Pedrosa et Márquez sont focalisés sur les qualifs et la course

partages
commentaires
Pedrosa et Márquez sont focalisés sur les qualifs et la course
Par : Léna Buffa
2 juin 2017 à 17:50

Leur rythme sur le tour lancé leur importait peu aujourd'hui : les pilotes officiels Honda préparent les rendez-vous importants du Grand Prix d'Italie.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Un logo Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Après une séance matinale dominée par Ducati et Yamaha, c'est une Honda qui s'est placée au sommet de la hiérarchie, ce vendredi au Mugello, celle de Cal Crutchlow, qui s'est propulsé de la 15e à la première place avec l'aide du pneu soft monté en fin de seconde séance. Quant aux pilotes officiels de la marque, ils sont restés un peu plus discrets, mais assurent avoir œuvré pour les moments clés.

Seulement 13e au classement combiné de cette journée, Marc Márquez s'est employé à préparer la course. Dès ce matin, il a scindé sa séance d'EL1 en deux runs de dix et 11 tours, suivant un schéma différent des autres pilotes. Il en a retiré le neuvième temps de la séance, dans un mouchoir de poche avec Folger et Petrucci devant lui. En EL2, il a rétrogradé au 14e rang, sans améliorer son temps de la matinée, le tout en réalisant trois séries de tours plus courtes mais sans monter la gomme tendre qui aurait pu lui permettre de tenter un time attack.

"Je me suis beaucoup concentré sur mon rythme de course, sur deux motos différentes, et j'ai essayé de trouver le meilleur compromis pour demain", explique le Champion du monde en titre. "Ce matin, je me suis globalement concentré sur le pneu avant tendre et le medium à l'arrière, et cet après-midi je me suis concentré sur le medium avant – qui est en réalité le plus dur parce son épaule droite est plus dure que sur le pneu dur – et le dur à l'arrière. Ça n'était pas trop mal, mais il nous faut encore progresser sur certains points."

"Je n'ai pas monté le soft à l'arrière", précise le pilote espagnol, qui veut "essayer d'être plus rapide" demain matin lors des EL3, tout en ayant conscience de la difficulté de la tâche : "Avec toutes les Ducati, il sera difficile d'entrer en Q2."

Ce qui focalise son attention, toutefois c'est le rythme qu'il pourra afficher en conditions de course et, sur ce point, il reste des progrès à faire. "À l'heure actuelle, on est en mesure de se battre pour le podium, mais pas pour la victoire", estime-t-il. "On doit améliorer certaines choses, parce que ce matin je me sentais très bien, mais cet après-midi, avec les températures plus chaudes, j'ai eu un peu plus de mal à l'avant."

En l'état actuel des choses, et alors que le classement des EL2 a été fortement chamboulé par la multiplication des pneus tendres dans les dernières minutes, la tendance peine à se dessiner, et cela rend Márquez prudent dans ses pronostics : "Pour le moment, il est assez difficile de dire où nous nous situons et quel pilote est le meilleur, parce qu'on est encore en train de tester des réglages. Ceci dit, Dani semble très fort en rythme de course et il pourrait être l'un des favoris pour dimanche."

Pedrosa ne veut pas se compliquer la vie

Dani Pedrosa est en effet venu visiter le haut du classement à plusieurs reprises, cet après-midi. Souvent plus à l'aise dans la chaleur, le Catalan s'est illustré en améliorant par deux fois son meilleur chrono en ayant chaussé les pneus avant hard et arrière medium. S'il n'a pas progressé dans sa dernière tentative et a donc logiquement rétrogradé au classement, il occupe néanmoins la septième place au cumul des deux séances, à 0"334 du meilleur temps.

"J'ai testé quelques petites choses ici ou là sur la moto, les pneus aussi, juste pour essayer d'obtenir des informations", explique le pilote au numéro 26. "Je pense que l'une des choses importantes pour demain, ce sont les qualifications. Je suis très concentré pour obtenir un bon feeling pour les qualifs."

Échaudé par son départ de la 13e place sur la grille du Mans, le Catalan entend mettre toutes les chances de son côté demain après-midi, pour ne pas se compliquer la vie dimanche. "On travaille très dur. Ce week-end et sur n'importe quel autre week-end, on essaye d'être concentré sur la course et l'une des autres choses, ce sont les qualifs. Je ne regarde que ça pour le moment, à cause de celles de la dernière course." Et Pedrosa de résumer, implacable : "Si je peux partir devant, pourquoi devrais-je partir du milieu de grille ?"

Avec Mitchell Adam et Oriol Puigdemont

Article suivant
Rossi : "Il y a deux problèmes : le physique et la moto"

Article précédent

Rossi : "Il y a deux problèmes : le physique et la moto"

Article suivant

69 secondes de silence pour Nicky Hayden

69 secondes de silence pour Nicky Hayden
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Vendredi - Essais Libres
Lieu Mugello
Pilotes Dani Pedrosa Boutique , Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions