MotoGP
02 août
-
04 août
Événement terminé
09 août
-
11 août
Événement terminé
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
C
GP d'Aragón
20 sept.
-
22 sept.
Prochain événement dans
4 jours
04 oct.
-
06 oct.
Prochain événement dans
18 jours
C
GP du Japon
18 oct.
-
20 oct.
Prochain événement dans
32 jours
C
GP d'Australie
25 oct.
-
27 oct.
Prochain événement dans
39 jours
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
Prochain événement dans
46 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
Prochain événement dans
60 jours

Petrucci a payé sa chute en qualifs et sa corpulence

partages
commentaires
Petrucci a payé sa chute en qualifs et sa corpulence
Par :
14 août 2019 à 12:00

Parti loin à cause d'une erreur en qualifications et en difficulté car pas assez "aérodynamique", le pilote Ducati s'est dit content d'en finir avec le GP d'Autriche et veut se remobiliser pour les prochaines manches.

Alors que son coéquipier jouait la gagne avec l'art et la manière, Danilo Petrucci a dû se contenter d'une course au cœur du peloton en Autriche. Une contre-performance que le pilote Ducati explique avant toute chose par l'erreur qu'il a commise pendant les qualifications et qui l'a fait tomber à un moment clé.

"Le week-end a commencé à être vraiment mauvais quand j'ai perdu l'avant en qualifs. En EL4 j'avais le rythme pour me battre pour la troisième ou quatrième place", regrette-t-il, ayant admis qu'il était déjà très à la limite lorsqu'il a tenté de se montrer encore plus rapide pendant ce tour de qualifications. "J'ai été un peu trop confiant sur l'avant et j'ai décidé de faire tourner la moto même si j'étais un peu plus rapide, et je suis tombé. Quand on part 12e, on sait que la course s'annonce difficile."

Lire aussi :

En effet, cette mauvaise position de départ a bien vite mis Petrucci en situation délicate. "Au premier virage, je me suis retrouvé bloqué au milieu du peloton. Espargaró a freiné devant moi, je n'ai pas compris pourquoi. Ensuite dans le deuxième tour, il est tombé avec Crutchlow et j'ai failli tomber aussi. J'ai perdu trois ou quatre places à nouveau et je me suis retrouvé peut-être 14e", raconte-t-il.

Trop corpulent pour être rapide et bien freiner

À partir de là, Petrucci n'avait plus beaucoup d'espoirs, car il s'est heurté à son deuxième casse-tête du week-end : sa corpulence. Bien qu'il se soit très nettement affiné, Petrucci reste en effet un pilote grand (1,81 m) et bien plus massif que bon nombre de ses rivaux, or sur le Red Bull Ring en particulier cela le bloque et l'empêche de mettre à profit les bonnes performances d'une Ducati pourtant à l'aise sur cette configuration de piste. "Le problème c'est que j'avais beaucoup de mal à stopper la moto et je n'arrivais à faire aucun dépassement. Au début de la course, je me sentais bien mais c'était impossible pour moi. J'ai failli heurter Oliveira deux fois. Il m'était impossible de passer quiconque", regrette-t-il.

"C'est toujours assez dur pour moi ici. Je ne suis pas très rapide en vitesse de pointe. Malheureusement, en aérodynamique je perds un peu. Je ne peux rien y faire, parce que je ne peux pas me râper les épaules [sic] pour essayer d'être plus petit !" expliquait-il déjà durant le week-end, décrivant son besoin de prendre plus de risques au freinage afin de compenser ce handicap. "J'ai besoin de freiner plus fort pour stopper la moto quand… c'est moi qui suis dessus !" résumait-il.

Lire aussi :

"Je dois profiter du fait que je suis plus encombrant pour essayer de mieux m'arrêter. Je dois donc un peu mieux régler la moto pour le freinage et simplement il faut que je freine plus tard, parce que j'arrive un peu moins vite. Ça n'est clairement pas l'idéal, parce qu'en ligne droite on ne risque rien alors qu'au freinage, surtout ici où ce sont des virages très étroits, on risque pas mal de tirer tout droit. Mais je savais que ce serait comme ça, ça n'a jamais été une piste très favorable pour moi pour cette raison."

Penser à chaque course avant de penser au championnat

En se classant neuvième, Petrucci a certes alimenté sa belle série, alors qu'il est le seul à ne jamais avoir manqué l'arrivée depuis le début de la saison, mais il a laissé filer de précieux points sur ses rivaux, notamment sur Álex Rins, sixième, qui revient à 12 unités au championnat. "J'avais une bonne chance de reprendre des points sur Viñales ou Rins, mais j'ai eu du mal toute la course. Au final j'ai réussi à marquer quelques points. L'année dernière j'avais terminé cinquième, ce qui n'était pas mal, mais cette année la course a été vraiment très difficile", concède le #9.

"Mon équipe a énormément travaillé, je suis vraiment désolé pour eux parce qu'à cause d'une erreur de ma part on aurait pu faire une course parmi les cinq premiers et au lieu de ça on a fait neuvième. J'ai perdu huit points sur Rins sur ces deux courses. Je suis vraiment désolé. Je suis content que ces deux courses soient terminées", souffle l'Italien. "Il faut que j'essaye de remettre les compteurs à zéro, de moins penser au championnat parce qu'il est encore long. Il faut que je prenne les courses les unes après les autres, et que je les devance, avant de penser à finir troisième au championnat."

Article suivant
Miller enfin officialisé chez Pramac pour 2020

Article précédent

Miller enfin officialisé chez Pramac pour 2020

Article suivant

Rins : Le GP d'Autriche était "coché" sur le calendrier de Suzuki

Rins : Le GP d'Autriche était "coché" sur le calendrier de Suzuki
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa