccinal pour les GP F1 et MotoGP

Article précédent

Silverstone en faveur du passeport vaccinal pour les GP F1 et MotoGP

Article suivant

Avintia veut convaincre Ducati de lui fournir des évolutions

Avintia veut convaincre Ducati de lui fournir des évolutions
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021