MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
22 Heures
:
46 Minutes
:
15 Secondes
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
7 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
14 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours

Morbidelli accepte les excuses d'un Rins "un peu trop pressé"

partages
commentaires
Par :
22 sept. 2019 à 16:55

Au mauvais endroit au mauvais moment, le pilote italien a perdu gros dans l'accrochage avec la Suzuki dès le premier tour.

Franco Morbidelli a accepté avec calme les excuses d'Álex Rins, après que l'Espagnol l'a envoyé au tapis dès le premier tour de la course en Aragón. Le pilote Suzuki tentait d'effacer son départ depuis la 12e place de la grille, dû à un mauvais pari pneumatique lors des qualifications, lorsqu'il s'est attaqué à Morbidelli à l'entrée du virage 12, pensant alors lui chiper la septième place. La manœuvre était bien trop optimiste pour être réaliste, tant Rins arrivait de loin pour ce freinage, et le contact a été inévitable. Pour Morbidelli, la conséquence était sans appel : sa course s'est arrêtée dans ce bac à gravier.

"Je veux dire que je m'excuse auprès de Franco. C'était le premier tour, j'étais nerveux, je partais 12e, donc je suis tout d'abord désolé pour lui", a expliqué Rins au micro de BT Sport. Une fois qu'il a rallié l'arrivée de la course, la première chose qu'il a faite a d'ailleurs été de se rendre dans le stand Petronas afin de présenter ses excuses en personne à son adversaire.

Lire aussi :

Affichant son calme légendaire, Morbidelli a lui pris acte de cette erreur, qu'il considère comme un incident de course malheureux. "Il m'a dit qu'il était désolé pour l'erreur qu'il a commise. C'est un incident de course, on peut faire des erreurs. Il essayait de récupérer beaucoup de places parce qu'il partait de loin et il avait lui aussi un très bon rythme, mais il était peut-être un peu trop pressé", juge-t-il.

"Que puis-je dire ? On fait tous des erreurs, et je peux comprendre son état d'esprit. Je peux comprendre qu'il s'agissait de sa course à domicile, il partait de loin. Hier il a fait une erreur en qualifs et n'a pas pu partir d'une bonne position, alors il essayait de récupérer autant de places que possible, le plus tôt possible. Malheureusement il a fait une erreur et j'étais là. C'est ce qu'on appelle la malchance", résume le pilote Petronas.

Pénalité pour Rins

Parti de la huitième place, Franco Morbidelli misait beaucoup sur cette course. "Je me sentais plutôt bien. Hier, mon rythme a été dans les 1'49 bas et j'étais plutôt content", souligne-t-il, regrettant de ne pas savoir quel résultat il aurait finalement pu obtenir. "Tant qu'on ne l'a pas fait, on ne sait pas. Mais je me sentais plutôt bien. Ce matin on a aussi amélioré la moto, je me sentais donc très en confiance derrière Vale dans ces premiers moments, mais je n'ai fait que 11 virages et demi alors je ne peux pas dire."

Lire aussi :

Álex Rins, lui, a pu repartir et mener alors une nouvelle remontée. Revenu à la 12e place dans le quatrième tour, il a reçu une pénalité long-lap trois tours plus tard, ce qui lui a coûté environ 2"9 par rapport aux temps qu'il signait à ce stade de la course. Il a ensuite livré bataille dans le groupe dans lequel figuraient également Iannone, Oliveira et Petrucci pour finalement se classer neuvième.

"Ça a été une course difficile pour nous car après le [premier tour] j'étais 19e, j'ai dû récupérer toutes ces positions. Ensuite il y a eu la pénalité long-lap que j'accepte totalement. Puis j'ai perdu un peu mon pneu arrière en me battant avec Petrucci mais au final, neuvième, au vu de tout ce qui s'est passé en course, ce n'est pas si mal", juge le pilote Suzuki.

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Quartararo 5e après un choix de pneu pas optimal

Article précédent

Quartararo 5e après un choix de pneu pas optimal

Article suivant

Viñales impuissant face aux Ducati qui l'ont privé du podium

Viñales impuissant face aux Ducati qui l'ont privé du podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Course
Pilotes Álex Rins , Franco Morbidelli
Équipes Team Suzuki MotoGP , SIC Racing Team
Auteur Léna Buffa